Gamikaze
Gamikaze

Test : Until Dawn

Jaquette

18 ans et plus Grossièreté de langage Violence


Sortie : 28 Aout 2015

Saga : Until Dawn
Développeur : Supermassive Games
Editeur : Sony

Type : Survival Horror

Support : Blu-Ray

Après avoir été annoncé il y a maintenant 3 ans, Until Dawn tombe enfin dans nos mains pour notre plus grand plaisir. Ayant pour but de nous faire peur et de nous proposer différents scénarios selon notre manière de jouer, peut-on dire que celui-ci a réussi son objectif ?

Image
Peter Stormare dans le rôle du psy
Inutile de dire que dès l'instant où les développeurs ont expliqués en quoi consisterait le titre, une certaine attente et surtout beaucoup de questions ont envahis les joueurs ! D'abord prévu sur Playstation 3, c'est finalement sur Playstation 4 que celui-ci fera le beau. Le jeu nous propose de vivre les aventures de 8 adolescents partit en vacance dans chalet qui forcément vont vivre des choses inattendues. Le but étant de survivre jusqu'à l'aube.. Vous devrez jouer à tour de rôle selon les chapitres avec Mike, Sam, Josh, Jessica, Matt, Ashley, Chris et Emily. A savoir que nous sommes dans le chalet à Josh et que différents histoires de couples sont également présentes entre les différents personnages. Sans oublier le psychiatre que vous rencontrerez à la fin d'un chapitre qui aura pour but de comprendre ce qu'il se passe dans votre tête, vos peurs, vos préférences etc. Intéressant de voir que nos réponses auront une influence sur le cours du jeu en plus des différents choix que vous serez amener à avoir durant la partie (l'effet papillon). Gros point du jeu, sur lequel nous reviendrons plus tard dans la partie gameplay. Chaque personnage possède des caractéristique mental (attentionné, honnête, drôle etc.) qu'il vous sera possible de changer selon vos actions pour finalement créer des affinités entres les personnages ! Vous serez en plus ravi d'apprendre que ce sont uniquement des acteurs en motion capture présents dans Until Dawn et pas n'importe qui ! On y retrouve en effet Peter Stormare, Hayden Panettiere ou encore Rami Malek. Bonne surprise que de les voir, bien que cette pratique est maintenant devenu très répandue.. Mais le titre ne s'y prête que parfaitement grâce à son côté "film interactif" et profite du coup d'une profondeur supplémentaires. Surtout que l'on va commencer à aborder la partie la plus sympathique : le gameplay.
Image
Des décors très sombres
Dès le début vous aurez le choix entre les commandes gyroscopique et classique qui vous permettront de réaliser quelques actions à l'aide de mouvements de la manette. Allant de bouger la tête du personnage avec celle-ci ou encore ne pas bouger lors d'un moment d'action. Plutôt bien pensée bien que pas encore totalement au point malheureusement. Pour ce qui est des commandes classique, Heavy Rain nous vient directement à l'esprit. En effet vous alternerez entre phases d'explorations avec plan de caméra fixe disposé à un endroit de la pièce et des QTE qui il faut le dire ne sont pas surdosés ou mal pensées. Au final, on peut dire qu'il est accessible à tous et permet de pouvoir faire stresser ou faire peur à celui qui y jouera. D'autant plus que s'ajoute à ça le fameux principe d'effet papillon qui nous fera douter du choix à prendre ! Surtout quand on sait que si jamais vous deviez mourir avec l'un des personnage, l'histoire ne s'arrête pas et il faudra donc compter sans lui.. D'ailleurs le petit plus vient certainement des phases d'enquêtes qui permettent d'y aller à la vitesse de notre choix et nous permettent de trouver des totems ou indices qui seront plus qu'utile la progression. Les totems peuvent vous montrer la mort du personnage, un conseil, une perte ou encore ou encore de la chance. Bien entendu vous pourriez de jamais voir cette scène si vous ne vous y preniez pas de la bonne manière ! Tout comme les différents indices qui parsèment le jeu et vous permettent d'en savoir plus sur la fameuse montagne dans laquelle se situe le fameux chalet. Au final, c'est avec beaucoup de questions que l'on aborde le titre pour finalement effectuer la progression avec plaisir.
Image
Ce sera pas moi la prochaine !
Surtout qu'Until Dawn profite d'une réalisation à la hauteur de la console. On pourra lui reprocher quelques textures pas très propres mais au final cela n’entache en rien le plaisir ou plutôt la peur que vous celui-ci vous procurera. Avec un casting en motion capture de qualités, des animations retranscrivant le moindre de leurs détails, des décors très beau en plus d'être inquiétants, il sera difficile de cracher sur la soupe. Il est clair que parfois, les développeurs n'ont pas choisi l'obscurité de certains endroits pour rien, mais il faut y faire attention pour les remarquer. Car dans l'ensemble, le jeu se suit comme un véritable film dont il sera difficile de décrocher sans connaître la fin. Celle-ci pointera le bout de son nez après 6 à 8h de jeu. Certains pourraient dire que c'est plutôt court, seulement le titre profite d'une rejouabilité assez intéressante qui donnera certainement envie aux joueurs d'essayer différentes combinaisons de scénario ou encore de collecter tous les totems et indices présents. Au final il est difficile de ne pas dire que c'est une très bonne surprise, car même si Until Dawn était attendu, son développement plus que chaotique et son manque de communication ont presque failli le tuer avant même sa sortie. Il plaira très certainement aux plus grand nombre, certainement grâce à un gameplay très simple d'utilisation ainsi qu'une intrigue prenante. Le jeu de l'année ne se cache très certainement pas derrière lui mais nous fait profiter de quelque chose d'assez original pour être notifier. Peu de développeurs s'essaient à se genre encore marginal qui ici est plutôt bien ficelé.

Notes

Gameplay

15 / 20
Simple voir minimaliste mais bien pensé et accessible. Difficile d'en dire plus si ce n'est que contrôles gyroscopiques ne sont pas encore tout à fait au point bien que le résultat soit assez original.

Graphismes

16 / 20
Très joli dans l'ensemble et profite d'animations et d'une motion-capture de qualité. Dommage que quelques textures fassent tâches.

Bande son

16 / 20
Celle-ci fournit son job de musique d'ambiance oppressante et inquiétante en plus d''un doublage français presque pas dégueu ! (VO conseillé quand même)

Scénario

16 / 20
Partant sur les principes d'un teenage movie d'horreur lambda, celui-ci arrive à nous accrocher grâce aux différentes fins qui dépendent de la mort ou non de nos personnages. Quelques rebondissements sont à prévoir !

Durée de vie

14 / 20
Assez rapide (6 à 8H) mais profitant d'une rejouabilité bien pensée ainsi que des items intéressant à collecter.

Conclusion

16 / 20
Très bonne surprise qui ravira certainement les fans de survival-horror mais aussi les cinéphiles ! Le titre a encore quelques points perfectibles mais profite d'une réalisation d'ensemble soignée qui procurera très certainement des frissons à plus d'un.

Ecrit par SpaceMonkey le 28/08/2015 à 00h00

Avatar Pery Teddy teddy.pery@gamikaze.com Biographie : Étant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire