Tests / No Man's Sky 13/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 09/08/2016 à 00:00

Cela fait maintenant quelques temps que nous entendions parler d'un titre pour le moins original : No Man's Sky. Développé par le studio Hello Games, qui il faut le dire n'était pas vraiment connu avant ce projet d'envergure qui fût annoncé lors de l'E3 2013. Mais comme vous le savez, laissez une bonne impression ne fait pas tout, surtout quand il s'agit dans un premier temps de promesses ! Profitez donc de notre avis après avoir passé de nombreuses heures dans l'espace.

Pour ceux qui ne connaissent pas où qui n'ont pas eu la chance d'en entendre parler, sachez qu'il s'agit d'un titre ou le but du jeu sera d'atteindre le centre de l'univers ! Bien entendu, il s'agit là d'une mission qui est loin d'être évidente, surtout quand on sait qu'il sera nécessaire de parcourir de nombreux systèmes solaires et donc bien sûr des millions de planètes différentes (18,446,744,073,709,551,616... pour être précis). Sauf que pas de chance, au début du jeu, notre vaisseau spatiale s'écrase sur une planète inconnu et sera donc incapable de pouvoir voler à nouveau sans effectuer une réparation digne de ce nom. Bien entendu, un simple coup de clé à molette n'étant pas suffisant, il vous faudra donc parcourir la zone inconnu dans l'espoir de trouver les matériaux nécessaires à la réparation du véhicule. Pour cela, il vous faudra extraire différentes sortes de minerais grâce à votre multi-outil (sorte de pistolet). Il est important de préciser que le jeu n'a pas vraiment d'histoire à proprement parler, l'objectif étant d'atteindre le centre de l'univers en effectuant plusieurs escapades dans les nombreux systèmes solaires disponibles. On regrette d'ailleurs un petit peu l'absence de fil conducteur ou encore de cinématiques derrière cette campagne solo qui sera malheureusement assez rapidement répétitive. D'où vient cette lassitude qui S'immiscer doucement mais sûrement ? Certainement de la trop grande liberté qu'offre le jeu sans avoir derrière de véritable ligne directrice. On se retrouve donc assez souvent à effectuer les mêmes tâches (collecte de minerais) pour pouvoir passer à la planète suivante, puis le système solaire suivant, encore et encore. Cette fameuse liberté d'action est certainement ce qui nous séduit le plus les premières heures et qui finalement pose problème par la suite. Bien entendu, collecter des matériaux n'est pas la seule chose à faire dans le jeu mais se révèle pourtant indispensable à la progression du joueur. Cela n'empêche pourtant pas No Man's Sky d'avoir de bonnes idées comme par exemple avoir mis une faune propre à chaque planète qu'il vous sera possible d'observer dans le but de répertorier l'animal en question. Cette aspect donne véritablement l'impression d'être un explorateur et d'avoir découvert de nouvelles espèces. Un aspect qui sera d'ailleurs poussé à son maximum, chaque découverte ayant l'air cruciale. En effet, chaque planète possède plusieurs points de contrôles à débloquer qui vous permettront de récupérer des ressources, découvrir d'autres points important ou encore faire du commerce à travers le marché intergalactique ! Commerce qui sera lui aussi plus que nécessaire, pour faire de la place dans notre sac (qui se remplit très rapidement au début), vendre des marchandises pour obtenir des unités etc. Il est bien sûr possible de pouvoir transférer des objets de notre sac au vaisseau (si celui-ci est assez proche bien sûr). Pour le reste l'amélioration ou encore la fabrication de matériaux sont des techniques indispensables pour progresser dans l'espace. Par exemple, pour voyager d'un système solaire à un autre il vous sera nécessaire de posséder l'hyper propulsion, qui ne sera elle même rechargeable qu'avec une cellule de distorsion (matériel qui nécessite quand à lui de l'antimatière). Heureusement donc que les planètes et autres astéroides regorgent de ressources utiles à notre voyage. Bien entendu, il sera possible d'augmenter l'inventaire de votre sac, vaisseau ou encore celui de votre multi-outil pour pouvoir collecter toujours un peu plus d'équipement. Une autre idée pour le moins sympa est certainement la présence d'autres langues comme le "gek" que vous pourrez comprendre uniquement en trouvant des pierres de savoir qui se cachent un peu partout. Une pierre = un mot qui sera ensuite traduit lors des conversations avec les autres êtres vivants présents bien souvent dans des bases ou encore des stations spatiales. On regrette que les déplacements en vaisseaux spatiaux ne profitent pas vraiment d'impressions de vitesses ainsi que des batailles dans l'espaces pas vraiment intéressantes, ce qui est un peu dommage, surtout quand on sait que les voyages spatiaux étant l'une des activités les plus importantes du jeu. Il n'est d'ailleurs pas possible de faire du rase-motte sur les planètes, un coussin d'air invisible étant présent pour éviter que cela se produise. Pour ce qui est des déplacements à pied, vous aurez la possibilité de courir ou d'utiliser le jet-pack, en sachant que les deux possèdent une jauge limitant leurs utilisations. En sachant qu'il sera possible d'agrandir la durée de chacune grâce à des améliorations. Il faut aussi bien sûr parler du côté multijoueur du titre qui reste pour le moment encore assez limité. En effet, l'univers étant tellement immense qu'il est difficile de se croiser. Pour le moment, il s'agit surtout de pouvoir partager ses découvertes avec le reste du monde, en ayant en plus la possibilité de les renommer si l'envie vous en vient. Graphiquement parlant, il faut bien avouer que si en effet pour notre plus grand plaisir il y a une absence totale de temps de chargement, cela se fait au détriment des performances visuelles. Pour entrer un peu plus dans les détails, No Man's Sky profite d'un level-design franchement sympa (surtout quand on sait qu'il faudrait plus d'une vie pour explorer le titre de fond en comble), mais subit de gros problèmes graphique. On ne parle même pas du clipping, des textures parfois vraiment limites ou encore d'une distance d'affichage complètement à la ramasse. Il faut pourtant bien préciser que malgré ses défauts, le jeu est un excellent générateur de terrains, surtout quand on sait que tout a été produit grâce à un algorithme ! Dommage que le plaisir de découverte s'estompe avec le temps pour ne laisser place qu'aux défaut sur lequel ont pouvait faire l'impasse au début.

xone
cover No Man's Sky ps4

7 ans et plus Violence
Date de sortie 09/08/2016
Editeur Hello Games
Développeur Hello Games
Type(s) Aventure
Compatibilité VR Optimisé PS4 Pro
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.