Tests / Pokken Tournament DX 12/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 24/09/2017 à 13:57

Les fans de Pokémon ainsi que ceux qui avaient la Wii U ont certainement dû entendre parler de Pokkén Tournament ! Pour être honnête, il faut bien avouer que celui-ci n'avait pas réussi à convaincre les amateurs du genre.. Cette version Switch arrivera-t-elle à corriger le tir ?

Difficile de ne pas avoir entendu parler de ce concept pour le moins original : l'univers de Pokémon utilisé par les développeurs de Tekken ! Un mélange qui n'avait pas si bien fonctionné (on vous conseille de lire notre test pour vous faire une idée). Cela n'a pas empêché à Bandai Namco de rester motivé pour proposer un portage vers la nouvelle console à Ninendo : la Switch. Il est normal de se demander si le titre a subi des modifications en l'occasion de cette adaptation ! Et rassurez vous, il y en a eu. Tout d'abords, abordons l'aspect graphique qui était loin d'être convaincant dans sa version originale. Quand est-il ici ? On se retrouve avec un titre assez moyen techniquement parlant, voir passable à certain moments. Si le frame rate reste stable (à part en écran partagé mais j'y reviendrais plus tard), difficile de faire l'impasse sur la qualité des arènes, parfois franchement pas jolies. En effet, les textures sont loin d'être à la hauteur des espérances (le pire étant peut-être les Pokémon qui sont flous). Et pourtant, étant maintenant en 720P natif, celui-ci est plus joli que son prédécesseur. Il est d'ailleurs tout de même appréciable de constater qu'il n'y a pas de différences en mode portable (pas de ralentissements). Mais bon, si l'on compare avec les autres jeux de la console, on sent bien qu'un effort supplémentaire aurait pu être fourni pour proposer quelque chose de bien plus agréable à l'oeil. Pour ceux qui se posaient la question, il faut savoir qu'il n'y a eu aucune modification au niveau du gameplay. On rappel donc qu'il s'agit d'un titre assez spécial puisque les combats sont divisés en 2 phases : terrain et duel. Celles-ci s'alternent durant le match comme sur la version d'origine. On regrette que les phases de terrain cassent toujours autant le rythme en plus de ne proposer aucune liberté de mouvement (votre perso se déplace uniquement vers l'adversaire). Mais alors quelles sont les nouveautés de cet épisode DX ? L'essentiel se situe surtout au niveau des combattants, puisque l'on passe de 16 à 21 Pokémons dans le roaster. Si cela reste peu quand on sait qu'il y a plus de 800 à travers les différentes générations, cela reste un effort que l'on apprécie, surtout qu'ils sont tous jouables dès le début ! On accueille donc Pingoléon, très fort lorsqu'il s'agit des attaques à distance, Darkrai permet quand à lui d'enchainer facilement les coups, Archéduc à la capacité de pouvoir voler en sur-place, Cizayox, particulièrement rapide avec ses poings et pour finir Cradopaud, qui est particulièrement vifs dans ses mouvements. Seulement voilà , à part Archéduc, les autres étaient déjà présents dans la version Arcade du jeu, rien de bien nouveau donc.. Petit ajout ajout également pour les Pokémons de soutiens qui voient arriver Flamiaou et Otaquin pour un total de 16 paires (ce qui nous fait donc un total de 32 Pokémons de Soutien). Le titre devrait cependant plaire à ceux qui n'aiment pas se prendre la tête avec le gameplay, celui-ci étant vraiment très simple. Une simplicité qui colle assez bien aux Joy-Con puisque contrairement aux autres jeux du genre sur la console, jouer avec une paire pour deux n'est pas du tout un soucis. Il y aura certes un petit temps d'adaptation à cause de la taille du contrôleur, mais cela passe assez rapidement. Là où la déception est plus grande, c'est certainement à propos des modes de jeu. Si il est maintenant possible de jouer à 2 en local (en écran scindé ou sur le même écran, en sachant que la deuxième option n'est pas optimum, la caméra étant placé derrière le Pokémon), aucun mode supplémentaire (si ce n'est du 3 contre 3 pour des combats un peu plus longs) n'a fait son apparition. Comme il y a 1 ans, au bout de seulement quelques heures à jouer seul, il sera dur de trouver de l'intérêt tant le jeu est répétitif. Heureusement, le mode en ligne fonctionne bien mieux qu'auparavant et permettra de s'amuser contre d'autres joueurs.

cover Pokken Tournament DX switch

7 ans et plus Violence
Date de sortie 22/09/2017
Saga Pokken Tournament
Editeur Nintendo
Développeur Bandai Namco
Type(s) Combat
Supports lesdeux
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.