Gamikaze
Gamikaze

Test : Ni no Kuni 2 : L'avènement d'un nouveau Royaume

Jaquette

12 ans et plus Violence


Sortie : 23 Mars 2018

Développeur : Level-5
Editeur : Bandai Namco

Type : RPG

Support : Blu-Ray

Prévu initialement pour 2017, Ni no Kuni 2 : L'avènement d'un nouveau Royaume a su se faire désirer des joueurs impatients de tester la nouvelle production à Level-5 ! Et il y a de quoi quand on connait la qualité du premier opus. Meilleur ou moins bon que son prédécesseur ? Je vais tenter de répondre à cette question, maintenant que la version définitive est en notre possession !

Image
Les combats sont nerveux et jouissifs
Comme vous le savez peut-être, Ni no Kuni : La Vengeance de la Sorcière Céleste était certes un très bon jeu mais loin d'être dénué de défauts (notamment le rythme et la répétitivité). Pour le coup, les développeurs ont décidé de proposer une nouvelle formule pour ce deuxième opus. Nouvelle histoire, changement de gameplay etc. Pari gagnant ? Commençons tout d'abord par l'histoire qui nous propulse dans un tout nouveau décor avec bien évidemment des personnages que nous n'avions jamais rencontré. Je vous fais la promesse d'éviter au maximum les spoils durant ce test ! C'est ainsi que l'on fait la connaissance du jeune roi Evan (moitié humain, moitié mistrigri), un jeune héritier qui doit dès le début faire face au coup d'état de son royaume (Carabas). En effet, depuis longtemps une lutte d’espèces était présente dans Carabas entre les mistigris et les ratocrates et vient d'éclater pour de bon puisqu'un ratocrate prend le pouvoir. En parallèle, on découvre Roland, personnage qui à l'air de venir d'un univers semblable au nôtre et qui se retrouve malgré lui dans le château à Evan. Une chance pour celui-ci, qui va pouvoir profiter de son aide pour s'évader de son château. C'est ainsi que commence une longue aventure pour récupérer son trône et venir à bout des nombreux ennemis que vous allez rencontrer. En plus d'être vraiment prenant, on apprécie le travail tout particulier qui a été effectué sur le script de l'histoire qui propose de nombreux rebondissements et nous donne envie tout au long de l'aventure de connaître l'issue des différentes situations dans lesquelles vous vous retrouverez. Un grand bravo également aux personnages secondaires (il vous faudra rencontrer de nombreux alliés pour arriver au bout de votre épopée) qui profitent tous d'un véritable travail de fond qui les rends presque tous attachants. La bonne nouvelle vient du fait qu'il vous faudra de nombreuses heures pour arriver à la fin de cette œuvre digne des plus grands films du studio Ghibli ! Et autant vous le dire tout de suite que le problème de rythme du premier opus a été définitivement résolu car ici en plus de ne jamais s'ennuyer, le titre bénéficie d'une tonne d'activités qui sont assez variées en plus d'être bien pensées (mais ça nous en reparlerons plus tard).
Image
Le bestiaire est vraiment complet
Le scénario n'est pas le seul à avoir fait table rase du passé, puisque le gameplay a lui aussi beaucoup évolué. Pour commencer, il faut savoir que le système de combat en tour par tour est terminé ! Celui-ci fait place à des combats en temps réels qui sont dynamiques et très plaisants à jouer. En effet, côté attaque il vous est possible de faire des attaques faibles et des attaques puissantes, de verrouiller les adversaires, de profiter d'attaque à distance (arc, pistolet etc.) en plus de pouvoir lancer des compétences (attaques magiques qui demandent de la magie) ! Côté défense il vous sera possible de contrer l'attaque d'un ennemi avec votre arme et de faire des roulades pour esquiver. Pour le reste vous avez bien sûr une jauge de vie ainsi qu'une jauge de magie ! Le tout fonctionne à merveille et donne une grande liberté d'action lors des affrontements. Et des possibilités il y en a puisque chaque personnage pourra équiper jusqu'à 3 armes et peuvent profiter de pouvoirs supplémentaires ! En effet, plus vous attaquerez avec la même arme, plus vous accumulerez de la puissance (qui va de 0% à 100%) augmentant ainsi l'attaque de votre personnage. Bien évidemment pour une efficacité maximum, il vous faudra combiner la puissance accumulée avec la première compétence utilisée pour profiter d'effets modifiés en plus d'être renforcée ! Fonctionnalité importante qui vous demandera de bien gérer vos armes durant les combats, d'ailleurs, pour le changement d'arme, celui-ci peut être effectué de manière automatique, semi-auto et manuel (peut-être changé à tout moment en appuyant sur option durant un combat). Ce n'est pas tout, car vous pourrez aussi compter sur l'aide des mousses, des esprits permettant de renforcer ou de changer les effets des compétences ou encore de regagner de la vie. Pour cela il suffit de rentrer dans le cercle et d'appuyer sur X quand un mousse est prêt. Bien sûr, comme tous les RPG qui se respectent, absolument tout dans le jeu possède des niveaux qu'il vous faudra augmenter tout au long de votre aventure (personnages, tenues, armes, compétences, vos mousses etc). On salue les différents menus d'améliorations ou d'inventaires qui sont particulièrement intuitifs et agréable à utiliser, ce qui est loin d'être toujours le cas dans ce type de jeu ! J'allais presque oublier de mentionner la présence de nombreux personnages jouables, chacun ayant ses spécificités ! A vous de construire la meilleure équipe pour venir à bout de toutes les situations.
Image
Oui, oui, il s'agit bien du même jeu
Là encore, il ne s'agit que d'une facette du titre, car s'ajoute à ça des phases d'explorations (entre les différents lieux), des énigmes à résoudre toujours bien pensées, des boss aux patterns intéressants (bien qu'un peu trop simplistes) ainsi qu'un bestiaire vraiment complet ! Comptez 6 types d'ennemis (dragons, fées, animaux etc.) ayant chacun de nombreuses créatures. On oublierait presque la gestion de royaume (un aspect RTS où il vous faudra gérer votre main d’œuvre, effectuer vos recherches, construire des bâtiments etc. qui s’intègre très bien au reste du jeu), les labyrinthes imaginaires (où il vous faudra gérer le temps pour avoir des chances d'arriver au dernier étage) ou les opérations militaires (contrôlez jusqu'à 4 escadrons pour venir à bout des bastions ennemis. On ne peut qu'admirer le travail qui a été fait pour rendre le jeu si complet sans être redondant. Ni No Kuni 2 ne se contente pas de toucher à tout, il le fait bien. Le seul bémol vient peut-être de la difficulté qui pourra être jugée un peu trop simpliste pour certain mais n'empêche en rien de profiter pleinement de l'aventure (surtout avec les déplacements rapides). Il me semble important de mentionner le voyage rapide qui permet d'aller rapidement d'un endroit de la carte à un autre sans affronter des hordes de monstres. Parlons maintenant d'un point pour le moins important dans le jeu : la qualité visuel et sonore. Dès les premières minutes de jeu, le Cel Shading (effet dessin animé) utilisé est toujours aussi splendide et nous l'impression de regarder un film réalisé par le studio Ghibli. Ceux ayant déjà vu certaines réalisations du studio ne pourront effectivement que remarquer la patte artistique si particulière. Les décors des villes sont particulièrement majestueux et toujours une véritable plaisir pour les yeux à contempler. Le seul bémol vient peut-être du manque de vie une fois en dehors de la civilisation, mais bon, rien de bien méchant. Surtout que chaque zone de la map possède son propre thème musicale qui s'accorde bien sûr merveilleusement bien avec la situations dans laquelle nous sommes (en même temps, avec Joe Hisaishi aux commandes, le résultat ne pouvait-être que magistrale.
Le jeu étant soumis un embargo, il ne s'agit pas de screenshots mais d'images provenant de l'éditeur.

Notes

Gameplay

18 / 20
Comme expliqué tout au long du test, le titre a réussi l'exploit de changer tout ce qui avait été fait dans le premier opus pour une formule bien plus complète et fonctionnelle. A commencer par le système de combat qui n'a rien n'a envier aux beat'em all (nerveux et jouissifs, il devraient plaire à tous le monde) ! S'ajoute à ça les phases d'explorations, les opérations militaires, la gestion du royaume et bien sûr tout l'aspect RPG (gestion de l'inventaire, de l'équipement, des armes, de l'équipe, des niveaux et j'en passe ) ! Le seul bémol vient peut-être de la difficulté qui est un peu trop simple et qui rend les phases d'explorations un peu répétitives, mais c'est loin d'être un véritable problème.

Graphismes

19 / 20
Difficile de faire des reproches sur la qualité graphique du jeu, tant celle-ci est réussi. Il n'est pas rare de s'attarder pour contempler les décors qui nous entourent tant ceux-ci sont splendides. Surtout que l'on sent clairement la touche si spéciale du studio Gibli qui nous donne l'impression de jouer à l'une de leurs dernières réalisations cinématographique. Le résultat est donc comme vous l'avez compris, franchement impressionnant. Le seul défaut vient peut-être des environnements qui sont un peu vides lors des phases d'explorations en dehors des Royaumes, mais rassurez-vous, cela reste quand même très agréable à regarder.

Bande son

19 / 20
Joe Hisaishi a cette fois-ci encore réussi à nous transporter avec des thèmes musicaux qui se marient parfaitement avec les différents décors que vous serez amenés à voir. Difficile de ne pas apprécier le travail impressionnant qui a été fait pour les musiques d'ambiances qui pourraient donner l'envie à certain de laisser la console allumée uniquement pour profiter de celles-ci. Le doublage est lui aussi de qualité, bien que toutes les cinématiques ne sont pas doublées (ce qui n'est pas une mauvaise idée) !

Scénario

18 / 20
Découpé en plusieurs chapitres, l'histoire n'a rien a envier à des films grosses productions tant celle-ci se montre prenante et intéressante. Plus l'on avance, plus l'on comprend les différents aspects des personnages qui nous entourent ainsi que les enjeux auxquels nos héros font face. Au final, on profite d'un scénario qui en plus d'être originale, propose de nombreux rebondissements et d'un rythme proche de la perfection.

Durée de vie

18 / 20
De nombreuses activités vous attendent en plus de l'histoire principale qui devrait vous occuper pendant de longues heures. On apprécie la diversité de celles-ci qui évite de nous donner l'impression de faire toujours la même chose. Même si les phases d'explorations qui sont très similaires peuvent parfois donner cette impression, il est heureusement, possible de compter sur les voyages rapides pour éviter ce désagrément.

Conclusion

18 / 20
L'attente en valait la peine, Ni no Kuni 2 : L'avènement d'un nouveau Royaume est belle et bien la bombe que l'on attendait, peut-être même plus. En plus de renouveler complétement la formule que l'on connaissait, celui-ci ne se contente pas d'être un J-RPG en proposant aussi des mécaniques de jeux, d'autre types : beat'em all, STR, RTS pour ne citer qu'eux. Mais comme je l'expliquais plus haut, le titre ne se contente pas de toucher à tout, cela trouve sa place de manière intelligente et cohérente avec l'histoire et l'univers du jeu. Surtout que la qualité visuel et sonore ne pourront que donner l'eau à la bouche de tous les fans du studio Ghibli. Celle-ci étant particulièrement réussi.

Ecrit par SpaceMonkey le 19/03/2018 à 15h59

Avatar Pery Teddy teddy.pery@gamikaze.com Biographie : Étant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire