Tests / Star Trek : Bridge Crew 13/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 05/06/2017 à 14:04

Que tous les amateurs de l'univers de Star Trek se rassurent, après de nombreux reports, l'adaptation Star Trek : Bridge Crew est sortie. Pour rappel, il s'agit d'une adaptation en réalité virtuelle, de quoi éveiller notre curiosité !

Ubisoft s'est montré plutôt discret depuis la présentation du jeu, qui avait été faite lors de la Gamescom 2016. Et pour en rajouter une couche, le titre s'est vu reporté de nombreuses fois, pour finalement décoller pour de bon ! L'occasion pour nous de vous délivrer notre verdict après de nombreuses heures de jeu, à la barre de notre vaisseau spatial. En effet, le titre vous permet d'embarquer à bord du vaisseau de la Fédération (U.S.S Aegis) et de pouvoir incarner l'un des membres de l'équipage. Le jeu nous propose dès le début un tutoriel des différents postes sur lesquels nous pourrions exercer, ce qui n'est pas en trop en vue des nombreuses actions qu'il est possible d'effectuer. Car oui, celui-ci essaie de se rapprocher au maximum de la simulation ! Mais ça, nous y reviendrons par la suite ! Parlons tout d'abord du mode histoire, dans lequel il vous sera demandé d'explorer un nouveau secteur inconnu, nommé The Trench. Le but étant de découvrir une planète qui serait habitable pour le peuple vulcain. Honnêtement, celui-ci sert surtout à nous faire découvrir les fonctionnalités du jeu, qui paraissent innombrables au début et qui finalement deviennent assez naturelles avec le temps. Le bémol c'est que ça devient très vite répétitif, vu que vous ne débloquerez aucune compétence ! En gros, une fois que vous êtes contents d'avoir réussi à intégrer les différents principes de bases, vous tournerez en rond...vu qu'il n'y a rien d'autre de proposé ! Surtout qu'il n'y a que cinq chapitres dans le mode campagne (et une mission bonus). Alors certes, les fans seront contents de retrouver les codes de cette série, en plus des nombreux clin d'oeil qui devraient ravir ceux qui avaient peur de ne pas se retrouver dans cette adaptation. Mais bon, quand on connait l'ampleur de l'univers, on se dit que les développeurs auraient pu faire un effort sur le nombre de quêtes jouables. Maintenant, il est temps d'aborder un thème bien plus important pour un titre du genre : la jouabilité et l'immersion ! Comme expliqué plus haut, vous pourrez jouer à différents postes, 4 pour être précis : Officier tactique, Timonier, Ingénieur et bien sûr Capitaine. Le premier est important puisqu'il s'agit de celui qui s'occupe de l'arsenal à disposition : Phaser et Torpilles. Si le Phaser se recharge assez vite, ce n'est pas le cas des Torpilles qu'il vous faudra d'abord armer avant d'être envoyées. C'est aussi l'Officier tactique qui s'occupe de pouvoir hacker un vaisseau ennemi, à l'aide d'une intrusion système (possible de choisir la partie à perturber). Il faut savoir que chaque membre du personnel possède son propre panneau en face de lui et demande donc une maniabilité différente... nous y reviendrons plus tard ! Notre embarcation ne pourrait avancer dans le Timonier qui s'occupe de déplacer l'U.S.S Aegis dans l'espace. A lui aussi donc de s'occuper de la vitesse et du passage en distorsion ou en impulsion (après avoir choisi une destination). L'ingénieur s'occupe quand à lui de gérer la puissance entre les réacteurs, le Phaser ainsi que le bouclier de défense. Sans oublier la réparation des différents secteurs du vaisseau. Et bien évidemment le capitaine peut donner des ordres aux différents membres de l'équipage, que ce soit à travers des ordres groupés pour tout le personnel ou adressés à quelqu'un de précis. C'est à lui aussi que revient le pouvoir d'appuyer sur le bouton d'alerte rouge, de répondre aux appels ou de pouvoir choisir une destination en impulsion ou en distorsion. En mode solo, vous pourrez intervertir entre les différents postes à votre guise, ce n'est qui pas le cas en ligne (qui se révèle pourtant bien plus fun). D'ailleurs, toutes les missions sont jouables seul ou à plusieurs (jusqu'à 4), uniquement en ligne bien sûr. Pour le reste, j'avoue qu'il me semblait important de faire correctement le point sur l'ensemble des commandes possibles pour mieux comprendre ce qu'on peut lui reprocher, notamment au niveau de la jouabilité qui pose soucis ! Celui-ci est jouable à la Dualshock 3 ou avec le duo de manettes Playstation Move. Autant le dire franchement, le titre est pensé pour le Playstation Move et se veut bien plus intuitif et immersif que la manette originale. Seulement voilà , après la calibration demandée au début, la détection pose rapidement problème ! La faute à des panneaux qui se révèle trop bas ou mal placés la plupart du temps et vous demanderont de très bien préparer votre espace de jeu (ne rien avoir autour) ainsi que de se mettre sur un dossier assez haut pour ne pas avoir trop de problèmes avec les mouvements. D'autant plus que la seule action possible à faire durant tout le jeu est d'appuyer avec son doigt en pressant la gâchette. N'imaginez donc pas à un seul moment vous balader, interagir avec le décor ou autre car il n'en est rien. Une fois assis sur votre chaise vous n'en bougerez plus... Mais bon, cela n'empêche pas de pouvoir bien s'amuser en ligne, bien au contraire. La force du titre vient certainement de son mode coop qui devrait en séduire plus d'un. Chacun ayant un poste important, il vous sera demandé de faire preuve de la meilleure entente et communication possible ! Impossible de ne pas parler des sensations procurées par le casque, qui permet une excellente immersion et nous donne véritablement l'impression d'être ailleurs dans l'espace. Tout comme les débuts où l'on se sent obligé de regarder attentivement notre vaisseau et son équipage en 360° ! Mais bon, il faut se le dire franchement, le titre n'est vraiment pas très beau, la faute à des modélisations datées, des textures qui font parfois tâches et des décors très simplistes. Alors oui, ok, avec la caméra extérieure lors des voyages en impulsion, surtout les premières fois, il n'est pas rare de trouver joli l'environnement qui nous entoure mais on ne peut pas vraiment dire que les développeurs aient fait un effort sur les détails esthétiques en dehors du vaisseau. Pour finir, on regrette qu'il ne soit possible d'incarner autre chose qu'un Humain ou un Vulcain pour notre avatar.

cover Star Trek : Bridge Crew ps4

3 ans et plus
Date de sortie 30/05/2017
Saga Star Trek
Editeur Ubisoft
Développeur Red Storm Entertainment
Type(s) Action / Aventure
Compatibilité PS Move VR
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.