Tests / Farcry 2 14/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 23/10/2008 à 00:00

Après un premier opus qui a réussi à créer un buzz autour de lui grâce à ces graphismes vraiment impressionnant et une certaine liberté d'action au niveau du mode solo. Il était donc logique le deuxième reprennent les bases. Mais qu'en est-il vraiment du résultat ? Est-il le hit annoncé ?

Tout commence quand un mercenaire est envoyé pour tuer une personne nommée : le Chacal (trafiquant d'armes). Toute l'histoire va donc partir de là . Après une longue (très longue) cinématique d'introduction ou l'on peut découvrir un peu le décor qui nous entoure, alors fini l'île paradisiaque du premier opus, puisque la trame du jeu se déroule maintenant en Afrique ! Un climat pas très sympathique rôde par ici, l'anarchie selon le chauffeur de taxi qui nous conduit à notre hôtel. Seulement voilà , une fois arrivée dans la ville de Pana, de terribles symptômes sur la santé du mercenaire commencent à débarquer. Normal, je viens de me faire contaminer par la malaria. c'est donc sur ce scénario que commencent les choses : un objectif (tuer le Chacal, un ultimatum (la malaria). Sauf que voilà , les choses se corsent, à peine arrivé à mon hôtel, je tombe dans les vapes suite à ma maladie. Je me réveille, dans ma chambre, en compagnie de ma cible qui me tient par la gorge. Sauf qu'à ce moment même ou ma vie ne tient plus qu'à un fil, une attaque d'un clan fait rage dans la ville de Pana ! Le Chacal me laisse en vie en pensant (pauvre fou) que je vais succomber à ma maladie. c'est à ce moment précis que l'on découvre le Gameplay du jeu. Un FPS simple et efficace comme ont les aimes. Un système intéressant est utilisé pour ce qui est de remonter votre jauge de vie. Durant une bataille où les balles fusent de toute part, et que vous êtes touchées. Vous pourrez extraire la balle (un peu gore) via une pince ou encore vous remettre le bras en place. Sinon, il vous reste les seringues, qui sont fournies dans des kits médicaux que l'on peut retrouver un peu partout dans le jeu. Il suffit de se l'enfoncer pour remettre votre vie à bloc. Ou encore la prise de médicaments contre la malaria que l'on aura à travers des missions. Pour ce qui est armes, des armureries sont réparties sur la map. Le principe est simple, un ordinateur vous permet d'acheter des armes, équipements, améliorations etc. (armes qui doivent bien sûr être débloqués avant) avec la matière d'échange en Afrique : les pierres précieuses. En parlant de celle-ci, dans les différentes quêtes annexes du jeu fait partie justement la recherche de plus de 251 mallettes contenants des pierres précieuses (sympa mais répétitif sur la fin). Bref, donc dans ces armureries vous pourrez acheter des armes mais aussi faire des missions pour les débloquer. Vous pouvez stocker vos armes dans des malles qui seront disponible dans toutes vos planques. Justement, à la manière d'un GTA Sans Andreas, vous pourrez récupérer des planques un peu partout, celle-ci vous permettrons de sauvegarder ou encore de vous reposer. Mais attention, il faudra tuer les gardes à l'avant. Le jeu vous permet aussi de vous faire des partenaires. Ceux-ci peuvent vous donner des missions ou encore vous porter secours en cas de pépin. Mais ceux-ci sont des quêtes secondaires, le principale se situe au niveau des 2 clans : Union du Front pour la Libération et la Labeur (UFLL) et l'alliance pour le peuple et la Résistance (APR). Vous effectuerez donc des missions pour eux à la manière d'un Saints Row pour les différents clans. Je pense que vous avez compris que le nombre d'allusions envers des GTA-Like est pour vous faire comprendre que Farcry 2 est bien dans ce style là et pas comme un simple FPS. Le jeu vise sur la liberté de mouvement. Une chose à dire : Réussie peut être trop justement. On aura donc plaisir à se balader en pleine savane, jungle, prairies etc. Le souci, c'est qu'à moins de trouver une voiture, cette liberté vous gâche une bonne partie du jeu. Car les missions se résument à aller d'un point A à un point B. Vous devrez donc parcourir de longue distance constamment. Et c'est vraiment fort embêtant car votre personnage n'a pas capable de courir plus de 10 sec sans avoir l'impression d'avoir pris de la NOS juste avant. En effet, les sensations étrange quand on court sont limites semblable à une partie de Need For Speed . Le problème ne se limite pas là , parlons d'un problème qui engendre bien d'autres : les bastions ennemis qui sont placés tout au long de la map. Pour information, il sera presque plus dur de pouvoir aller à l'objectif de la mission que de le réussir ! En effet, ces différents points comportent des ennemis compléments stupides (l'IA). Alors pensant que Farcry 2 nous laisse le choix de combat : infiltration, combat direct, j'avance tel un Splinter Cell dans la savane. Petit problème, les ennemis sont capables de vous voir avec un AK47 à une distance ahurissante ! Vous pouvez donc oublier en partie le côté infiltration du jeu. Ce n'est pas tout, en plus de vous voir de loin, ils sont capables de vous mettre une balle dans la tête à cette même distance ! Ceux-ci sont tous dotées d'une capacité à toucher au but complètement incroyable ! De plus ils foncent dans le tas sans rien comprendre la plupart du temps ! Heureusement que certaines fois, une actions intéressante d'un ennemis est possible, tel que de se cacher et de vous attendre dans une hutte ou autre. Le problème c'est que absolument tous les gens que vous croiseront, essaieront de vous tuer sans aucune raison, exemple une voiture qui passe, le conducteur va descendre pour vous tirer dessus ! Parlons d'un problème autre mais tout aussi important. Après avoir liquidé la totalité des personnes sur votre chemin et effectué votre missions : oh, miracle ! Ils vous attendent de nouveaux avec un grand sourire. Sûrement le plus gros problème du jeu, le respawn risque de déplaire à plus d'une personne ! Au final, vous finirez par passer avec une jeep à toute allure pour éviter le conflit. Alors comme dit, au début cela peut paraître sympathique de raser un camp avec une nouvelle façon, mais quand plusieurs de fois de suite, vous passez au même endroit et que vous devez à nouveau liquider la totalité des personnes présentes, il y a presque une certaine envie à éteindre la console. Surtout qu'une fois repartie, une jeep ennemie vous attend, avec toujours 2 personnes à son bord. Celle-ci ne cherchant aucune approche tactique ou autre vous fonce dessus et la personne postée au niveau de la tourelle n'hésitera pas à tirer au maximum possible. Pour un jeu qui vise le réalisme, le respawn est déjà aberrant, mais ce n'est pas tout ! Une fois que vote véhicule vient d'être bombardé par une tourelle ennemis, vous serez capable de le réparer avec une clef à molette ! l'idée est sympathique, mais la façon dont elle est utilisée certaines fois ne l'est pas. Parlons sûrement du point fort du jeu : les graphismes ! Ceux-ci sont véritablement beaux et n'ont rien à envier aux autres productions. Avec des changements climatiques impressionnants, ou encore météorologique et même au niveau de la gestion nuit/jour qui change selon les facteurs de l'heure et même de la minute ! Il faut préciser que les zones très chaudes telles que le désert influe sur le comportement de votre personnage (éblouissements, etc.). Le plus gros point fort vient sûrement aussi du côté de la gestion du feu qui est tout simplement sublime. En plus de se répandre selon le sens du vent, elle vous donne une impression de toute puissance quand un campement est enseveli par les herbes sèches et que vous êtes.armées d'un cocktail molotov ! Il est vrai que cette gestion presque parfaite du feu est particulièrement jouissive ! Mais attention cela peut se retourner contre vous ! Il m'est par exemple oublier mon véhicule dans la savane, de vouloir mettre feu à un campement sans y faire attention, je me retourne, mais celle-ci est déjà en feu. Sans oublier une gestion au niveau des débris en flamme qui mettront feu de l'autre côté sans même s'en apercevoir ! Petite chose dommage en revanche, on regrette le fait qu'une explosions digne de ce nom ne fasse pas exploser une maison, ou même tout simplement de bruler. En effet celle-ci peuvent avoir des flammes sur eux mais ne s'écroulent pas, alors que celles-ci sont en pailles.. Petits défauts sans conséquences certaines textures sur personnages font un peu tâche. Pour finir parlons d'un mode mis en avant par Ubisoft : l'éditeur de carte. Alors il faut tout de suite dire que celui-ci est long et pas particulièrement facile à utiliser avec les sticks d'une console mais on s'en sort. Pour ce qui est de contenu, c'est tout simplement incroyable, le nombre de possibilités qui s'offrent à nous ! Entre la gestion des éléments naturels, les objets de toutes sortes, les effets etc. Pour les fans du genre, cela risque de faire extrêmement plaisir, d'autant plus que vos cartes pourrons être mise en ligne et jouable pour tous. En parlant du mode multijoueur, il y a un système de grade de XP qui augmente celons nos frags etc. On peut donc jouer sur les modes : Uprising (domination de territoire), Capture de Drapeaux, Deathmatch (combat à mort) ainsi que Deathmatch en équipe.

ps3
cover Farcry 2 x360

16 ans et plus Grossièreté de langage Violence
Date de sortie 23/10/2008
Saga Far Cry
Editeur Ubisoft
Développeur Ubisoft Montreal
Type(s) FPS
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.