Tests / Quantum Break 16/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 05/04/2016 à 00:00

Cela fait maintenant longtemps que nous attendions le dernier titre de Remedy Entertainment.. Nombreuses sont les personnes qui auraient aimés accélérer le temps pour pouvoir y jouez plus tôt ! Mais l'attente est fini et c'est maintenant l'heure du verdict :

Difficile de ne pas avoir succombé à Alan Wake , dernier titre en date de Remedy Entertainment qui a fortement rendu l'attente plus longue et ça grâce à la promesse d'un travail de qualité derrière cette nouvelle licence : Quantum Break. Si les espérances sont grandes, la déception ne sera que plus dure si celles-si ne se réalisent pas. Pour innover, les développeurs ont décidés de lier le jeux vidéo à une série filmée avec de vrais acteurs (le tout avec un casting plutôt sympa). Si le motion capture est souvent utilisé dans le secteur, on ne peut qu'apprécier l'effort d'avoir ajouté la série TV qui s'additionne à merveille à la trame narrative du jeu, les infos étant annexes à l'histoire. On précise en revanche qu'une connexion internet est obligatoire pour pouvoir streamer ou télécharger (74GO) les épisodes ! Du côté de la campagne, on y incarne Jack Joyce (Shawn Ashmore) qui va malgré lui vivre des aventures à faire rougir Marty McFly ! En effet, Paul Serene (Aiden Gillen), un vieil ami à lui à besoin d'aide au point de payer le voyage Bangkok/Riverport. Celui-ci fait des recherches sur les particules chronons dans le but de faire des voyages dans le temps ! On apprend en même temps que notre frère William Joyce (Dominic Monaghan) fait lui aussi partie du projet mais aurait précipitamment arrêté suite à une remise en question sur les risques de l'expérience. Mais bon, il n'est pas là , Paul a l'air visiblement très content, ça semble donc normal de l'aider. Pas de chance, ça ne va pas se dérouler comme prévu et une fissure dans le temps s'est formé. Suite à l'exposition, le joueur se retrouve avec des supers-pouvoirs qui permettent de contrôler le temps. Voilà pour l'essentiel sans ne rien révéler bien sûr ! Découpé en 5 acte, on constate que l'originalité ne sera pas le point fort du scénario, cependant on y apprécie la mise en scène ainsi que le rythme très bien géré qui nous donne envie d'aller plus loin sans jamais nous lasser. D'ailleurs, il vous sera proposé lors des jonctions de faire des choix cruciaux qui changeront par la suite l'avenir du jeu mais aussi de la série TV. Vous pourrez d'abord faire une projection des répercussions avant de faire votre choix final. En plus d'être appréciable on constate une fois de plus l'aspect terminé et bien pensé du jeu. Vous trouverez aussi de nombreux objets (e-mails, documents, rapports, echos quantiques, schémas et autres) qui en plus d'être intéressants pour l'histoire peuvent s'ajouter à la série TV. Et les supers pouvoirs alors ? Difficile de ne apprécier les différentes capacités dont profite notre héro. Celui-ci peut désormais profiter de la vision temporelle permettant de voir les objets et ennemis à travers les murs, envoyer des bulles où le temps y est figé (pratique pour accumuler des balles qui toucheront l'ennemi en même temps), arrêter le temps pour se déplacer plus rapidement, se déplacer très rapidement, mais aussi faire l'effet d'une grenade (version temporelle bien sûr), sans oublier le bouclier temporelle qui sera lui aussi bien pratique. Ceux-ci bénéficient tous d'une jauge individuelle pour l'utilisation, à vous donc de gérer de manière équilibré pour réaliser de jolis enchaînements surtout une fois amélioré (car oui chaque pouvoir possède des améliorations). Une fois les pouvoirs contrôlés, il faut avouer que le résultat est assez impressionnant, aussi bien visuellement (mais ça nous en parlerons plus tard) qu'à jouer. Car bien sûr, notre héro a profité d'une formation au maniement des armes à l'étranger, ce qui lui permet donc d'alterner entre armes et combos de pouvoir, le tout assez facilement au point d'en devenir rapidement jouissif. Cependant, on regrette que les développeurs n'ai pas opté pour un système de couverture manuel et pas automatique. Celui-ci devient assez rapidement embêtant car mal géré. Il n'est pas rare que le joueur se baisse ou s'enlève de sa couverture sans raison. En ce qui concerne la réalisation graphique, on ne peut qu'être bluffé par le réalisme qui s'en dégage. On vient que rien n'a été laissé au hasard, que ce soit pour la modélisation, ou encore les textures qui sont presque photo-réalistes ! Les animations ont elles-aussi profité d'un vrai soin et sont souvent réalistes au possible. Il suffit de regarder une flaque d'eau puis de bouger la vue pour contempler des effets de lumières vraiment impressionnants. Bien entendu le motion capture a été parfaitement intégré au point de nous surprendre en qui concerne les mouvements faciaux qui ont profité d'un réel travail de finition. D'autant plus que les différents plans de caméra placé de manière cinématographique ne viennent que renforcer l'impression de jouer à un film. D'autant plus que la bande-son n'est clairement pas en reste et colle parfaitement à l'ambiance de Quantum Break. Les variations sont par exemple prise en charge par la musique qui subit elle aussi des changements. Il est franchement agréable de constater l'homogénéité entre chaque éléments du titre qui donne un résultat final réfléchi qui ne peut que nous séduire. Bien entendu, rien n'est parfait et l'on peut bien sûr trouver des choses à redire, comme par exemple les temps de chargements qui peuvent être excessivement long ou encore les capacités de la console qui sont parfois mise à rudes épreuves au point de parfois souffrir de quelques ralentissements. On notera aussi un clipping qui peut se manifester de manière assez visibles. Le level-design a été lui aussi bien réalisé mais il est dommage que Jack ne puisse parfois pas escalader un obstacle à moins d'1m du sol. Rien de grave mais il faut pourtant avouer que cela peut faire tâche, surtout sur une toile réalisée avec autant de savoir faire. Au final, il sera quand même très difficile de ne pas apprécier cette aventure qui a le mérite d'aller jusqu'au bout de ses idées.

cover Quantum Break xone

16 ans et plus Grossièreté de langage Violence
Date de sortie 05/04/2016
Editeur Microsoft
Développeur Remedy Entertainment
Type(s) Action
Compatibilité Optimisé Xbox One X
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.