Gamikaze
Gamikaze

Test : Uncharted 4 : A Thief's End

Jaquette

16 ans et plus Grossièreté de langage Violence


Sortie : 10 Mai 2016

Optimisé Playstation 4 Pro
Site officiel
Saga : Uncharted
Développeur : Naughty Dog
Editeur : Sony

Type : Action/Aventure

Support : Blu-Ray

Un peu moins de 10 après le premier opus, le dernier épisode des aventures de Nathan Drake est maintenant sortit. Exclusivité majeure de la Playstation 4, inutile de préciser qu'en plus d'être très attendu celui-ci doit nous convaincre et ça après 3 épisodes de hautes volées ! Arrivera-il à s'imposer comme un must have ou aurait-il dût s'arrêter ?

Image
Coucou la compagnie !
Quel plaisir de voir le nom de Naughty Dog apparaitre en début de jeu qui est souvent synonyme de jeux de qualités. D'autant plus que dès la première mission de Uncharted 4 : A Thief's End, le titre nous met dans l'ambiance avec une course poursuite en bateau qui bien sûr se passe de nuit en pleine tempête. Pour ceux qui aurait eu peur que l'action y soit moins présente ou encore que le rythme soit moins effréné, soyez rassurez ! En effet, en plus d'assurer le show pendant plus d'une quinzaine d'heures, le jeu profite d'un scénario très bien narré en plus d'être bien écrit. Pour cette dernière chasse au trésor, les développeurs ont réussi le pari de la rendre inoubliable et ça grâce à une intrigue qui nous tiendra en haleine jusqu'au bout. Il est tout de même question du fameux trésor d'Henri Avery, célèbre pirate de la fin du XVIIè siècle. Accompagné comme toujours de Sully mais aussi d'Elena, on fera aussi pour la première fois connaissance de son frère : Sam Drake. Vous l'avez compris, pleins de choses à découvrir sur le passé de Nathan, des retournements de situations mais aussi des moments de complicité entre frangins ! Il sera très facile de retrouver nos marques tant les cinématiques et les dialogues sont nombreux en plus de la mise en scène toujours très soignée. Difficile de ne pas faire le rapprochement avec The Last of Us, dernier titre du studio. Une influence qui se sent et qui s'apprécie, tant chaque personnage profite d'une réel profondeur. Comme par exemple l'ajout de dialogues contextuels issu directement de celui-ci que l'on prend à bras-ouverts. Durant la campagne on jongle donc principalement entre phases d'explorations, gunfight et bien sûr toujours des énigmes. La fin ne fera très certainement aucun déçus pour notre grand plaisir. En effet, la conclusion de cette belle et grande saga va se se terminer d'une manière aussi soignée que le reste de cette incroyable épopée.
Image
Graphiquement c'est une claque
D'autant plus que tout cela n'est que renforcée avec la claque graphique que propose le jeu tout au long de l'aventure. En effet, là encore dès les premiers instant de jeu, il est difficile de pas être impressionné par la qualité esthétique du jeu qui est très certainement la meilleure proposée actuellement sur console. Tout a été fait pour donner vie aux décors qui nous entourent et qui fourmillent de détails. Difficile de ne pas être bluffé par les flammes, les effets de lumière, la boue, les explosions, l'eau ou encore la végétation ! La plupart des décors sont destructibles et se désagrègent d'une manière plus que réaliste. Bien évidemment, les textures et la profondeur de champ sont elles-aussi à couper le souffle et donnent un rendu qui en impressionnera plus d'un. La modélisation n'est bien sûr pas en reste et réalise là aussi une performance de taille avec un motion-capture d'une qualité encore jamais égalé. Les mots sont forts et pourtant chaque cinématique nous font profiter d'expressions du visage criantes de réalismes et qui rendent les personnages toujours un peu plus humains ! La fluidité est-elle aussi au rendez-vous, celle-ci étant toujours stable malgré l'action à l'écran. Vous l'avez compris, très clairement Uncharted 4 : A Thief's End propose là un rendu final époustouflant largement à la hauteur de nos espérances et il n'est vraiment pas rare de tourner la caméra pour profiter d'un panorama de rêve. Une fois terminée, il vous sera possible d'appliquer des filtres graphiques pour le moins amusant : rendu 8bis ou encore mode miroir, cell-shading etc. en plus de pouvoir changer l'apparence de votre héro par l'un des personnages du jeu. La bande-son n'est pas en reste, la VF étant d'une qualité largement supérieur à la moyenne, de quoi donner encore un peu plus d'efficacités aux dialogues qui sont en plus nombreux.
Image
L'exploration est toujours aussi agréable
Et côté gameplay alors ? Là encore l'influence de The Last of Us apparait à travers les phases d’infiltrations qui sont bien plus nombreuses. En effet, ici les maps sont grandes et permettent donc de prendre plusieurs passages différent pour arriver au même endroit. Il en va de même pour la manière d'aborder l'action, certains préféreront y aller à la bourrin en tirant sur tout ce qui bouge et les autres pourront maintenant s'infiltrer à travers les hautes herbes, escalader discrètement un bâtiment pour tuer le guet sans tirer le moindre coup de feu ! Si il est vrai que tous les accessoires pour l'infiltration sont présents (marquage d'ennemi, dissimulation sous les herbes ou encore jauge d'alerte pour savoir si un garde nous a vu ou soupçonne quelque chose. Si l'on apprécie l'effort, il faut pourtant bien avouer que l'IA n'est carrément pas au niveau du reste ! Ceux-ci vous repèrent rarement alors que vous êtes à quelques mètres d'eux à découvert.. La plupart des énigmes sont assez simples mais restent intéressantes à résoudre. En effet, celles-ci sont nombreuses et permettent aussi de maintenir le rythme du jeu. Sinon on apprécie beaucoup la venue du grappin qui facilite grandement les choses pour notre aventurier en lui permettant de faire du rappel, de rejoindre une bordure ou encore de tirer un objet. De même que la venue des véhicules qu'il vous est désormais possible de piloter que ce soit lors de phases de courses-poursuites ou encore dans des moments où nous serons libre d'aller là où nous voulons en jeep (ou en bateau) à Madagascar par exemple pour chercher des trésors dans la map qui est assez énorme. Si la liberté n'est pas totale et que nous restons tout de même dans une trame linéaire, l'effort est plus qu'appréciable. De même que le multi qui renouvelle la formule grâce à des bonus durant la partie et qui nous permet de rester dans l'univers dans le fun bien sûr.

Notes

Gameplay

18 / 20
Bien que celui-ci est un TPS un peu simpliste si on y réfléchit et que l'IA en infiltration est un peu à la ramasse.. il sera difficile de vraiment lui reprocher ses défauts tant celui-ci est agréable en plus d'être accessible facilement dès le début. De plus nous laisser le choix d'aborder l'action comme nous le voulons en nous laissant choisir notre route est vrai plus pour casser la linéarité du titre. On apprécie également le fait de pouvoir piloter des véhicules ou encore la venue du grappin qui est plus que pratique.

Graphismes

20 / 20
Très clairement le point le plus impressionnant du jeu tant chaque élément est impressionnant. Du motion capture qui propose un rendu des émotions encore rarement vu dans le jeu vidéo, au moteur physique en passant par les effets de lumières, les textures la modélisation, le rendu des flammes, de la boue etc. Rien n'est laissé au hasard pour proposer ce qui est certainement à l'heure actuelle le plus beau jeu sur console, le tout avec une fluidité presque irréprochable.

Bande son

18 / 20
Une VF d'une qualité encore rarement atteint qui devrait plaire à tout le monde. Dommage en revanche que les musiques de fonds soit parfois un petit peu trop en retrait.

Scénario

19 / 20
Si celui-ci n'est peut-être pas parfait (parfois des petites longueurs), mais c'est tout de même un réel plaisir de profiter d'un scénario bien écrit et narré en plus de profiter d'une mise en scène impeccable. La chasse au trésor d'Henri Avery termine en beauté la saga de même que la fin qui devrait satisfaire tout le monde.

Durée de vie

18 / 20
Un peu moins d'une quinzaine d'heures en difficile, honnête donc. Surtout que le titre propose en plus le multi qui est très fun et nous permet de rester dans l'univers d'Uncharted. L'idée des filtres graphiques une fois le jeu terminée n'est pas mal et permet donc un peu de rejouabilité en plus des trésors et autres répliques.

Conclusion

19 / 20
Certes, il y quelques petits défauts qui n'en font pas un jeu parfait (l'IA en infiltration par exemple) mais pourtant...quelle claque ! Que ce soit dans le scénario bien ficelé et bien narré, un équilibre dans le rytme qui nous tient en haleine jusqu'au bout, des graphismes à couper le souffle ainsi qu'une VF de qualité, oui Uncharted 4 : A Thief's End est bien le must-have que nous attendions.

Ecrit par SpaceMonkey le 10/05/2016 à 00h00

Avatar Pery Teddy teddy.pery@gamikaze.com Biographie : Étant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire