Tests / Sniper : Ghost Warrior 3 13/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 30/04/2017 à 22:10

Et si il était possible de jouer selon le style de gameplay de notre choix? C'est ce que nous propose la série Sniper: Ghost Warrior, qui est de retour dans un troisième opus. Celui-ci apporte-t-il des ajouts assez convaincants pour faire face à la concurrence ? Réponse dans ce test!

Alors que Sniper Elite 4 est sorti il y a quelque semaines (Pour lire le test, c'est par ici), c'est maintenant une autre saga du genre qui débarque. Si nous avions pu essayer le dernier titre de Rebellion lors de la Gamescom 2017, il était encore difficile de faire un constat sur les améliorations. Heureusement pour vous, c'est maintenant après avoir joué de longues heures à la version complète du jeu que nous vous proposons cette critique. Tout d'abord, il faut savoir que l'on y incarne Jonathan North, un soldat qui fait équipe avec son frère, Robert North. Après une courte cinématique où l'on y découvre les 2 frangins à leur plus jeune âge, on rentre assez vite dans le vif du sujet. Le conflit prendra place en République de Géorgie, à côté de la frontière russe! Effectivement, situé au croisement de l'Europe de l'Est et de l'ouest de l'Asie, son importance stratégique est majeure. Seulement voilà , le pays est en pleine guerre civile et les premières victimes sont les locaux. C'est pour cette raison que l'on est envoyé pour neutraliser les leaders séparatistes. Malheureusement, rien ne se passe comme prévu et votre frère se fait kidnapper.. Comme vous l'imaginez, vous allez devoir tout faire pour le retrouver, en sachant que vous pourrez compter sur des amis tels que Lydia Jorjadze (une mercenaire au langage fleuri). Le scénario n'est pas extraordinaires mais propose quelques rebondissements intéressants qui serviront à vous tenir en haleine durant les 10 heures proposées par la campagne solo. Le principal défaut sera certainement la répétitivité des missions, qui vous demanderont assez souvent de faire la même chose. Mais ça, nous y reviendrons plus tard! Si les décors sont loin d'être exotiques, ils reflètent pourtant très bien ce que l'on pourrait s'imaginer d'un pays de l'ex-Union Soviétique. Ce qui nous fait venir à l'ajout majeur de cet opus: le monde ouvert. Si il y a un style de jeu qui séduit les développeurs en ce moment, c'est bien l'open-world. Comprenez par là que l'on retrouve une recette que l'on commence à bien connaitre maintenant: planque, jeep à piloter pour aller d'un point A à un point B, avants-postes à nettoyer, trésors à collecter, déplacements rapides etc. Pour le coup, celui-ci ne propose rien de plus qu'un Far Cry 4, si ce n'est qu'ici il n'y a pas d'animaux pouvant surgir à tout moment. Cela n'empêche pas au titre de nous dépayser grâce aux nombreux petits villages traditionnels, des montagnes enneigées et bien sûr, une flore locale (bienvenue dans la toundra !) Mais là où le jeu fait véritablement la différence, c'est bien sûr sur le travail réalisé sur les armes qui ne pourra qu'impressionner ceux qui souhaitent une simulation de tir. En effet, la balistique est propre à chaque arme, de quoi donner à chacune un caractère bien différente. A vous du coup de choisir au mieux votre équipement, selon votre manière de jouer et bien sûr de votre mission. D'ailleurs, au niveau de la panoplie d'accessoires, on retrouve le drone (très pratique pour avoir une meilleure vision en plus de pouvoir marquer les ennemis) mais aussi le mode reconnaissance qui permet d'analyser l'environnement pour avoir plus de détails (analyse des traces de pas, endroits où s'accrocher et désamorçage des pièges). Vos munitions ainsi que votre santé sont comptés, à vous d'acheter ou de construire des balles régulièrement pour ne pas tomber à sec. Effectivement, votre abri est pourvu d'un établi qui, moyennant des ressources (à trouver dans des coffres ou en fouillant des ennemis) vous permettra de réaliser vos balles, ainsi que votre équipement (kit de survie, réparation de silencieux, pièges, grenades etc.)! Il faut préciser que l'on retrouve différent types de balles (classiques, explosives, reconnaissances des ennemis autours etc.) On retrouve aussi un arbre des compétences divisé en 3 sections (Sniper, Ghost et Warrior) qui vous permet de profiter de nouvelles aptitudes. Seulement voilà , pour les obtenir, chaque section nécessite des actions bien spéciales comme par exemple: cacher des corps pour la section Ghost, tir en pleine tête à une certaine distance pour la partie Sniper ou encore pour des victimes réalisées avec une automatique pour Warrior. En plus de ses fonctionnalités, il sera possible d'avoir des infos sur le moyen de réussir une mission en interrogeant un ennemi, ou encore de pirater le système de vidéo-surveillance pour ne pas se faire détecter par les caméras (en plus de pouvoir marquer les soldats). Mais parlons un peu des défauts qui sont loin d'être inexistants, notamment l'IA qui est réglée de manière assez spéciale. Parfois, ceux-ci sont stupides et ne font pas attention à un collègue tué sous leur yeux, quand à d'autres reprises ils sont capables de vous démasquer à une distance affolante. La liste est malheureusement loin de s'arrêter là , surtout en ce qui concerne les performances techniques. Entre les chutes de framerate, les chargements peuvent être très longs (vraiment très longs), des cinématiques moins jolies que le jeu, en plus de nombreux bugs (animations parfois loufoques et autre bugs de collisions). Pourtant le titre n'est pas moche! Les textures sont parfois un peu tristes, mais le moteur CryEngine permet tout de même de profiter d'un monde ouvert qui reste toujours agréable à regarder. On apprécie l'ajout d'une kill-cam qui permet de profiter d'un slow motion assez sympa lors d'un joli tir, mais qui est loin d'être aussi impressionnante que celle de Sniper Elite 4 (qui pour rappel donne une vision en rayon X bien gore en plus du ralenti). Au niveau de la bande son, les doublages en français sont d'assez bonnes facture, de même que les bruitages des armes qui sont réellement impressionnants. La playlist est assez sympa, bien que trop discrète une fois hors des menus. A noter qu'il n'y a presque aucune différence entre la version Playstation 4 et PS4 Pro, si ce n'est le support HDR. On note également que le framerate est bien plus stable que sur la version classique, ce qui n'est vraiment pas négligeable.

xone
cover Sniper : Ghost Warrior 3 ps4

18 ans et plus Grossièreté de langage Violence
Date de sortie 25/04/2017
Saga Sniper : Ghost Warrior
Editeur CI Games
Développeur CI Games
Type(s) FPS
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.