Tests / Farpoint 16/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 20/05/2017 à 16:02

Bonne nouvelle pour tous les fans de réalité virtuelle: Farpoint est enfin sorti! D'autant plus qu'il ne s'agit pas de n'importe quel genre de jeu, puisqu'il s'agit ici d'un FPS. Pas facile de retranscrire ce type si spécifique avec le casque! Le résultat est-il à la hauteur de nos espérances?

Le dernier gros jeu à être sorti sur Playstation 4 en étant compatible avec le casque de réalité virtuelle est Resident Evil 7 . Si celui-ci avait réussi à nous donner une manière de jouer assez agréable pour un FPS en VR, ici cela reste tout de même assez différent. Mais ça nous y reviendrons un peu plus tard, car il me semble être une bonne idée de parler dans un premier temps de l'histoire. Imaginez que vous incarnez le pilote d'une navette spéciale dont la mission est de récupérer deux scientifiques. Ceux-ci travaillent depuis une station spatiale non loin de Jupiter. Seulement voilà , comme vous pouvez le deviner, rien ne va se passer comme prévu! A cause d'une énergie inconnue, un trou de ver fait son apparition pour vous téléporter, vous et les scientifiques sur une planète inconnue. Bien évidemment, nous sommes séparés du duo de chercheurs, qu'il vous faudra retrouver en espérant pouvoir se tirer de là au passage. L'histoire commence assez bien et s'en sort pas trop mal pour l'écriture, même s'il faut bien avouer que la fin n'est clairement pas à la hauteur de l'aventure. Of course, je ne vais pas vous en dire plus, pour ne pas vous gâcher l'aventure qui est très loin d'être désagréable. Clairement inspiré de films tels que Interstellar et Starship Troopers, on lui reproche surtout de ne pas proposer plus d'intrigues. Problème que l'on retrouve aussi dans la narration et la progression qui est fortement répétitive. Après chaque grosse action dans le jeu, vous débloquerez des séquences holographiques qui permettent de faire avancer l'histoire. Un concept sympa, qui sera malheureusement exploité jusqu'au bout pour ne rien proposer d'autre. Au final, c'est un peu moins d'une dizaine d'heures qui vous serons nécessaires pour venir à bout de Farpoint dans le mode campagne. Une très bonne durée de vie pour un jeu VR! D'autant plus que, s'ajoute à ça un mode coop par vague, qui est jouable jusqu'à deux joueurs en ligne. Un petit ajout assez cool pour faire du frag rapide! Et le gameplay alors ? Quelles sont les sensations procurées grâce au casque VR? Les déplacements se font-ils de manière intuitive? Autant de questions qui trouvent leurs réponses dès les premiers instants. Pour rappel, le jeu est vendu dans un bundle (pack) avec le AIM Controller (sorti pour l'occasion) qui permet d'avoir une arme en main plutôt que la manette. Tout en sachant que celui-ci est aussi vendu à part, au format dématérialisé et jouable avec la Dualshock. Le Controller permet de profiter des capacités du PS Move, tout en profitant des différentes touches et surtout du stick de la manette originale. Autant vous le dire tout de suite, ça se sent que l'expérience a été conçue pour l'accessoire vendu avec, plus qu'avec la manette d'origine. En effet, celui-ci est bien plus pratique à utiliser et permet une bien grande immersion. Après un calibrage simple et efficace, vous pourrez profiter d'une précision de très bonne facture. Mais parlons maintenant de l'impact direct sur la jouabilité: tout d'abord il faut savoir que pour choisir sa direction, il suffit d'orienter l'arme, ce qui se révèle vraiment efficace! Maintenant, il faut tout de même relativiser dans le sens où le titre a été conçu à la manière d'un rail shooter, la liberté de mouvement étant donc clairement limitée. Là où cela devient vraiment sympa, c'est au moment de devoir viser puisqu'il vous sera presque indispensable d'adopter la position nécessaire (fusil au niveau de votre épaule) et de fermer l'un de vos yeux pour profiter d'une vision plus précise. Une très bonne idée qui rajoute, là encore, de nouvelle sensations. Seulement voilà , niveau lisibilité ce n'est pas toujours ce qui se fait de mieux quand de nombreux ennemis sont présents (surtout lors de la fin du jeu). La faute à la définition du casque qui montre ici pour la première fois des faiblesses =! Rassurez-vous, rien de grave, mais tout de même fatigant pour les yeux à la longue. De toute manière il vous sera conseillé de faire des pauses, ne serait-ce que pour reposer votre bras! Là où le titre nous surprend le plus, c'est certainement pour les émotions qu'il arrive à nous procurer! Cela est possible grâce à de nombreux éléments (le combo casque VR/AIM Controller -cela va de soi) la précision des armes et la réalisation (sur laquelle nous reviendrons). Il n'est pas rare d'avoir l'impression d'être un tireur d'élite en vacances sur une planète hostile! Merci à l'arsenal, qui propose de nombreuses armes possédant (pour la plupart) un mode ou des munitions secondaires, en plus des spécificités. Le bestiaire se prête d'ailleurs très bien au jeu, en proposant notamment des aliens lourdement armés, des robots imposants ou encore des araignées pas très sympas. Bien sûr, les ennemis dépendent du chapitre dans lequel vous vous trouvez! Néanmoins, c'est avec une certaine tristesse que je vous annonce qu'il y a qu'un seul Boss que vous trouverez à mi-parcours. Petit défaut qui se fait ressentir, d'autant plus qu'à part tirer et avancer il n'y a pas grand chose au programme. Pas de séquences d'explorations pour découvrir plus en profondeur le monde qui nous entoure, ou encore de résolutions d'énigmes pour avancer.. Un peu de variété n'aurait pas fait de mal à la routine qui s'installe assez rapidement. Répétitif certes, mais cela reste un excellent défouloir! Surtout qu'il s'agit très certainement du plus beau titre jouable avec le casque. Les graphismes sont très soignés et profitent d'une profondeur de champ impressionnante en plus de proposer un framerate qui reste stable. Une très belle performance, qui devrait rassurer ceux qui commençaient à douter des compétences de la console pour la réalité virtuelle (à part le problème de résolution qui se fait sentir dans le dernier niveau). Maintenant il faut tout de même avouer qu'il s'agit d'un FPS tout ce qui il y a de plus basique en terme de conception, qui prend tout son sens grâce au casque et avec le nouvel accessoire Sony.

cover Farpoint ps4

16 ans et plus Grossièreté de langage Violence
Date de sortie 16/05/2017
Editeur Sony
Développeur Impulse Gear
Type(s) FPS
Compatibilité VR AIM Controller
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.