Gamikaze
Gamikaze

Test : Resident Evil 2 Remake

Jaquette

18 ans et plus Peur Violence


Sortie : 25 Janvier 2019

Saga : Resident Evil
Développeur : Capcom
Editeur : Capcom

Type : Survival Horror

Support : Blu-Ray

Pour beaucoup, Resident Evil 2 sur Playstation 1 est l'un des meilleurs de la série, seulement voilà, cela fait maintenant 20 ans que Capcom a sorti cet épisode. A une époque où les remakes/reboots sont très fréquents, c'est avec autant d'appréhension que d'impatience que nous avons attendu le titre. Le pari de nous faire peur avec la recette d'origine est-il gagnant ? C'est ce que nous allons voir !

Image
Les décors sont particulièrement charmants
Ce n'est un secret pour un personne, la firme aux célèbres lettres jaunes capitales incrustées de bleu commence à bien maitriser le sujet des remakes qui semble devenir une activité principale. Si dans certains cas c'est une véritable occasion de découvrir l'aventure sous un nouvel angle, parfois il ne s'agit que d'une copie sans trop d’intérêt. Dans quelle catégorie ce situe Resident Evil 2 ? Je peux vous dire sans trop de suspens qu'il se situe dans première ! Pour ceux qui l'auraient oubliés, le jeu nous propose d'être présent lorsque la ville de Raccoon City sombre dans l'horreur. En effet, après les évènements du premier épisode (début de la contamination des habitants par le virus T), une horde de zombies sème la terreur dans les rues. Pas de chance pour le personnage que vous incarnez, Leon Scott Kennedy, qui fait son premier jour dans les forces de l'ordre ! Alors que d'autres membres de la police ont déjà disparus, votre personnage devra comprendre ce qui se passe en ville en plus de d'aider un maximum de survivants au passage. Ce n'est pas le seul personnage que vous aller incarner puisque vous aurez aussi le contrôle de Claire Redfield, une jeune femme déterminée à retrouver son frère, Chris qui a disparu (héro du premier volet). Les deux personnages que l'on incarne profitent donc de deux histoires bien distinctes (qui se rejoignent parfois) et devrons faire équipe pour venir à bout d'une longue succession d'embuches. Si le scénario reste donc la même, avec tout de même quelques séquences inédites, c'est non-sans plaisir que l'on retourne dedans pour replonger dans les ruelles inquiétantes de Raccoon City. Si il vous sera toujours possible de finir votre aventure de manière très rapide (s'adresse aux plus doués d'entre vous), sachez qu'il faut tout de même compter une bonne vingtaine d'heure pour venir à bout des deux scénarios proposés pour l'occasion. Si certains se posent la question, oui il est toujours nécessaire de faire de nombreux allers-retours durant la progression pour trouver les divers secrets proposés par les développeurs.
Image
Quelle joie de pouvoir débloquer un accès
En effet, le gameplay reste inchangé en ce qui concerne les mécaniques de jeu qui peuvent sembler aujourd'hui un peu vieillottes. Notamment en ce qui concerne les énigmes qui sont les mêmes qu'à l'époque (portes qui nécessitent des clés spéciales, objets importants défectueux qui doivent-êtres réparés pour continuer etc). On note tout de même qu'il sera possible de jouer Ada avec un accessoire inédit lui permettant de pirater à distance les appareils électroniques. Au niveau des autres nouveautés, vous pourrez maintenant mettre des planches en bois aux fenêtres pour éviter de se faire surprendre par un zombie. Ce n'est pas tout, la possibilité de pouvoir donner un coup de couteau ou mettre une grenade dans la bouche lorsqu'un zombie nous agrippe peut se révéler très pratique ! Pour ce qui est du reste, l'inventaire et les munitions sont toujours aussi limités et il vous faudra encore manger beaucoup d'herbes pour vous soigner (n'oubliez pas de les combiner pour plus d'effets) ! Méfiez-vous cependant des ennemis qui sont bien plus coriaces qu'auparavant puisqu'il vous faudra plusieurs balles dans la tête pour en venir à bout. Là où cela change vraiment c'est au niveau de la jouabilité puisque les décors précalculé avec angles de caméra fixes ont laissés place à un véritable TPS ! Resident Evil 4 avait été le premier titre de la franchise à proposer une vue à la troisième personne et il faut bien avouer que cela fonctionne très bien avec ce deuxième opus remasterisé. Cela permet tout d'abord de profiter pleinement des graphismes particulièrement soignés car le moteur graphique RE Engine fait encore des prouesses. Que ce soit les textures, les effets de lumières, les animations.. rien n'a été laissé au hasard pour en mettre plein les yeux et il sera difficile de trouver de véritables défauts si ce n'est peut-être les expressions. J'ai également constaté quelques pixels noirs sur certains décors, mais cela devrait être corrigé très rapidement. Ce que l'on apprécie le plus c'est certainement l'ambiance du jeu qui a été particulièrement réussi au niveau visuel et sonore. Sans la multitude de bruits pas très rassurant, l’atmosphère serait certainement moins tendue et du coup moins intéressante. Les amateurs du genre seront ravis d'apprendre la présence d'un mode “The 4th Survivor” pour jouer avec Hunk et Tofu.
Image Image Image Image Image

Notes

Gameplay

16 / 20
Capcom a réussi à trouver un compromis entre la modernité et la version originale pour proposer aux joueurs une expérience réussie notamment avec la caméra derrière l'épaule qui permet de dynamiser clairement la progression du joueur. Un peu plus difficile (munitions limitées, couteaux destructibles, ennemis résistants), il vous faudra parcourir avec prudence les différents environnements. On apprécie les petites nouveautés comme par exemple le fait de pouvoir accrocher des planches aux fenêtres ou encore de pouvoir donner un coup de couteau pour se libérer d'un zombie ayant agrippé votre personnage. Dommage que le bestiaire soit moins fourni que dans la formule basique.

Graphismes

17 / 20
Difficile de ne pas succomber aux charme de ce remake qui nous propose ici des décors aussi réussis qu'angoissants. Le moteur RE Engine nous montre de quoi il est capable (60 FPS constant) et on ne peut nier l'immense travail artistique réalisé pour l'occasion. Les ombres et effets de lumières sont gérés à merveille et contribuent à la peur environnante. Les animations sont-elles aussi très réussis et nous donnent véritablement l'impression de jouer à un jeu actuel. On regrette juste des animations faciales pas toujours réussies.

Bande son

18 / 20
Clairement un point essentiel dans un survival-horror pour arriver à faire monter la tension du joueur ! Ce n'est donc pas une surprise si je vous dis que les bruitages et autres thèmes musicaux se marient à la perfection avec l'ambiance du titre. Surtout que les fans pourront ici profiter d'une version française en plus de la VO avec des doublages plutôt plaisants !

Durée de vie

17 / 20
Celui-ci s'en sort très bien puisqu'il nous ai possible de jouer aux histoires A et B du jeu original compilés ici sous la forme de deux aventures inédites. Pas mal donc car on parle tout de même d'une vingtaine d'heures de jeu pour en venir à bout (plus pour compléter tous les énigmes). On apprécie d'ailleurs énormément la présence des objectifs non-réalisés sur la carte qui incite clairement à y revenir. Surtout que le mode “The 4th Survivor” permettant de jouer avec Hunk et Tofu rajoute de la rejouabilité au jeu.

Conclusion

17 / 20
Ce remake de Resident Evil 2 arrive à nous proposer une aventure datée de plus de 20 ans d'une manière terriblement efficace qui devrait convenir aussi bien aux nouveaux joueurs qu'à ceux ayant pu avoir joué à la version originale. Alors certes, si visuellement c'est très joli, le résultat n'est pas exempt de défauts notamment au niveau de certaines mécaniques de gameplay ou encore de la progression dans le jeu qui accusent le poids des années.. Mais cela ne l'empêche pas au titre d'arriver à nous plonger dans une ambiance sombre et pesante qui arrivera à vous faire peur plus d'une fois ! A conseiller à tous les amateurs du genre.

Ecrit par SpaceMonkey le 30/01/2019 à 12h03

Avatar Pery Teddy teddy.pery@gamikaze.com Biographie : Étant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire