Gamikaze
Gamikaze

Test : The Elder Scrolls IV : Oblivion

Prenez un carré avec d'énormes dimensions contenant de l'herbe, des arbres, quelques méchants (monstres, voleurs, archers ...), un personnage principal, des animaux en tout genre (biches, loups, chevaux), des centaines de protagonistes à qui parler, un nombre incroyable de quêtes (principales et annexes). Mélangez-le tout et vous obtiendrez The Elder Scrolls IV : Oblivion. Une série qui a connu un énorme succès notamment grâce à The Elder Scrolls III : Morrowind.

Image
Créez votre personnage de la tête au pied !
Tout d'abord, The Elder Scrolls IV : Oblivion (je vais l'appeler Oblivion dans la suite du test pour faire plus court) est un RPG. Définissons le terme RPG, en anglais, il signifie Role Playing Game qui se traduit en français par Jeu De Rôle. Autrement dit, un RPG classique possède normalement une durée de vie assez conséquente, il consiste à voyager de villes en villes aux quatre coins du monde afin de trouver un grand nombre de quêtes au près de plusieurs protagonistes situés dans une multitude d'endroits sur la carte qui vous est proposée. La MAP (carte dans laquelle vous jouez) est souvent inventée et n'a en principe aucune ressemblance avec le monde d'aujourd'hui. Après cette petite explication sur le RPG, parlons maintenant du sujet qui nous intéresse, c'est-à-dire Oblivion. Dans beaucoup de RPG, le début du jeu consiste à la réalisation du personnage que l'on utilisera tout le long du jeu. Et bien Oblivion n'échappe donc pas à la règle, nous disposons d'un choix de création énorme pour le visage, des centaines de possibilités sont disponibles, du moins précis (grosseur de la tête) au plus précis (inclinaison des sourcils). Une dizaine de races est disponible, du simple humain à l'ogre en passant par les khajits (panthères marchant sur 2 pattes avec un comportement humain). Pour les flémards, une création de visage aléatoire est disponible, vous n'avez qu'à appuyer sur une touche et un visage déjà fait apparaît alors, appuyez de nouveau sur cette même touche et un visage totalement différent apparaîtra.
Image
Réalisez les quêtes qui vous sont données
Quand la création de votre personnage est terminée, vous apparaissez dans une cellule de prison. Peu de temps après, vous voyez le roi du royaume d'Oblivion accompagné de plusieurs gardes débarquer dans votre cellule et ouvrir un passage secret dans le mur de votre cellule. Le roi vous confie alors qu'il a fait un rêve et que vous y étiez présent. Vous décidez donc de suivre le roi et ses gardes à travers le passage secret pour vous évader. Il s'agit en fait des égouts en dessous de la prison. Un des soldats vous dit alors de les laisser seuls et d'aller ailleurs, vous passez donc dans un tunnel où vous devrez livrer combat contre plusieurs rats. Par la suite, vous recroisez le roi qui vous demande alors de l'accompagner, plusieurs hommes avec des vestes rouges (mages) vous attaqueront et tueront un garde. Vous ramassez donc l'épée du garde et vous devez maintenant protéger le roi. Un menu s'affichera ensuite pour que vous choisissiez votre signe astrologique, cette réponse sera importante dans la suite du jeu car selon votre réponse, vous aurez des capacités dans diverses matières (soit vous gagnez des points en force, soit en magie...). Le roi vous confie alors une amulette qui sera décisive pour la quête principale du jeu. Juste après, le roi se fait tuer et vous devrez livrer combat contre un ennemi (très simple). Un soldat vous parle alors et voit que le roi vous a confié son amulette, le soldat vous dit que le roi avait confiance en vous pour vous la confier et vous laisse alors sortir des égouts, vous passez dans un long tunnel avec une lumière blanche très puissante au fond. Préparez-vous car dans quelques secondes, vous allez basculer dans un autre monde...
Image
Des décors somptueux
Vous arrivez dehors, et là, c'est la claque, de la verdure à perte de vue, les vagues bougent dans le sens du vent, le soleil reflète sur la lame de votre épée ce qui produit un effet absolument magnifique. c'est en voyant ce paysage qu'on se dit qu'on est réellement passés dans une autre génération de consoles. On s'empresse donc de marcher dans cette magnifique verdure, on voit que la profondeur de champ est exceptionnelle, on regrettera cependant un clipping (textures qui apparaissent aux dernier moment) assez présent. Sinon, que dire? c'est un vrai plaisir de marcher dans ce paysage de rêve, les brins d'herbes et les fleurs bougent au rythme du vent. Deux vues sont disponibles pour jouer, la vue à la 3ème personne (on voit entièrement le personnage) et la vue à la 1ère personne (on ne voit que l'arme de votre personnage et son bras). On regrettera un effet assez dérangeant pour la vue à la 3ème personne, on a l'impression de glisser, le jeu est principalement optimisé pour la vue à la 1ère personne. Quand notre personnage est en apnée, un effet de flou n'est pas très pratique, on voit tout en bleu. Si les décors sont magnifiques, il ne faut pas oublier les musiques qui sont sublimes, le thème principal est bien sûr le moyen âge, c'est un réel plaisir de voyager à dos de cheval dans les vastes plaines du jeu avec une superbe musique en fond. Pendant les combats, les musiques changent littéralement, elles sont beaucoup plus rythmées et collent vraiment au rythme de l'action. En parlant des combats, les bruitages des épées, des arcs, des sorts sont vraiment bien réalisés, quand vous affrontez un soldat avec un bouclier, quand votre épée frappera son bouclier, le bruitage qui se fera entendre est vraiment réaliste. Parlons maintenant des voix, elles sont pour la plupart réussies mais ne correspondent pas forcément aux sous-titres de la version française (le jeu est entièrement en français, y compris les voix), le sous-titrage est vraiment un des défauts de ce jeu, il y a par exemple une quête dans une mine où un soldat nous parle en allemand.
Image
Le genre de créatures qui vous attends
Le jeu est assez simple à prendre en main, il faudra cependant s'habituer à l'inventaire du jeu qui au fil du jeu sera vraiment rempli et vous aurez donc parfois du mal à vous y retrouver. Par contre, en appuyant sur la touche Y, on déclenche l'ouverture d'un menu contextuel nous permettant de choisir des objets ou des sorts que nous auront préalablement disposés dans cette fenêtre selon nos choix. c'est un petit plus qui nous permettra par exemple de changer de sort en plein combat pour se sortir de situations parfois périlleuses (l'image se figeant pendant l'ouverture de ce menu, nous disposons d'autant de temps que nous le souhaitons pour organiser une stratégie pour venir à bout de notre ennemi. Enfin, comme tout RPG qui se respecte, il doit disposer d'une durée de vie assez longue, et c'est le cas pour Oblivion, il faut compter plus de 200 heures pour espérer le finir à 100%, c'est à dire, effectuer les dizaines de missions de la quête principale ainsi que les centaines de quêtes annexes allons du simple vol dans une maison au meurtre d'un chevalier. Dans le jeu, nous pouvons entrer dans plusieurs guildes, toutes différentes (confrérie noire, guilde des voleurs...), cela rallongera la durée de vie. Il y a aussi une arène dans laquelle nous pouvons devenir le maître et nous pourrons y revenir toutes les semaines pour effectuer plusieurs combats pour faire évoluer notre personnage. Malheureusement, pas de mode multijoueur mais on a déjà énormément à faire dans le solo.

Notes

Gameplay

17 / 20
Prise en main rapide, Oblivion est un jeu ne requérant pas un temps d'adaptation énorme.

Graphismes

18 / 20
c'est vraiment un jeu magnifique disposant de plusieurs effets absolument remarquables.

Bande son

17 / 20
Musiques magnifiques, bruitages réussis, malheureusement, quelques bugs assez dérangeants.

Durée de vie

18 / 20
Le plus long jeu de la Xbox 360, il vous tiendra en haleine pendant plus de 200 heures

Conclusion

18 / 20
c'est un superbe jeu à posséder pour tous les fans de RPG.

Ecrit par SkoField le 24/03/2006 à 00h00

Avatar Biographie :

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire