Gamikaze
Flux RSS Facebook Page Twitter Page Youtube Page Gamikaze

Test : Pokémon : Let’s Go Pikachu

Jaquette

7 ans et plus Violence


Sortie : 16 Novembre 2018

Saga : Pokémon
Développeur : Game Freak
Editeur : Nintendo

Type : RPG/Action/Aventure

Support : Game card

Si le buzz de Pokemon Go est retombé, cela n'empêche pas Game Freak de vouloir frapper fort avant noël avec la sortie de Pokémon : Let’s Go Evoli et Pokémon : Let’s Go Pikachu sur Nintendo Switch. Un remake du célèbre Pokémon jaune apparu en 1998 qui compte bien relater la nostalgie de certains. Est-ce suffisant pour reconquérir le cœur des fans ? C'est ce que nous allons tenter de découvrir.

Image
Mon premier Pokémon !
La célèbre franchise des monstres de poche compte bien prendre sa place sous le sapin de noël puisque le studio Game Freak inscrit deux nouveaux titres à sa collection déjà vaste. Un accessoire spécial à également été édité pour l'occasion, il s'agit de la Pokéball Plus, une manette similaire à la mythique balle de capture. Présente dans l'édition collector des deux jeux, celle-ci n'est pas indispensable pour jouer mais fait de la lumière en plus de reproduire les bruitages phares telles que la guérison dans un centre de soin ou encore les cris de Pokémons. Alors certes, il ne s'agit que d'un gadget, mais cela risque fortement de de charmer la nouvelle génération de joueurs qui auront ainsi l'occasion de tenir le célèbre accessoire entre leurs mains pour se déplacer et attraper les créatures. Maintenant, reste à savoir si la sortie de Pokémon : Let’s Go Pikachu et Let’s Go Evoli permettent à la Switch de profiter d'un vrai remake et pas d'un simple portage. Pour ceux qui ne l'auraient pas compris, l'histoire est la même que celle de la mythique version jaune qui n'a subi ici aucunes modifications. On commence donc le jeu tel que dans l'original avec comme seul choix possible (Evoli ou Pikachu selon le titre acheté), pour ensuite faire la connaissance de notre rival qui est d'ailleurs un poil trop sympathique. Vous pouvez désormais partir à l'aventure collectionner des badges et prendre une claque nostalgique pour certains. Dès les premiers instants, on apprécie la maniabilité offerte par le Joy-Con qui permet d'effectuer simplement les déplacements ou encore d'attraper votre nouvelle proie (en mimant l'action). Cependant, au moment de croiser votre premier Pokémon à attraper, on remarque tout de suite que le système de capture est quasiment le même que celui de Pokémon GO, l'application disponible sur le marché Android. La sensibilité de la manette lors du lancé est bonne sauf dans de rares cas ou votre cible se déplace, celle-ci ne va pas toujours dans la direction souhaitée.
Image
Il évolu enfin !
Une fois le monstre attrapé vous récolterez des points d’expérience qui seront plus ou moins distribués entre tous vos Pokémons par rapport à plusieurs facteurs de capture (Premier lancé, taille, lancé technique, nombre attrapé, ect...). On peut également l'amadouer à l'aide de diverses baies présentes (Baie framby, baie nanana et nanab) pour faciliter la chasse comme dans l'application mobile. Petit plus inédit dans ce nouvel opus, il est désormais possible de voire les petits monstres se déplacer dans les herbes, il est donc plus possible d'être pris par surprise. À l'inverse des captures, les phases de combat se présentent tels que dans le jeu sur Gameboy, avec la possibilité de choisir entre 4 attaques. On note un petit souci dans l'aspect stratégique suite à l'absence des aptitudes et des objets à équiper. On distingue également une baisse considérable du niveau de difficulté avec une gestion de jeu beaucoup plus simplifiée grâce à la nouvelle ergonomie de l'inventaire. Si celle-ci se révèle pratique, on regrette tout de même qu'atteindre le plateau Indigo soit maintenant devenu trop simple. En effet, le PC Léo se trouve maintenant dans votre inventaire, finit donc les voyages jusqu'au centre de l’infirmière Joëlle pour changer votre équipe. Ce nouveau gameplay est justifié par la catégorie de personnes visées, soit les joueurs récents ainsi que la jeune génération qui ont boostés la notoriété du jeu mobile. Un pari plutôt risqué face aux fans des années 90 mais plus ou moins remporté, car outre le manque stratégique, il est bien plus agréable qu'auparavant de parcourir les contrées de Kanto. On remarque cependant l’absence du cycle jour/nuit pourtant déjà présent sur les versions les plus récentes. Pour rappel, dans la version jaune, les seuls Pokémons que l’on rencontre sont issus de la première génération à savoir les 151 premiers. Quand on sait qu'à ce jour il y a 8 générations inscrites (809 Pokémons), la version Cristal aurait été un choix bien plus séduisant puisqu'elle aurait permit de profiter de la seconde génération en plus de la ville de Johto.
Image
Il est content !
Néanmoins, on remarque quelques baisses de framerate lors des combats et captures en mode portable, ainsi qu'un peu d'aliasing sur les touffes d'herbe. Malgré ces petites lacunes, le jeu reste tout de même agréable à regarder car le rendu graphique en 3D est beau en plus d'être assez coloré. Il est toujours autant plaisant de se balader à travers les décors de Kanto. D'autant plus que l'option qui permet de laisser un de vos garnements vous suivre, rend l'exploration encore plus appréciable. Ce remake nous donne accès à une multitudes de fonctionnalités dont un mode deux joueurs disponible à n'importe qu'elle moment en secouant une deuxième manette. Il pourra ainsi explorer avec vous sans pouvoir interagir avec les PNJ lors de l’expédition. En revanche, il/elle sera présent(e) à vos cotés pendant les affrontements pour vous épauler (combat double) ou lorsque vous croisez des Pokémons à capturer. Un atout qui peu se montrer bénéfique car si vous faites un lancé synchro avec votre ami(e), vous réalisez un lancer technique qui assure fortement la capture, le tout accompagnée d'une petite animation. Les développeurs on pris soin de garder le meilleur de la version mobile et gameboy en y ajoutant une touche d'originalité. Désormais les bonbons récoltés lors des transferts au laboratoire du professeur CHEN, vous donnerons des bonus de stats utilisables sur vos favoris. Cela vous permettra de monter vos EV séparément dans la branche souhaitée (Attaque, attaque spé, défense, défense spé et la vitesse). Une nouvelle fonctionnalité qui se marie bien avec le choix du PC Léo portatif, tout comme la possibilité de synchroniser votre Nintendo Switch avec l'application Android. Vous l'avez bien compris, une fois arrivé dans la ville de Parmani, vous pourrez importer depuis votre téléphone vos Pokémons issus de la première génération. Un mode récré est aussi de la partie, présent dans les dernières version, il vous permet de chouchouter votre Evoli ou Pikachu en le caressant ou en lui donnant à manger. La sensibilité du curseur permettant de toucher le Pokémon reste correct, mais manque de précision de temps à autres, surtout en mode portable.
Image Image Image Image Image

Notes

Gameplay

16 / 20
On retrouve un judicieux mélange des meilleures fonctionnalités d'anciennes versions pokémon (avec Pokémon GO), le tout réuni sur la dernière console hybride à Nintendo. Un choix stratégique laissant une large gamme de possibilité au titre. Le jeu a été simplifié sur quelques points tels que le PC Léo devenu portatif, les bonbons permettant de gérer les EV ou encore les Pokémons désormais visibles dans les hautes herbes. Si tout cela rend l'expérience plus agréable, cela rend également l'aventure beaucoup plus facile et un brin répétitive.

Graphismes

16 / 20
Le rendu graphique de ce nouveau titre est agréable à l’œil, on prend plaisir à redécouvrir la célèbre région de Kanto qui est maintenant en 3D ! De plus l'univers a été respecté tout en étant plus coloré. Cela fait plaisir de pouvoir profiter d'une de véritables personnages ainsi que de Pokémons fidèlement reproduits (et particulièrement mignons). On relève tout de même quelques baisses de framerate lors des combats ou captures (surtout en mode portable) et on distingue un léger aliasing sur certaine textures. On note cependant la disparition du cycle jour/nuit, dommage !

Bande son

17 / 20
Ce nouveau titre nous replonge dans la nostalgie auditive de l'époque, les sons sont bien reproduits ainsi que les bruitages des Pokémons. Tout au long de votre aventure, vous pourrez découvrir (redécouvrir pour certain) les thèmes musicaux originaux entièrement retravaillés qui résonnent encore dans la tête de certain enfant des années 90.

Scénario

15 / 20
On retrouve ici la même histoire que dans Pokemon Jaune sorti en 1998 si ce n'est quelques petites simplifications minimes visant à toucher un publique plus large. Par exemple le rival, bien plus sympathique que dans la version jaune, tout comme les incorrigibles Jessy, James et Miaous. Pour ce coup la balance tangue plus vers un jeune publique.

Durée de vie

15 / 20
Si l'on prend en compte que la difficulté est drastiquement diminuée, comptez une quinzaine d'heures pour arriver jusqu'au plateau Indigo. Ceci-dit en ajoutant les phases de farming des Pokémons le jeu tire un peu plus en longueur. Malgré les multiples fonctionnalités, l'aspect répétitif se fait sentir, la faute à une impression d'enchainer les combats et captures de façon récurrente. On regrette que les développeurs aient choisis la version Jaune par rapport à Cristal.

Conclusion

16 / 20
L'emblématique course aux badges de Kanto se montre sous une forme plus avenante dans Pokémon : Let’s Go Pikachu sans réellement nous dépayser plus que ça. De quoi raviver la flamme nostalgique des anciens joueurs en plus d'éveiller la curiosité des nouveaux venus via leurs mobiles. Les développeurs regroupent les points forts de l'application Pokémon GO ainsi que ceux de la version originale pour proposer un véritable remake sur Nintendo Switch. Cependant, on regrette que le gameplay ainsi que la difficulté soient trop simplifiés et risque de ne pas satisfaire les puristes.

Ecrit par Viko le 19/11/2018 à 13h39

Avatar Victorien Naegelin victorien.naegelin@gamikaze.com Biographie : Fan de jeux vidéo depuis mon enfance, je vous mets au défi :P ! Mon Gamertag c'est JAH-Ovivi ;)

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire