Gamikaze
Gamikaze

Test : Unravel Two

Jaquette

3 ans et plus


Sortie : 9 Juin 2018

Optimisé Xbox One X
Saga : Unravel
Développeur : Coldwood Interactive
Editeur : Electronic Arts

Type : Plates-formes/Aventure

Support : Blu-Ray

Le premier épisode avait séduit la critique et les joueurs en étant sorti presque de nul part. Parfois utilisé comme "caution jeu indé" par Electronic Arts qui édite le jeu. Cependant, la suite annoncée en pleine E3 2018 se présente à nous avec l'ambition de confirmer les bons espoirs entrevus dans le premier opus.

Image
Hoooo hisse !
Assez peu de temps après la sortie du premier opus, Electronic Arts revient pour éditer le deuxième épisode de la licence Unravel. Le titre reprend les basiques du premier épisodes en y ajoutant quelques nouveautés, sans oublier de toujours s'appuyer sur ses points forts, alors, à deux, c'est mieux ? Si vous êtes un amateur de jeux indé avec une direction artistique au sommet vous n'êtes sûrement pas passer à côté d'Unravel. Le titre développé par les suédois de Coldwood Interactive avait largement conquit la critique qui avait déroulé les fils de Yarny jusqu'à conclure une belle aventure. Et pour ceux qui n'ont pas d'amis tout a été plutôt bien penser. En effet toutes les interactions que vous pouvez effectuer à deux joueurs sont également faisable tout seul sans que ça ne devienne une corvée. Evidement le jeu a été pensé pour jouer à deux et trouver un pote pour résoudre les énigmes ensemble sera beaucoup plus plaisant. La coopération laisse simplement place à la débrouillardise et vous serez le commandant de ce duo de laine. La simple pression de la touche triangle ou Y pourra vous permettre de scindé ce duo en deux ou encore de fusionner les deux larrons. Rapidement on se sent à l'aise comme si on avait jamais vraiment quitter les albums à souvenirs découvert dans le premier épisode.
Image
Vous pouvez maintenant changer votre apparence
Les développeur semblent également avoir apprit de leurs erreurs. En effet la quête principale est toujours aussi facile mais plus vous progresserez dans l'aventure plus vous pourrez vous farcir des niveaux un peu plus compliqués. Ceux ci seront appeler les défis et contiendront des énigmes plus développées que celles rencontrées dans les chapitres de l'aventure. Car comme c'était le cas du premier épisode les obstacles présentés sont tous assez ressemblant et surtout assez simple à déchiffrer. Il ne vous arrivera jamais d'être bloqué pendant des dizaines de minutes à un même endroit. Une volonté des développeurs ? C'est possible, rendre le jeu trop dur aurait peut être un peu brisé cet aspect de roman animé que l'on suit en poursuivant les souvenirs qui se matérialisent toujours sous la forme de brume. Si le premier épisode était centré sur la famille et l'amour, c'est cette fois l'entraide et le partage, symbolisé par nos deux Yarny, qui seront mis à l'épreuve. Cependant dès l'introduction du titre on comprend rapidement que le tout sera moins touchant. Tout d'abord les thématiques abordées le sont moins franchement, et on a parfois du mal à voir où est ce que les développeurs veulent en venir. Nous suivrons donc deux enfants poursuivis par des adultes, nous laissant ainsi voir le lot de bêtise faites par les deux compagnons, qui peuvent être prit comme une allégorie des deux Yarny. Indiscutablement le tout apparaît moins profond, ce qui est regrettable quand on sait à quel point le premier opus était saisissant.
Image
Les décors sont toujours aussi bien dessinés
Graphiquement on retrouve la patte toujours aussi léchée des studios de Coldwood Interactive qui nous ont pondu une nouvelle merveille visuelle. En effet, le titre s'avère être une beauté comme on en trouve rarement dans le jeux vidéo. Certes, quelques paysages peuvent avoir un goût de déjà vu comparé au premier opus cependant on ne peut qu'applaudir ces photos animées qui prennent vie devant nos yeux. Que vous ayez fait le premier où non, le titre vous émerveillera encore de sa justesse, vous l'avez comprit, visuellement je suis toujours aussi conquis par la performance. Enfin pour ce qui est du gameplay on ne va pas se mentir, le titre est très semblable à ce qu'il nous avait proposé dans son premier épisode. Au détail près que dorénavant le fait d'être deux va changer considérablement votre manière de réfléchir dans Unravel. Vos réflexes du premier épisodes seront toujours là et vos actions seront sensiblement les mêmes, cependant il faudra les mettre en pratique différemment pour réussir à progresser au sein du jeu. De niveau en niveau vous aurez tout de même de nouveaux mécanismes à appréhender ce qui n'empêchera pas le titre de se révéler assez redondant. Aller jusqu'au bout ne sera pas un fardeau, très loin de là, mais on cesse d'être attiré par le côté purement plateforme du titre. Rapidement on commence à simplement vouloir découvrir les nouveaux paysages qui s'offrent à nous. De plus, les quelques heures de jeux qui nous attendent se traversent plutôt vite, pour finalement offrir une durée de vie presque trop courte, mais finalement suffisante pour apprécier le jeu.

Notes

Gameplay

15 / 20
Bien ficelé mais redondant, le tout repose quasiment uniquement sur ce deuxième Yarny qui vient modifier notre manière d'aborder les obstacles, mais aussi la conception même de ces derniers.

Graphismes

18 / 20
En trois lettre, je suis tout simplement fan. Les graphismes et la direction artistique en générale est aussi sublime que dans le premier opus. Ces peintures animées ne vont cesser de vous conquérir, sans parler des quelques cinématiques toute aussi jolie.

Bande son

17 / 20
En accord avec la direction graphique entreprise par les développeurs, la bande son du jeu s'accorde parfaitement en vient rajouter la cerise de douceur sur le gâteau d'élégance que constitue la direction artistique du jeu.

Scénario

13 / 20
Malheureusement, et même si l'on comprend bien où ont voulu en venir les développeurs, les sentiments et les thèmes abordés sont moins bien mis en valeur que dans le premier épisode. Dans ce dernier, nous avions quelques miettes qui nous permettaient de déchiffrer le tout, ici, on reste sur notre faim.

Durée de vie

12 / 20
Il vous faudra à peu près 6 heures pour finir la quête principale et un peu plus de temps pour ramasser les collectibles et finir les niveaux défis. Un peu court, certes, mais le titre pouvait il s'en permettre plus sans devenir lassant ? Rien n'est moins sûr.

Conclusion

15 / 20
Si on retrouve les mêmes défauts que dans le premier épisode de la désormais saga, l'arrivée d'un deuxième Yarny revitalise tout de même les concepts pondus par la licence. Toujours aussi impressionnant graphiquement, si vous avez aimé le 1, vous aimerez forcément le 2.

Ecrit par Shopa le 29/06/2018 à 02h57

Avatar Hugo Geib shopa@gamikaze.com Biographie : Hey les baltringues qui n'ont rien d'autre à foutre que de visiter mon profil ! Moi c'est Shopa, Yougz, ou votre altesse comme vous voulez. Grand amateur de RPG, je suis de ceux fascinés par les jeux qui ont une réelle profondeur, à la limite du philosophique. Sinon je kiff aussi les jeux de sports, d'actions, les TPS, bref tout un programme ! J'essaye d'être drôle parfois, mais je réussis rarement. Need level up.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire