Gamikaze
Gamikaze

Test : Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy

Jaquette

12 ans et plus Grossièreté de langage


Sortie : 9 Avril 2019

Développeur : Capcom
Editeur : Capcom

Type : Simulation/Aventure

Support : Blu-Ray

OBJECTION !!! Et oui, si vous avez reconnu cette phrase culte c'est que vous êtes bien expert de la célèbre série Phoenix Wright : Ace Attorney. Si cette saga est parue pour la première fois au Japon en 2001 sur Game Boy Advance, il a fallut attendre qu'une réédition sur Nintendo DS face sont apparition, pour qu'enfin cette dernière s'exporte outre le pays du Soleil Levant en 2005. Et cette série emblématique n'a pas fini de faire parler d'elle, puisqu'en effet, Capcom nous propose une nouvelle fois de (re)découvrir les trois premiers volets sous le nom de Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy. Pourquoi nous disons "une nouvelle fois" ? Puisque cette compilation était déjà parue en 2014 sur Nintendo 3DS et passe maintenant sur Nintendo Switch, Playsation 4 et Xbox One à partir du 9 Avril 2019, en version dématérialisée pour l'Europe. Alors, est-ce que le célèbre avocat, Monsieur Phoenix Wright, a son mot à dire sur les consoles de salon ? Assistez à son procès, en lisant ce qui suit.

Image
l'aventure commence !
La sonnerie du tribunal retentie, l'audience commence. Démarrons ce jugement en rappelant les bases du jeu. Vous incarnez un jeune avocat de la défense, Phoenix Wright, habillé de son célèbre costume bleu électrique, sa cravate rouge et sa coiffure atypique, qui doit maintenant se "faire un nom" dans le domaine, puisqu'il est un avocat novice. Il devra défendre et innocenter son client, accusé de meurtre. Vous l'aurez compris, l'objectif est donc d'obtenir le verdict de "non coupable" et pour se faire, le jeu offre différentes phases : les phases d'enquêtes où il s'agit de réunir des témoignages, de collecter des preuves ou quelques autres informations pouvant disculper le mis-en-cause, puis la phase du procès où il faudra trouver les failles des dépositions des témoins qui contiennent des contradictions. Si tel est le cas, il faudra bien-sûr présenter une preuve (que votre personnage aura déniché auparavant) au juge qui tiendra rigueur d'une version caduque du témoignage apporté. Ces éléments aideront donc à trouver le véritable meurtrier et à libérer son client de tout soupçon, d'autant plus qu'il faudra s'armer de réflexion, puisque la difficulté ira crescendo. Face à Phoenix se dresseront des procureurs expérimentés comme Benjamin Hunter, Victor Boulay ou Manfred Von Karma, qui lui mettront des bâtons dans les roues. Cependant votre protagoniste ne sera pas seul au cours de cette aventure, puisqu'il sera accompagné d'alliés importants comme Mia Fey, Dick Tektiv ou son meilleur ami Paul Defès qui aideront notre jeune avocat. Enfin, dans cette compilation seront présents les épisodes suivants : Phoenix Wright Ace Attorney, qui romance les débuts de notre jeune avocat fraîchement recruté par le cabinet Fey & Co (scénario divisé en 5 chapitres) ; Phoenix Wright Ace Attorney : Justice For All où nous retrouvons Phoenix un an après qui continue toujours sur sa lancée d'avocat de la défense (scénario divisé en 4 chapitres) ; et pour finir Phoenix Wright Ace Attorney : Trials and Tribulations, troisième épisode de la saga, dans lequel nous en apprendrons un peu plus sur le passé de Phoenix Wright et sur la famille Fey (scénario divisé en 5 chapitres). Pour conclure ce premier paragraphe, afin de venir à bout de cette trilogie emblématique, il faudra comptez au moins 40h de jeu, ce qui est plutôt un bon point en matière de durée de vie. Vous vous demandez alors, s'il y a bien des nouveautés apporté à cette compilation ? Pour connaître le verdict, rendez-vous à la suite.
Image
Objection !
Après avoir effectué ce récapitulatif, nous allons maintenant nous pencher sur la question du gameplay : est-il toujours le même ? Et bien oui ! Nous sommes toujours sur une base de visual novel (roman visuel) allié au Point N Click (genre de jeu dans lequel il faut appuyer sur une touche pour effectuer une action ou désigner quelque chose). Il est donc bien entendu que sur ce genre de jeu, le scénario est très important. Et quelle chance ! Puisque la saga offre des histoires plutôt bien narrées et pleines de rebondissements même si la trame est linéaire. D'ailleurs en parlant de texte, sachez que pour l'instant, cette trilogie prévue pour nos consoles de salons, ne sera disponible qu'en version anglophone et cette dernière répondra d'une révision de grammaire par rapport à la version initiale. Il faudra attendre l'arrivée de l'été 2019 pour une nouvelle mise à jour gratuite proposant justement une traduction française (précisons que nous ne savons pas s'il s'agira de la même traduction que sur Nintendo 3DS). De plus, en ce qui concerne toujours la narration, les textes pourrons être accélérés et c'est plutôt bon signe pour les lecteurs avérés (ou pour les feignants). Cependant, si le jeu est bien romancé et que l'humour est présent grâce aux nombreux personnages charismatiques de la série, cela ne suffira peut-être pas à parer à quelques longueurs pour certains (bah oui, à part lire ou appuyer sur une touche, y'a pas grand chose à faire !). Du côté de la manette et de la prise en main, pas de grande surprise à ce niveau là, tout se fait aisément, et un petit détail vient s'ajouter à tout cela, c'est la vibration de la manette. Et en matière de graphismes ça donne quoi ? C'est de cet angle où va se jouer la majeure différence de la compilation sortie sur 3DS. Le rendu-image, toujours basé sur un univers manga très coloré, se fait maintenant en haute définition même si cela n'est toujours pas à la pointe actuelle. Les animations se font elles aussi plus fluides, mais pour une version dite "next-gen" des consoles de salons, nous aurions espéré que ces dernières se fassent peut-être sous formes d'anime japonais, qui est plus à la tendance du moment, plutôt que des images enchaînées à la suite, bien qu'elles s'accordent parfaitement avec les dialogues. Pour finir, l'univers musicales est inexorablement le même, à un détail près, c'est que les musiques sont remasterisées mais collent toujours à l'univers, il y a donc de quoi se délecter de ces bonnes OST, de plus, quelques bruitages ont quant à eux étaient supprimés.
Image Image Image Image Image

Notes

Gameplay

15 / 20
La jouabilité du jeu est toujours établie sur la même base du point n click, donc de ce côté là, pas grand chose de nouveau si ce n'est que la vibration de la manette s'ajoute au reste. Et il faut dire que cette manière d'aborder la série, assis dans son canapé, manette en main, est plutôt sympathique.

Graphismes

14 / 20
Le rendu-image s'offre un coup de neuf avec des graphismes en haute définition, bien que cela nous laisse tout de même un goût amer dans la bouche : il y aurait pu avoir plus d'animation au lieu d'un enchaînement d'images.

Bande son

14 / 20
Du côté audio, c'est la même histoire : les OST sont remasterisées , de quoi ravir nos oreilles, mais aucune nouvelle musique n'est rajoutée. De plus, quelques bruitages ont été supprimés.

Scénario

17 / 20
Trois aventures du mémorable avocat Phoenix Wright à découvrir ! Toutes pleines de rebondissements et d'humour, et c'est peut-être là le point fort de cette saga, c'est que tout est parfaitement narré.

Durée de vie

17 / 20
Pour terminer les trois épisodes au complet, il vous faudra déjà beaucoup de patience et de réflexion mais aussi compter une quarantaine d'heures de jeu. C'est d'ailleurs un bel aspect pour celles ou ceux qui veulent se la jouer apprenti avocat !

Conclusion

15 / 20
Le verdict du test est prononcé, nous lançons un gros OBJECTION dans la face à Capcom ! En effet, les développeurs n'ont pas su nous enrichir de grandes nouveautés pour cette trilogie qui nous a déjà était présentée, et pourtant, ils avaient bien des atouts sous leurs manches, entre les spin-off ou les autres épisodes parus. Phoenix Wright : Ace Attorney Trilogy reste fondamentalement similaire à la version 3DS, avec toujours cette même appréciation de se retrouver au cœur des aventures de notre avocat. Les chapitres offrent moultes rebondissement, des graphismes et des OST améliorés, il est donc parfois difficile de se détacher de la console. Si vous êtes un grand fan de la série qui souhaite agrandir sa collection, ou bien que vous êtes novice en la matière, cela reste tout de même une très belle opportunité de (re)découvrir cette saga mémorable.

Ecrit par Luthiel le 09/04/2019 à 09h03

Avatar Adeline MARTIN adeline.martin@gamikaze.com Biographie : Alors que je n'étais encore qu'une jeune padawan j'aimais déjà beaucoup la culture pop (que ce soit les manga, les films ou les jeux vidéos). Aujourd'hui cette passion ne s'est pas perdue : je suis devenue maître jedi en ce qui concerne la manipulation des manettes de consoles. Je joue d'ailleurs à plusieurs genre de jeux vidéos mais donnez moi un super jeu d'Aventure, de Survival-Horror ou de Sport, et je serai une gameuse comblée ! \(^O^)/ Consoles : PS4, PS3, Nintendo SWITCH, Nintendo WII U

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire