Tests / Mad Max 15/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 03/09/2015 à 00:00

Après un retour triomphale au cinéma, c'est quelque mois plus tard que le célèbre univers de Mad Max fait une incursion dans le monde du jeux vidéo ! Pas facile donc pour lui de faire au moins aussi bonne impression que son homologue diffusé dans les salles obscures.. Quand est-il une fois la manette en main ?

Si le titre n'a pas la prétention d'être une adaptation du film, il faut tout de même souligner qu'il s'agit en quelque sorte d'une préparation à celui-ci. On y incarne donc Max Rockatansky, lors de ses premiers affrontements avec la dynastie Immortan, plus précisément lorsqu'il s'en prend à l'un des fils à Joe. En effet, après un rude combat contre les légions de Scrotus, les War boys volent le bolide à Max et le laissent pour mort dans le désert.. C'est à ce moment que l'on rencontre Chumbucket, personnage qui peut fortement nous faire penser au traitre difformes dans 300. Mécaniciens chez les Doigts Noirs, les Dieux de la Combustion lui ont prédit l'arrivée de l'Elu capable de conduire le Magnum Opus (bolide surpuissant). Je vous laisse deviner qui est le pilote en question ! Une fois avoir pris connaissance de toutes ses informations, notre ami Chumbucket va nous aider à réaliser la voiture en question, bien sûr au début, celle-ci sera pour le moins...rudimentaire ! A vous de l'améliorer, pour cela il vous faudra chercher des pièces de ferrailles dans le monde post-apocalyptique qui vous entoure. L'objectif étant de posséder un joli V8 qui aura assez de puissance pour ronronner loin des terres désolées. Vous l'aurez compris, le titre ne mise pas réellement sur le scénario, voir pas du tout. Il s'agit surtout de trouver des raisons pour nous faire aller d'un point A à un point B voir même de nous laisser choisir les raisons pour lesquels nous jouons au titre, mais nous y reviendrons plus tard. La carte est divisée en plusieurs zones que vous pourrez conquérir de manière totale ou non. Pour cela, il vous faudra détruire des avant-postes, épouvantails, convoi, tours de snipers et autre forteresses. En plus de récolter de la ferraille, cela permet de débloquer des améliorations pour le Magnum Opus qui sont parfois au nécessaires à l'évolution de la progression. Dans un monde comme celui là , l'accent est mis sur la survie. C'est pourquoi il vous sera demandé de remplir votre gourde en eau ou encore de faire le plein de votre bolide. Idée plutôt sympa bien qu'au final cela ne soit pas du tout vitale, l'eau n'étant là que pour remonter la vie, tout comme les boites de conserves pour chien que vous trouverez. Pour les jerricans d'essences, là non plus pas de soucis, celui-ci étant disponible presque partout sur les terres désolées. Chumbucket vous suivra partout à l'arrière du véhicule et pourra aussi bien harponner que tirer au sniper sur vos ennemis à votre commande. Harpon qui peut servir à sortir un adversaire d'une voiture ou à faire s'écrouler une tour de sniper. D'ailleurs parlons de la manière partie du titre : les courses poursuites et affrontements qui suivent ! Nerveux et jouissif sont deux synonymes qui leurs collent très bien. Profitez d'un ralenti grâce à une simple pression sur la touche pour viser ce qui permettra de prendre le temps de bien choisir notre cible. A vous ensuite de choisir la meilleure arme dans votre arsenal assez varié ! Sinon, il vous est possible d'emboutir votre ennemi à l'aide d'un coup de nitro ! En cas de pépin, Chumb répare le Magnum Opus quand vous êtes à l'arrêt. D'ailleurs, abordons le gameplay à pied qui propose des combats à la manière d'un Batman. Là aussi plutôt nerveux donc.. Les coups pleuvent, les cranes se fissurent et les nuques se brisent ! On pourra lui reprocher d'être un peu trop simple et un peu répétitif. En effet, il ne sera pas très compliqué après avoir débloqué quelques mouvements de venir à bout de groupes d'ennemis. D'autant plus que le mode fureur (qui s'exécute après une suite de coups) n'ajoute pas réellement si ce n'est de jolies prises finales ou d'un slow motion bien placé. Graphiquement il faut avouer que le titre est très joli bien que parfois inégal. Les textures sont très belles et le monde dans lequel on évolue nous propose une atmosphère glauque et violente digne de la série de film. Les effets de lumières ainsi que certains effets telles que les tempêtes de sables proposent un rendu hyper réaliste. Là où le titre pêche réellement c'est dans sa répétitivité. Les développeurs maquillent difficilement le trou du scénario pour nous faire réaliser les différentes missions. Tout comme le schéma du gameplay qui est un peu près toujours le même.. Après avoir attaqué les fortifications d'une forteresse ou d'un avant poste à l'aide du Magnum Opus, c'est à l'aide des poings ou du fusil canon-scié qu'il faudra finir le travail. Il s'agit surtout de la diversité des différentes missions qui nous sont proposées qui posent problèmes. Ce qui est un peu dommage et surtout difficile à cacher. Finalement c'est votre envie de customiser votre véhicule qui déterminera du nombre d'heures sur le titre en dehors de la quinzaine qui vous sera nécessaire pour clore l'aventure solo. Vous l'avez compris, Mad Max ne révolutionne pas le genre de l'open world et ne sera certainement pas le jeu de l'année mais propose une aventure qui risque de beaucoup plaire aux fans d'univers post-apocalyptique. Aidé par une réalisation très soignée et d'une bande son qui respecte totalement les éléments de la série et du décors, il serait difficile d'être trop dur avec ce titre qui est loin d'être mauvais. Seulement les quelques carences citées sont clairement des épines dans le pied pour un jeu qui avait pourtant tout pour lui.

ps3 x360 ps4
cover Mad Max xone
Date de sortie 03/09/2015
Editeur Warner Interactive
Développeur Avalanche Studios Group
Type(s) Action / Aventure
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.