Tests / Tom Clancy's The Division 15/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 08/03/2016 à 00:00

C'est au tour de Ubisoft de se lancer dans une licence qui opte pour un gameplay pensé avant tout pour le multijoueur ! The Division a réussi sa campagne marketing à travers des démonstrations impressionnantes, l'est-il autant une fois la manette en main ?

Tom Clancy's The Division en met plein les yeux grâce à des graphismes très soignés. Surtout quand on sait qu'il s'agit d'un open world qui reproduit la ville de New York dans des conditions post-apocalyptique, un virus de la variole ayant décimé une bonne partie de la population. Mais ça nous en parlerons plus tard ! Revenons-en à la qualité esthétique du titre qui ne pourra laisser de marbre personne. Il nous sera proposé lors des premières minutes de créer son avatar, les visages qui vous seront proposés sont impressionnants et ça grâces à des textures de très bonnes factures. La modélisation n'est bien sûr pas en reste, de même pour les effets de lumières qui donnent un rendu réaliste. Une fois que l'on commence à se balader dans cette ville en état de siège, on se rend compte de l'énorme travail qui a été faite par l'équipe artistique qui, en plus d'avoir reproduit la ville à l'identique a réussi le pari de donner une impression de chaos omniprésente. On apprécie d'ailleurs la première cinématique, qui est en fait une vidéo tournée avec de vrais acteurs qui a pour objectif de nous expliquer le contexte. C'est d'ailleurs le moment d'en parler, si les graphismes profitent d'un vrai travail, le scénario a-t-il bénéficié du même soin ? Imaginez qu'un jour de Black Friday, un virus soit transmis par les billets qui servent à chacun pour payer son article ! Avec une propagation plus que rapide, la grippe du dollars tue une bonne partie de la population. Une occasion parfaite pour les gangs (Cleaners, Rioters ou encore Rikers) de faire régner la terreur sur la ville. Seule une escouade nommée la Division tente de rétablir l'ordre. Côté scénario, si l'idée est intéressante, on ne que plus regretter celui-ci serve uniquement de fil conducteur plus qu'une motivation. Créer son QG, le développer en améliorant les différents secteurs, sauver des personnes pour en avoir des nouveaux et bien sûr tuer les malfrats, secteur par secteur pour profiter du ville libre. Les hors la loi sont d'ailleurs pas très variées côté apparence, ce qui est un peu dommage. De même pour le choix de son avatar au début qui nous permet en fait que de changer son visage et ça, avec très peu d'options. On aurait aimé un peu plus de choix sur la personnalisation. Côté gameplay, le jeu risquera d'en diviser quelques-un. En effet, celui-ci tranche avec le réalisme du décors en optant pour des barres de PV pour la vie. Autrement dit, ne soyez pas étonner de devoir mettre une trentaine de headshots pour devoir tuer un ennemi qui n'a pour autre protection qu'un bonnet ! Mais bon, il s'agit d'un détail ! Pour le reste, il s'agit d'un titre proposant une vue à la 3ème personne (caméra derrière l'épaule) en multijoueur, le tout avec un côté RPG pour ce qui de la gestion de l'inventaire, des XP et autres compétences. Côté déplacements c'est assez facile bien qu'un peu restreint. Vous pourrez donc vous mettre à couvert, faire des roulades, courir et escalader mais impossible de s'accroupir sans abri ! Mention spéciale en revanche pour le système de couverture qui vous permet d'aller d'une cachette à une autre par la simple visée. Dommage que les déplacements soit d'ailleurs longuets pour aller d'un point A à un point B, sachant en plus que les véhicules ne sont pas disponibles. On apprécie donc la possibilité de pouvoir se déplacer rapidement ou encore de faire un matchmaking à tout moment pour rejoindre une mission en cours. A ce niveau, il faut dire que cela fonctionne assez bien, le seul bémol étant les temps de chargements. Vous pourrez donc rejoindre à tout moment d'autres joueurs pour pouvoir jouer jusqu'à 4 que ce soit en mode libre ou en mission. Il vous sera d'ailleurs vivement conseillé de jouer à plusieurs, le titre étant bien plus fun et jouissif à plusieurs. Si les ennemis sont plus durs à abattre que tout seul, cela sera aussi la seule manière de pouvoir être réanimé en cas de pépin. Vous pourrez aussi vous affronter entre joueurs dans la Dark Zone, pour faire autre chose que de la coop. Et du côté de l'arsenal ? A ce niveau il sera difficile de pas être un peu déçu là encore par le peu de choix qui sera proposé. Au programme : mitraillette, fusil à pompe, fusil d'assaut ou encore à lunette et bien sûr le pistolet.. Vous pourrez acheter vos armes, les trouver sur un corps ennemi ou encore les fabriquer à l'aide de pièces de matériel (car oui, on peut créer des armes et équipements à l'aide de plans). Pour savoir laquelle est la meilleure dans votre inventaire, vous pourrez profiter des différentes statiques liés aux DPS. Si jamais vous en avez plusieurs, vous pourrez la démantelez ou encore la revendre ! La bonne surprise vient des capacités, celles-ci sont divisés en 3 parties : médical, technique et sécurité. Chaque section comporte 4 améliorations qui sont elles aussi possible d'upgrader 5x. On profite ici de facultés tels que la grenade collante télécommandé, la restauration de vie pour les partenaires dans un périmètre ou encore la mitrailleuse automatique. Bref des options bien sympas qui s'ajoutent aux différentes grenades proposés. D'autant plus que s'ajoute à ça des talents et des bonus sont qui présents pour là encore améliorer les capacités ! Si d'apparence le jeu peu paraitre un peu bourrin, on apprécie son côté tactique et réfléchi qui nous demande de nous adapter aux différentes situations proposés en modifiants nos capacités. Le côté RPG est donc bien présent. Votre santé est très importante, à vous de l'améliorer en récupérant ou confectionnant des accessoires de tenue comme des gants ou autres protections pour ajouter des points de santé supplémentaires. Au final, Tom Clancy's The Division reprend beaucoup d'idées, notamment à des titres tels que Destiny pour se les approprier et proposer un contenu pas si différent.. Mais qui pourtant arrive à tirer son avantage grâce à des affrontements vraiment intéressants à plusieurs et des nombreuses compétences qui sont en plus bien pensées.

ps4
cover Tom Clancy's The Division xone

18 ans et plus Grossièreté de langage Violence
Date de sortie 08/03/2016
Saga The Division
Editeur Ubisoft
Développeur Red Storm Entertainment
Type(s) Action
Compatibilité Optimisé Xbox One X
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.