Tests / Stranglehold 16/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 14/09/2007 à 00:00

John Woo nous présente un jeu. Cela ne présage que de l'action pure. Et vous avez bien raison de le penser. Car dans Stranglehold, c'est du bourrinage pur et simple. Est-ce que cela sera à la hauteur des espérances des fans d'action ? Réponse dans le test !

On se retrouve donc la peau de l'inspecteur Tequilla, un policier qui est prêt à tout pour résoudre ces affaires. Alors, ce n'est pas tué des milliers de personnes qui vont lui faire peur. Car si c'est pour pouvoir détruire les méchants gangs qui parasitent Hong Kong et d'autres pays tel que les Etats-Unis cela en vaut la peine. Donc c'est sans crainte que l'on se lance à la pourchasse d'ennemis très dangereux. c'est donc avec un scénario aussi basique qu'est lancé la trame du jeu. Ce n'est donc pas désobéir les ordres de son supérieur qui vont lui faire peur. Car en effet, à plusieurs reprises dans le jeu, Tequilla n'hésite pas à prendre ces propres initiatives pour réduire le crime. Dans le jeu, nous allons découvrir sept niveaux très différents, tel qu'un musée, un casino ou encore une jungle ou l'on devra détruire les fabricants de drogues. Bref, tout cela avec des décors qui sont presque tous entièrement destructible pour votre plus grand plaisir. c'est donc en détruisant caisses, voitures, ou encore faire du surf sur un chariot pour venir à bout de vos ennemis les plus tenaces. Il y aura beaucoup de barre à escalader pour tuer vos ennemis avec le maximum de classe possible. Petit bémol, vous aurez un petit panel d'armes, Uzi, fusil à pompe et d'autres classique. Le joueur pourra donc jouir de détruire tout ce qui bouge, mais aussi ce qui ne bouge pas. Il faut préciser que certains objets sont exprès placés là où un ennemi pourrai se faire avoir. Par exemple faire tomber un spot sur un ennemi en tirant dessus. Nous allons maintenant passer aux différents modes qui rendront le plus agréable possible. En effet, le jeu vous encouragera à utiliser le ralenti Tequilla, celui vous fera ralentir le temps pendant une certaine durée. Plus vous tuer d'ennemis durant cette période, plus votre jauge se remplis. Celle-ci vous permettra de gagner de la vie, de faire un zoom au ralenti pour tuer votre ennemi le plus correctement possible, le mode furie avec lequel pendant une certaine période vous serez invincible avec balle illimitée, ou encore le mode tournante qui tuera tous vos ennemis autour de vous. Sans oublier le mode "confrontation", dans lequel vous éviterez les balles des ennemis avec le stick gauche tout en bougeant le viseur pour descendre le plus rapidement nos adversaires. Bref, tant de modes à utiliser pour faire de ce défouloir plus sympathique possible. Malheureusement, très sympathique au début, ces différents modes qui rendront le joueur très content au début, seront vite lassant et répétitif. Alors, comme dans tous les jeux du style, il y a un défaut majeur. Ici, il se pose dans l'IA, qui on peut le dire est carrément catastrophique. c'est avec sans mal que vous pourrez tuer une centaine d'ennemis sans perdre beaucoup de vie. Ceux-ci courent sur vous comme s'ils attendaient juste de se faire tuer. Bref, cela rendra certes votre parcours plus jouissif, mais cela le rendra aussi un plus ennuyant. Cela risque de lasser plus d'une personne de : avancer : tirer. Avancer : tirer etc. Il faudra préciser que le ralenti tequilla peut s'activer automatiquement quand on saute et que l'on vise un ennemi (à régler dans les options). Encore un des gros défauts du jeu, la durée de vie à la limite du néant. Payer 70€ pour pouvoir jouer 7 heures, c'est vraiment peu. De plus sachant que le jeu peut vite devenir lassant à force de sa répétitivité. En effet, les sept niveaux seront bouclés très rapidement malgré le fait qu'elle soit vraiment très variés (détruire des cargos remplis de drogues, passez à travers des laser etc.) Et on ne peut pas dire que c'est le mode online qui va vraiment rallonger la chose du fait qu'il n'y a que 2 modes de jeu, Deathmatch et Deathmatch par équipe, se déroulant dans les décors du mode principal. Il faut quand même dire que vous pourrez débloquer de nouveaux personnages via le bar dans le menu principal. Vous pourrez aussi débloquer des vidéos ou encore des croquis. En conclusion, nous pouvons vraiment dire que l'équipe de Midway a fait du bon boulot. Car même s'il a des défauts tel que l'IA, ou encore la durée de vie. On peut penser qu'il aurait été aussi bon qu'une des grandes figures du genre : Max Payne. En effet, ce côté action pur et dur, avec tous les éléments destructibles. Sans oublier la pâte de John Woo, on peut vraiment dire qu'il s'impose dans le genre sur console Next-Gen.

ps3
cover Stranglehold x360

18 ans et plus Online Violence
Date de sortie 14/09/2007
Editeur Midway
Développeur Tiger Hill Games
Type(s) Action
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.