Gamikaze
Gamikaze

Test : Tour de France 2016

Jaquette

3 ans et plus


Sortie : 16 Juin 2016

Développeur : Focus Home Interactive
Editeur : Inconnu

Type : Course/Simulation

Support : Blu-Ray

Une fois n'est pas coutume, Cyanide et Focus Home Interactive le duo bien connu des amateurs de cyclisme est de retour pour nous proposer sa simulation du Tour de France et des épreuves qui entourent ce dernier. Le challenge est toujours le même pour les jeux de sports, comment proposer plus qu'une simple mise à jour.

Image
Tout ça pour un T-Shirt...
Cela va peut être vous paraître étonnant mais la première chose qui m'a marqué lors des premières courses ce sont... Les spectateurs ! En effet autant on peut apprécier le design des villages qui ne sont pas raté à défaut d'être resplendissant, autant les décors en haute montage sont plutôt plaisant sans nous mettre une claque, autant, autant, autant... Les spectateur mériteraient tous de se faire écraser par la voiture balai, en espérant une étape à double ascension pour finir le travaille. Les spectateurs ne marchent pas à côté de vous, ils ne courent pas non plus il vont se contenter de glisser littéralement sur la route, venant vous gêner occasionnellement. Heureusement vous... passerez à travers si les fans viennent à en être trop envahissant. Et cerise sur le gâteau, les cris de supporters enflammés qui vous amèneront à vous surpasser... Kedal. On entend certains "Allez Thomas !!" alors que Voeckler est déjà loin dans l'échappée. Pour ce qui est du décor c'est donc plutôt mitigé, mais heureusement ça s'améliore au niveau des conditions de courses. Une fois plongée dans la course vous contrôlez un coureur à la fois parmi les 9 cyclistes présent dans votre team. Dans cette édition, vous direz adieux aux différents braquets proposés par TDF 2015 au profit d'un seul braquet dont vous n'aurez que l'intensité à gérer. Ainsi plus vous appuierez sur la gâchette de droite, plus votre coureur appuiera sur la pédale. Le système a été simplifié et c'est tant mieux devant la réactivité que demande les échappés pour être accrochée. Cependant la gâchette se trouve être vraiment sensible et on vous conseillera d'utiliser le régulateur vous permettant de vous stabiliser à une intensité définie. Si vous forcez trop vous viendrez à la rencontre de l'ennemi juré de tout coureur professionnel: la défaillance. Celle ci vous plongera littéralement dans le rouge et vous fera avancer au ralenti jusqu'à ce que vous ne retrouviez vos moyens pour finir l'étape tant bien que mal.
Image
Les célèbres paysages du tour
Plutôt réaliste n'est ce pas ? Et c'est bien là l'un des atouts principaux du titre: être une simulation réussit. De l'aspiration en descentes aux trajectoires qui sont importantes à suivre jusqu'au coup de fringale le titre s'est attaché à être proche de la réalité. Evidemment Pour que vous soyez encore plus immergé dans la course vous avez une oreillette à disposition. Grâce à celle ci vous entendrez votre directeur sportif vous donner des informations sur la course où encore vos concurrents. Une fois n'est pas coutume si l'idée n'est pas mauvaise elle manque clairement de développement. Les phrases qu'on vous adressera seront d'une banalité incroyable alors que ce cher Patrick Chassé présent aux commentaire le sera tout autant. M'enfin vous pouvez souffler, on a évité le désastre Thierry Adam même si entendre "Quelle belle victoire sur cette étape du Tour de France" alors que l'on dispute le Dauphiné c'est à la limite de l'amateurisme. Mis à part des échappés qui vont au bout un chouilla trop souvent comparée à la réalité, ce qui n'est pas forcément regrettable vu comme les courses sont quadrillés de nos jours les étapes auront un déroulé conforme à la réalité. De votre côté vous devrez avoir tous les réflexes des grands coureurs du tour: savoir vous placer pour suivre les attaques, éviter les cassures ou encore prendre des relais pour favoriser la victoire de votre sprinteur. Vous pourrez donner des consignes à vos coéquipiers via votre oreillette, et il faut dire qu'elles sont plutôt complètes. D'une simple attaque à une prise de relais plus ou moins forte jusqu'à gêner ce dernier vous aurez un vrai panel disponible. Cependant lorsque l'on est prit dans le feu de l'action avec le coureur contrôlé c'est un peu compliqué de réussir à gérer l'ensemble de l'équipe.
Image
Les modes de jeux se ressemblent tous...
Au niveau du contenu le résultat du plat proposé par Focus Home Interactive nous laisse mitigé. Comme ce Mcdo qui n'est pas dégueulasse, qui se laisse apprécier, mais au final on sent qu'il y avait beaucoup mieux à faire. Evidemment le mode tour de France est présent, vous proposant de prendre les contrôles d'une des teams au départ de l'édition 2016. Evidemment la sélection a été calquée sur celle qui prendra le départ de la prochaine édition à quelques exceptions près. A noter la nouveauté avec le mode My Tour qui vous proposera de créer vos propres épreuves grâce à des étapes débloqués par vos point d'expérience. Par contre, si vous en avez marre du Tour de France... Eh bien tant pis pour vous. Car même si le titre se concentre sur l'épreuve reine. A vrai dire, je ne comprends toujours pas l'écart de contenu entre les titres estampillés "Tour de France 2016" et les jeux "Pro Cycling Manager" sur PC. L'un résonne comme une ébauche réalisée pour le suiveur moyen quand PCM de son côté semble réservé aux "vrais" fan de cyclisme proposant un nombre d'épreuve beaucoup plus grand et des modes de jeux bien plus poussé. Par exemple, le mode Pro Team vous propose de construire votre propre équipe chaque année en choisissant un sponsor selon vos résultats. Ces derniers sont bons ? Vous débloquerez alors des sponsors vous permettant d'engager des coureurs de meilleurs qualités. Le mode pourrait être intéressant mais vu qu'il n'y a que 3 épreuves par saisons et quelques sponsors on a vite FAIT LE TOUR ! Vous l'avez ? Oui ? C'est de la merde ? Tant pis on va finir sur ça, déjà qu'il y a eu aucune vanne sur le dopage faut pas trop en demander.

Notes

Gameplay

14 / 20
Compliqué de gérer 9 coureur en même temps, il faudra ici se concentrer sur le cycliste contrôlé en ne prêtant qu'une demi attention à vos équipiers qui ne seront que des compléments. Cependant les nombres de consignes à donner et la simplification profitable à un jeu joué avec des manettes est à noté.

Graphismes

12 / 20
Autant les coureurs et certains décors sont pas trop mal foutu, autant les spectateurs, leurs animations pitoyables et quelques bugs d'affichage viendront ternir le bilan.

Bande son

8 / 20
Les commentaires sont déjà vu et revus, peu variés et d'une banalité rare, dommage Patrick Chassé est pourtant doué.

Scénario

0 / 20
Quasiment pas développé, il faudrait prendre de la graine du côté de chez 2K.

Durée de vie

12 / 20
Certes il y a à faire et si vous allez au bout des différents modes de jeu vous pourrez passez quelques temps dessus, cependant on aurait aimé plus d'épreuves proposées et plus de variété.

Conclusion

11 / 20
Le titre profite de son expérience dans le domaine pour proposer une simulation qui conviendra aux amateurs de cyclisme qui ne comptent pas s'épancher des mois et des mois sur le titre. On peut quand même reprocher un contenu globalement insuffisant pour une licence de sport qui est censé durer un an au joueur.

Ecrit par Shopa le 16/06/2016 à 00h00

Avatar Hugo Geib shopa@gamikaze.com Biographie : Hey les baltringues qui n'ont rien d'autre à foutre que de visiter mon profil ! Moi c'est Shopa, Yougz, ou votre altesse comme vous voulez. Grand amateur de RPG, je suis de ceux fascinés par les jeux qui ont une réelle profondeur, à la limite du philosophique. Sinon je kiff aussi les jeux de sports, d'actions, les TPS, bref tout un programme ! J'essaye d'être drôle parfois, mais je réussis rarement. Need level up.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire