Tests / Watch Dogs 2 16/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 15/11/2016 à 00:00

C'est en cette fin d'année qu'Ubisoft a décidé de sortir une suite à la licence Watch Dogs. Beaucoup ont encore en mémoire l'échec cuisant du 1er opus qui n'était pas à la hauteur de nos espérances. C'est donc avec une certaine appréhension que l'on aborde ce nouvel opus !

Comment oublier notre déception en 2014 lors de la sortie de Watch Dogs qui était pourtant tellement prometteur ! De nombreuses vidéos avaient réussis à nous convaincre par exemple de la qualité graphique qui était en réalité beaucoup moins impressionnante. Et ça, ce n'est malheureusement qu'une des nombreuses déconvenues ! Difficile est donc la tâche de ce nouvel opus, qui 2 ans plus tard doit nous convaincre que les possibilités offertes par la saga méritent une deuxième chance. Et cette fois-ci, changement totale d'atmosphère car c'est San Francisco, qui a été choisi ! De quoi radicalement changer de l'ambiance de Chicago. Ce n'est pas le seul changement puisqu'on y découvre Marcus Holloway (votre nouveau héro), qui n'a pas vraiment de points communs avec Aiden Pierce si ce n'est d'être un hacker. En effet, celui est noir, jeune, blagueur mais surtout engagé. Celui-ci est membre de DedSec (une sorte de groupe du genre Anonymous) et compte bien mettre à mal Big Brother (ctOS). Pour rappel, le ctOS permet de créer des pronostiques liés à votre personnalité pour définir si vous êtes ou non un danger par la société. ça, en plus de connecter tous les appareils de la ville ensemble (circulation des voitures mais aussi des tramways, caméras de sécurité, électricité etc. Bien sûr, tout ça est géré par une personne : Blume. On apprécie que le scénario soit durant toute la longueur vraiment sympas, que ce soit pour la diversités des missions (hacker les bureaux du FBI, les serveur de Nudles, un gang pas très sympa etc.) , le charisme des personnages (principales mais aussi secondaires) mais aussi au niveau de l'inspiration (nombreux clins d'oeils à des entreprises que l'on connait bien, Nudle pour Google ou encore !Nvite pour Facebook). Ce n'est pas non plus la durée de vie qui va nous déplaire avec une bonne vingtaine d'heures, et ça juste pour les missions principales, en sachant que de très nombreuses missions secondaires sont présentes. Pour pouvoir vous en prendre à Blume, votre principale sera vos... followers ! Oui, oui, réussir une mission vous fera gagner de nouveaux inscrits à vos réseaux sociaux ! Ceux-ci servent en réalité de jauge de progression, dépasser un certain pallier vous permettra de débloquer de nouvelles recherches. Celles-ci sont d'ailleurs bien plus poussés qu'auparavant et permettent à Marcus de réaliser de nombreuses actions (pirater une voiture et la faire changer de direction, changer un profil pour que la personne soit par recherché par la police ou un gang, etc). Ce n'est pas la seule nouveauté, en effet, dans votre environnement, vous pourrez maintenant avoir le choix entre plusieurs action de hack pour un même objet (explosion, diversion, désactivation ou encore mettre un capteur de proximité (pour faire l'effet d'un piège). De quoi nous laisser encore plus de possibilités pour s'infiltrer. Car oui, le titre mise avant tout sur l'infiltration pour venir à bout des différentes missions (même si vous pourrez y aller à la bourrin également) ! Ce qui marche du coup assez bien grâce aux différentes atouts de Marcus. Notamment le jumper (véhicule télécommandée) pour passer par exemple dans les conduits d'aérations ou encore déverrouiller un panneau de sécurité, mais aussi le drone (aérien) qui permet quand à lui d'avoir une vue d'ensemble en plus de pouvoir jeter des bombes. Si il faut bien avouer que l'ensemble fonctionne très bien, on regrette encore quelques petits défauts. On note par exemple que l'IA a un niveau un peu trop élevé et nous détecte très rapidement. Surtout si l'on rajoute à ça, l'impossibilité de pouvoir cacher un corps en sachant que celui-ci éveillera très rapidement les soupçons et risque de faire foirer toute la mission. Mais bon, il s'agit de détails qui n'influencent pas vraiment sur le plaisir de jeu. Pour ce qui est des hacks, on retrouve plusieurs sortes de "mini-jeux" où il vous faudra parfois trouver la borne qui correspond à l'interrupteur (possible à pied ou avec le Jumper) ou encore faire le chemin électrique d'un point A à un point B (en pivotant des axes). Une bonne idée est d'avoir fait du téléphone portable votre compagnon à tout faire, qui ressemble d'ailleurs à l'utilisation qu'on pourrait faire du notre. Vous pourrez notamment installer des applications dessus (équivalent de Google Map Shazam, Uber ou même de Instagram en plus de celles fournis (appareil photo, etc.). Le choix des missions ou encore le multi sont aussi le mobile. On ne peut nier homogénéité du contenu par rapport au sujet qui est de plus très bien pensé. Point sur lequel le design propre au titre (le côté un peu underground des illustrations) ainsi que la bande-son collent aussi à merveille. Mais parlons maintenant des graphismes du jeu. Tout d'abord il faut souligner à quel point le titre est plus colorée que son prédécesseur (la ville de San Francisco s'y prête plus que Chicago). Le monde ouvert proposé ici propose des étendues bien différentes du précèdent opus en plus d'une certaine diversité au niveau des décors. On apprécie pouvoir se rendre à des endroits tels que le Golden Gate Bridge, Alcatraz (qui possède d'ailleurs sa mission dédiée) ou encore la Silicon Valley. On apprécie les nombreux détails qui fourmillent dans l'univers à disposition pour nous donner l'impression de nous balader dans une ville bien vivante. Le résultat est très agréable à l'oeil dans sa globalité même si l'on remarque des petits problèmes tels que l'aliasing et le clipping qui sont de tout de même assez présent. Il en va de même pour les explosions et les reflets de vitres qui ne sont clairement pas à la hauteur du reste. Ceci étant dit, il reste l'un des plus beaux Open-World disponible à l'heure actuelle.

ps4
cover Watch Dogs 2 xone
Date de sortie 15/11/2016
Saga Watch Dogs
Editeur Ubisoft
Développeur Ubisoft
Type(s) Infiltration / Action
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.