Tests / Ryse : Son of Rome 10/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 22/11/2013 à 00:00

Inutile de dire que l'attente pour le titre de Crytek qui souhaite réaliser une vitrine technologique pour la Xbox One a été longue ! Quoi de mieux que le lancement d'une console pour lancer une nouvelle licence ? Est-il a la hauteur de nos attentes ?

Lourde est la tâche d'un jeu qui fait partie du line-up de lancement d'une console. En plus de devoir convaincre les joueurs de prendre Ryse : Son of Rome, celui-ci doit également donner de prendre la console sur laquelle il est exclusif : la Xbox One. Véritable technologique et ça, depuis son annonce, difficile de dire qu'il n'est pas attendu au tournant. Mais commençons d'abord par l'univers qui est mise en place et qui joue pour beaucoup dans l'attente des joueurs : le thème des romains. Cela fait bien longtemps maintenant qu'on ne nous avait pas proposé cette période de l'histoire et nous étions forcément impatient de voir le résultat. Vous y incarnerez donc Marius Titus, un légionnaire romain cherchant désespérément à venger le meurtre de sa famille. Si l'histoire n'a rien d'exceptionnel en plus d'être très courte (6 heures seulement), on appréciera surtout la mise en scène digne de grands films d'action qui ne pourront que laisser sans voix ceux qui y joueront pour la première fois. Comme vous l'avez compris, c'est loin d'être parfait, voir même d'un niveau plus que moyen, surtout en ce qui concerne la durée de vie. Certes scènes sont épiques, mais tout est d'une extrême répétitivité. De plus aucune liberté n'est donné au joueur qui se retrouve dans un simple rail shooter. Si nous reviendrons plus tard sur le gameplay, on ne peut que regretter qu'il n'ai pas plus de variétés dans les actions à réaliser. C'est un choix bien spécial de vous avoir parler en premier du scénario et de la durée de vie avant de vous parler des graphismes. Celui-ci était avant tout attendu pour ça..cela ne serait donc pas très habile de vous parler en premier de ce que tout le monde sait ou s'imagine déjà . Bien entendu, visuellement, c'est très impressionnant. A tous les niveaux, le titre ne cessera de nous impressionner. Aussi bien au niveau de la qualité des décors (mention spéciale à la végétation luxuriante que dans la mise en scène des combats. La modélisation et les textures ne sont bien évidemment pas en reste et nous montre clairement la différence avec la génération passée ! Toutes les cinématiques ont été réalisés en motion capture et profite donc d'une qualité presque irréprochables. On frôle le photoréalisme ! Les effets de lumières ainsi que des effets tels que les flammes nous rappellent que nous avons franchi un cap et ça à travers toute la durée du jeu. Les combats profitent d'un réel travail de mise en scène en proposant des ralentis à tout bout de champs dans le but de vous faire profiter au maximum de la beauté de l'action. Une action qui sera marqué par la violence qui ne cesse de sauter aux yeux, que ce soit par des flots de sangs ou par les membres qui se séparent du reste de leurs corps. Les amateurs de gore et d'hémoglobines devraient donc être aux anges. Cela ne l'empêche toutefois pas de réaliser des erreurs qui ne pardonnent pas comme le fait qu'il y ai au total 8 skins dans l'intégralité du jeu, le reste étant des clones... Sérieusement ? Cela parait presque invraisemblable de proposer aussi peu d'apparences ennemis dans ce qui est certainement le plus beau jeu de cette nouvelle génération ! Un choix qui ne fera certainement pas l'unanimité chez les joueurs qui sont habituées depuis longtemps maintenant, à profiter d'univers proposant bien plus d'apparences, ayant pour but de donner une réalisme que la puissance seule ne peut obtenir. Et ce n'est pas les murs invisibles qui nous feront changer d'avis ! Cette impression de passer à côté de quelque chose de vraiment bien va malheureusement être omniprésente. Et le gameplay ne va pas être en reste ! Ryse est un beat-em-all mais alors tout ce qu'il y a de plus banale ! Pour ceux qui sont habituées, vous ferez donc face à des hordes de barbares armé de votre glaive et de votre bouclier. En plus de pouvoir frapper et bloquer vous pourrez également déstabiliser votre adversaire en appuyant sur Y (coup de bouclier), faire des roulades et parfois lancer le pillum. Avec un certain rythme qui vous rentrera en tête tant celui-ci est répétitif, les combats sont d'une grande simplicités. En effet même avec plusieurs ennemis, il sera très rapide d'en venir à bout. Le petit conseil sera de mettre le jeu dans sa difficulté maximum : Centurion pour avoir un véritable challenge. Les exécutions font bien entendu partie de Ryse : Son of Rome et sont très facile à placer. Si votre ennemi s'entoure d'un halo bleu, appuyez sur X, en jaune, appuyez sur Y, répétez jusqu'à la fin du combo. Inutile de dire que toute la violence mais aussi le côté jouissif se trouve dans ses exécutions. D'ailleurs, celles-ci rapportent des atouts, boost d'XP, gain de de santé, boost de dégâts et de Rage. Idée loin d'être mauvaise qui donne encore un peu plus envie de réaliser un finish move. Si le gameplay est tout ce qu'il y de plus simple, on regrettera surtout les QTE qui sont omniprésents ainsi que la caméra qui est bien trop proche du héro, rendant l'action pas toujours très claire et des scènes comme la gestion de colonne romaine en commandant boucliers et lancers de pilum pas exploités comme il se devrait.

cover Ryse : Son of Rome xone

18 ans et plus Grossièreté de langage Violence
Date de sortie 22/11/2013
Editeur Microsoft
Développeur Crytek
Type(s) Action
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.