Gamikaze
Gamikaze

Test : Pro Evolution Soccer 6

Jaquette

3 ans et plus


Sortie : 26 Octobre 2006

Site officiel
Saga : Pro Evolution Soccer
Développeur : Konami
Editeur : Konami

Type : Sport

Support : DVD

Après une version PS2 très réussie comme à son habitude, Konami lance sa poule aux oeufs d'or sur la Xbox 360, mais le passage au Next-Gen aura-t-il été réussi pour Konami ? Réponse dans ce test !

Image
De nouvelles licences sont apparue d'autres ne sont plus disponibles
Voici donc le moment tant attendu, l'arrivée de Pro Evolution Soccer sur une console nouvelle génération en l'occurrence la Xbox 360. Le jeu se lance, une très bonne cinématique, puis nous arrivons au menu qui contient toujours les différents modes de jeu ainsi que le mode modifier et les options . Pro Evolution Soccer 6 se divise donc en 6 modes différents qui sont : Match Instantané, Ligue des Masters, Ligue, Coupe, Xbox Live et Entraînement. Le mode ligue des masters n'a subit aucun changement et reste donc un bon moyen de s'éclater lorsqu'on joue seul. Mais là où le jeu trouve sa vrai force c'est son mode multijoueur et son mode Xbox Live d'où on peut participé à des tournois organisé par l'éditeur nippons (= à la PES Ligue mais sur Internet).
Image
Les graphismes n'ont pas vraiment changé face à son homologue sur PS2
Au niveau des licences Konami a acheté certaines licences comme celles de la ligue 1 française et celles de certains clubs comme le Bayern de Munich, c'est donc avec motivation que je me lance directement sur le mode match instantané et là horreur, certaines de leurs licences ont disparu (Chelsea ou bien la Bundesliga ?), faisant abstraction de ce mauvais tour, cette fois, c'est au tour des stades de faire le grand vide (seulement huit stades disponibles contre une trentaine pour la version PS2). Au rayon des mauvaises nouvelles, on remarque qu'à aucun moments on est impressionné par les graphismes et malheureusement le gameplay n'a subi aucunes modifications. l'arbitre a tendance a un peu forcé sur la biscotte voir sur le rouge (et oui certes en mode plus élevé il n'y a pas souvent faute mais en mode débutant 1 fois sur 2 lorsqu'on tacle on se prend un carton).
Image
Le jeu n'a pas subi beaucoup d'améliorations
Autre point noir : le fait qu'en 1 contre 1 attaque-défense c'est très souvent l'attaquant qui a l'avantage (si vous ne vous mettez pas en manuel cela devient très dur de stopper une contre-attaque). Malgré ces quelques points négatifs, le soft possède de nombreux atouts qui justifie à eux seuls l'achat de ce jeu. On retourne à un jeu un peu moins arcade que son homologue sur PS2, (les coups francs sont très durs a cadrés ainsi que les tirs de loin), de plus les visages ont subi une nette amélioration (ex : Malouda, Heinz .). En bref, ce jeu reste un très bon jeu de football, qui a réussi son passage sur une console nouvelle génération non sans anicroches (ex : les graphismes et le gameplay), mais qui reste tout de même une bonne promesse pour les Pro Evolution Soccer à venir.

Notes

Gameplay

15 / 20
Aucune modification par rapport à la version PS2.

Graphismes

12 / 20
PES 6 ne possède pas des graphismes dignes d'une console Next-Gen, mais reste graphiquement aussi bien que son homologue de la PS2, donc rien de bien beau au pays de Konami sur 360.

Bande son

12 / 20
l'ambiance dans les stades a un peu été améliorée, cependant les commentaires sont toujours aussi ridicules.

Durée de vie

18 / 20
Toujours aussi énorme à finir, cependant Konami a supprimé le mode challenge international, ce qui aurait pu donner un 19 pour cette rubrique.

Conclusion

14 / 20
Un titre bien en deçà de ce que l'on pouvait espérer d'un jeu Next-Gen, mais qui est porteur de la fièvre PES, qui est donc à acheter sans aucun doute et qui nous promet un meilleur futur pour la série.

Ecrit par Hugo le 26/10/2006 à 00h00

Avatar Biographie :

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire