Tests / Odin Sphere : Leifthrasir 17/20

Poster sur Twitter

Ecrit par Shopa le 24/06/2016 à 00:00

Vanillaware revient pour un nouveau remake, à croire que le studio japonais commence à prendre de bonnes habitude. Sorti en 2008 sur Playstation 2 Odin Sphere se voit ici gratifié d'un petit frère, jumeau mais beaucoup plus beau. Au point de donner plus d'amour au deuxième enfant qu'au premier ?

Déjà 8 ans que le premier Odin Sphere est sortit sur Playstation 2 pour ravir tous les amateurs de 2D. D'emblée, vous devrez vous engager dans le mode histoire qui est le seul proposé par le titre (ce qui n'a rien de choquant ici). Odin Sphere : Leifthrasir tape dans l'oeil dès les premières secondes par une réussite qui s'impose à elle même: le titre est beau. C'est toujours l'un des gros challenge pour un titre qui souhaite revenir sur le devant de la scène par l'intermédiaire d'un remake: les années passent et il faut savoir se refaire une beauté. Car maladroitement ce qu'attendent les joueurs d'un remake se traduit souvent par des graphismes retravaillés et rien d'autre. Ici, le titre se permet beaucoup plus de chose pour un résultat général plus que réussit. Si une petite dizaine d'année plus tôt vous avez été séduit par les graphismes du jeu, attendez vous à retrouver vos émotions d'enfant. Vanillawarea fait un superbe travail pour garder un niveau graphique de qualité en le faisant évoluer au standard de la PS4. Fin et coloré, les superlatifs ne manquent pas pour féliciter le titre, même un amputé ferait l'effort d'applaudir des deux mains. Mais ce n'est pas ce qui m'a le plus séduit dans le titre, à savoir le gameplay qui donne un kiff impressionnant au jeu. Amateurs de beat em all ne vous enfuyez pas en voyant ce jeu en 2D car celui ci pourrait très bien répondre à vos attentes grâce à un gameplay vif et nerveux à souhait. Si les commandes de la V1 pouvaient avoir l'air trop raide on est cette fois à l'opposé avec un dynamisme entraînant et gratifiant lorsque de gros combo sont enchaînés. La version Playstation 2 du titre (qui est d'ailleurs jouable sur la version PS4) laissait un arrière goût d'inachevé comme si le titre n'avait pas voulu assumer pleinement son côté beat'em all. Ce n'est pas le cas ici et on a toutes les composantes qui font la réussite du genre: un gameplay simple mais au possibilité nombreuses et efficaces, le tout saupoudré de compétence spéciale qui en jetteront. Le cocktail est réussit La barre d'énergie présente à l'époque est donc bien évidemment de l'histoire ancienne afin de permettre au titre de s'engager clairement dans la voix choisit. Ainsi, préparez vous à suer des phalange car la rapidité sera de mise pour mettre à mal vos adversaire. Le système RPG et quant à lui toujours présent mais pas fondamentalement différent du jeu original. Vous continuerez à collecter des fruits vous permettant de progresser de niveau en niveau alors que les phozons vous permettront d'améliorer vos capacités spéciales, alors que le craftage de potion n'a pas mit les voiles. Bien qu'apportant une dimension supplémentaire au jeu ce n'est pas ici que vous trouverez de quoi vous extasier, ne vous inquiétez pas l'histoire du titre va le faire pour vous. Le scénario reste un des points forts du jeu, nous faisant presque oublier la beauté graphique du titre. Toujours aussi saisissant les points marquant présent à l'époque font toujours leurs effet. Premièrement le mode de narration du titre le rend unique, d'autant plus que ce dernier est bien maîtrisé. Ainsi vous devrez vivre chaque chapitre - au nombre de 5 - à travers un personnage particulier vous permettant d'appréhender l'histoire sous différent point de vue. Mais surtout les thématiques abordés sont réellement profonde et consciencieuse. Certains pourront avoir des pulsions meurtrières en lisant ce qui suit, ou l'envie de me caillaisser comme une voiture de CRS en manif' sauvage, mais j'ai ressentit plus d'émotion et ai plus cogité devant Odin Sphere : Leifthrasir que devant le dernier Uncharted 4 : A Thief's End (voilà , lapidez moi, je mourrais heureux). Le notion de sacrifice, l'importance des sentiments paternels ou encore . Enfin, comme une cerise sur le gâteau la bande son est mélodieuse, entraînante et parfaitement adapté au titre. Ne cherchez pas, ce remake est une réussite sur tous les points pour les nostalgiques mais bien plus encore.

ps3
cover Odin Sphere : Leifthrasir ps4

16 ans et plus Grossièreté de langage Violence
Date de sortie 24/06/2016
Editeur Atlus
Développeur Vanillaware
Type(s) RPG
Supports physique
Shopa

Rang : no-life

Messages : 1940

Hey les baltringues qui n'ont rien d'autre à  foutre que de visiter mon profil ! Moi c'est Shopa, Yougz, ou votre altesse comme vous voulez. Grand amateur de RPG, je suis de ceux fascinés par les jeux qui ont une réelle profondeur, à  la limite du philosophique. Sinon je kiff aussi les jeux de sports, d'actions, les TPS, bref tout un programme ! J'essaye d'être drôle parfois, mais je réussis rarement. Need level up.