Tests / Dead Island: Definitive edition 14/20

Poster sur Twitter

Ecrit par SpaceMonkey le 31/05/2016 à 00:00

5 ans après un premier épisode pour le moins sympathique, Dead (Saga ) Island est de retour à travers une compilation du premier épisode, de Dead Island Riptide mais aussi de Dead Island Retro Revenge, développé pour l'occasion. Une réédition justifiée ?

Difficile de ne pas se rappeler de Dead Island qui lors de sa sortie nous permettait de se défouler avec les moyens du bord à une attaque de zombies, le tout sur une île paradisiaque ! Pour rappel, après s'être réveillé d'une gueule de bois dans sa chambre d'hôtel le héro de votre choix part à la rescousse des rescapés restant et tente tout ce qui est possible pour s'échapper de ceux que certains nomment l'Apocalypse ! Il est amusant de constater que le scénario est clairement comparable avec celui d'un film de série B et l'assume complétement ! Dommage que certaines missions soit un peu trop répétitives.. A vous de construire vos armes (avec des pagaies, tuyaux, machettes etc.) et de gagner de l'XP pour débloquer de nouvelles compétences. Une formule qui en a séduit plus d'un, et ça malgré la répétitivité de certaines missions. Autant le dire tout de suite, côté contenu cette Definitive Edition s'apparente pour beaucoup à l'édition Game Of The Year sortit un an plus tard. En effet, en plus de la campagne principale et celle de Ryder White, on trouve le DLC Bloodbath Arena mais ainsi les mods Eventreur et Viande Explosive. Cela ne s'améliore vraiment sur le travail effectué sur le rendu graphique de la compilation qui n'est pas vraiment à la hauteur des espérance. Si les textures sont plus fines et qu'il y a eu des améliorations au niveau de la gestion des lumières en plus du support en 1080P, la différences avec la version originale n'est pas assez prononcé. On regrette également le framerate limité à 30 FPS là où la plupart des compils HD proposant le double. Bon, tout ça c'est pour le premier opus, et Dead Island Riptide alors ? Celui-ci nous proposait la même formule, au point de paraître parfois comme un copier/coller.. Mais nous permettait d'éclater du mort-vivant dans de nouveaux décors un peu plus bestiaux il faut le dire avec le système d'armes et d'amélioration qui n'avait plus rien à prouver pour bon nombre de joueurs. Qu'apporte en plus cette remise à niveau du deuxième épisode ? Concrètement, pas grand chose.. Celui-ci possède les mêmes améliorations faîtes que sur le premier opus. Cette fois-ci encore, la différence avec l'originale est loin d'être flagrante. Il en va de même pour le framerate qui là encore est limité à 30 FPS. Il faut bien avouer qu'on a connu des compilations un peu plus ambitieuses que ça. Cependant il est appréciable de constater la durée de vie proposé à travers les deux titres et ça malgré l'absence totale de contenu inédit sur Dead Island Riptide . En effet celui-ci, n'apporte certes pas énormément de nouveautés mais le scénario déjanté ainsi que les nouveaux décors permettent de s'amuser un peu plus parmi les morts-vivants. N'oublions pas Dead Island Retro Revance qui fait lui aussi partit de cette Definitive Edition. Au programme, comme son nom l'indique, un retour en arrière dans le temps avec des graphismes 16 bits, une bande son forcément assorti et un gameplay simple et jouissif. C'est à travers 3 chapitres contenant chacun 8 niveaux que vous aiderez votre héro qui s'est fait kidnappé son chat suite à l'attaque des zombies. Vous aurez 4 coups disponibles pour venir à bout de vos ennemis, une approche plutôt simpliste qui ne pourra que vous rappeler le style Arcade. Le style graphique est soigné et nous fait profiter d'un rendu final très agréable en plus d'être sanglant pour notre plus grand plaisir. Aussi loufoque qu'agréable, il est cependant dommage de constater une certaine répétitivité après quelques heures et ça certainement à cause du manque de contenu. En effet, les ennemis et les armes vont rapidement vous lasser, la faute à un manque de variété durant l'aventure.

xone
cover Dead Island: Definitive edition ps4

18 ans et plus Grossièreté de langage Violence
Date de sortie 31/05/2016
Editeur Koch Media
Développeur Deep Silver
Type(s) FPS
Supports physique
SpaceMonkey

Rang : geek

Messages : 907

Etant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à  travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à  la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.