Tests / Call of Duty : Infinite Warfare 12/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 04/11/2016 à 00:00

Comme tous les ans, la série Call of Duty est de retour sur console. Cette fois-ci, les développeurs ont décidés de nous montrer un aperçu des guerres spatiales ! Un changement de décor qui représente une certaine prise de risque. Pari gagnant ?

Activision nous propose une nouvelle vision de la célèbre saga ! En même temps il fallait bien tenter de se renouveler après avoir exploré les conflits modernes sous toutes les coutures. C'est donc il faut l'avouer avec un peu d'appréhension que l'on aborde ce nouvel opus. On précise d'ailleurs que depuis son annonce, le titre ne profite absolument pas du soutien habituel ! Les fans n'ont pas l'air friands de l'espace et l'ont fait savoir. Avaient-ils raisons ? Comme vous l'imaginez cette fois-ci encore, on y incarne les gentils (L'UNSA) qui doivent faire face à une menace de taille : éliminer le SetDef (groupe terroriste). Vous l'avez compris, ce n'est pas encore cette année que le scénario vous fera réfléchir ou même ressentir de l'empathie avec les personnages. Et cela va malheureusement être le cas tout au long de la campagne. Après une première mission où votre héro est condamné d'avance à mourir (à pour but de lancer l'histoire en plus de nous familiariser avec les touches), vous prendrez le contrôle du soldat Reyes. Ensuite il ne vous restera plus qu'à tirer sur les nombreux ennemis venant vers vous. Quelques scènes sont plus impressionnantes que d'autres mais le scénario ne vole vraiment pas haut.. Les cinématiques ne vont pas aider à améliorer ce point, celles-ci étant complétement à la ramasse niveau infos (elles ne nous apprennent absolument rien). La petite pépite réside certainement dans le fait de pouvoir reconnaitre des acteurs ayant prêté leurs corps : : David Harewood (Homeland/Supergirl), Eric Ladin (Generation Kill) ou encore Omid Abathi (24/Argo). Oui bon ok, on retiendra surtout la présence de Kit Harrington (Game of Thrones) même si celui-ci ne peut bien sûr rien changer à des points telles que la narration qui n'est clairement pas à la hauteur des épisodes passés. Il en va de même pour la plupart des missions qui sont assez répétitives.. Triste que la mise en scène qui est assez sympa n'aide pas à remonter le niveau. On précise d'ailleurs que le fait d'être un capitaine vous permet de choisir les missions de votre choix en solo ! Des missions secondaires sont d'ailleurs présentes et sont pour la plupart, bien plus sympas que les principales (plus intéressantes ?). Au total, 7 à 8h de jeu vous attendent, dommage là encore que l'on reste trop dans ce qui se fait déjà . Surtout que les objectifs les plus sympas (combats en zéro gravité) sont trop rares. Et le gameplay alors ? Là encore le classicisme risque de faire grincer des dents, surtout que celui-ci devait incarner une sorte de renouveau pour la série qui ne ce sent pas du tout. Enfin, beaucoup moins dans la jouabilité que dans les décors. Vous pouvez donc courir sur les murs en plus de profiter du Jetpack. Mais la grosse nouveauté réside dans la tenue votre soldat. En effet, le système RIG, vous permettra de personnaliser la corpulence de son avatar (du moins surtout sa tenue). Celui-ci apporte des capacités spéciales qui modifient vos actions de bases (déplacements, munitions, santé et l'armure) en plus d'une attaque ultime (Payloads). Celle-ci vous permettra de sortir de situations compliquées (aussi pratique en défense qu'en attaque). Nouveauté assez sympa nous motivant à toujours faire plus de kills. Seulement voilà , en multi, il faut avouer que cela nous met un peu dans notre bulle, et ne tire aucun profits du fait de jouer en équipe. Cela est bien dommage, l'assistance de vos équipiers aurait pu être un bon bonus à cette faculté. En parlant du mode multijoueur, on remarque d'office la disparition de la création de skins d'armes ainsi que le mode Arena. Surtout quand l'on constate que cela a été remplacé par "Terminal 24/7" (remake d'une map de Call of Duty 4 : Modern Warfare ) Concernant les différentes cartes du titre en multi, on remarque d'ailleurs que celle-ci se prêtent plutôt mal aux capacités offertes (courir sur les murs par exemple) et n'en tirent pas vraiment bénéfice. Celui-ci à du mal à tenir la comparaison avec son concurrent Titanfall 2 , surtout au niveau des sensations. On regrette qu'au final, le contenu commence à se faire vieux et ça, malgré les nouveautés qui ne s'assument pas. Cette impression revient également dans le fameux mode Zombie qui est présent cette fois encore. Celui-ci a profité d'un relooking en mode année 80, (autant le préciser tout de suite : kitch à souhait). Pour le reste rien de vraiment nouveau si ce n'est qu'après avoir aidé le robot N31l, celui-ci permettra de débloquer David Hasselhoff, qui pourra vous aider pendant quelques rounds grâce à son invulnérabilité. Au final, on se retrouve avec un contenu assez conséquent mais qui a pris un coup de vieux. L'espace n'est finalement qu'une idée, pas assez exploité pour donner le souffle de renouveau que l'on attendait. S'ajoute à ça l'aspect graphique pas très bien maitrisé ! En effet, à ce niveau là , nous sommes tout d'abord impressionnés par la qualité de la modélisation des personnages qui permet de bien reconnaître les acteurs s'étant prêtés au jeu (pour notre plus grand plaisir). Et c'est à peu près tout, car pour le reste, on ne peut que être déçu. On ne peut que constater que le moteur du jeu a pris un coup de vieux.. Entre les textures pas toujours jolies et le framerate qui ne tient pas toujours la route, on note aussi des effets parfois un peu à la ramasses (nuages, flammes etc.) surtout au niveau de la résolution. Bien sûr, comme expliqué plus haut, celui-ci bénéficie toujours d'une mise en scène de qualité mais cela ne suffit pas pas à rendre notre expérience plus explosive..

ps4
cover Call of Duty : Infinite Warfare xone

18 ans et plus Grossièreté de langage Violence
Date de sortie 04/11/2016
Saga Call of Duty
Editeur Activision
Développeur Infinity Ward
Type(s) FPS
Compatibilité Optimisé Xbox One X
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.