Gamikaze
Gamikaze

Test : Naruto to Boruto : Shinobi Striker

Jaquette

12 ans et plus Grossièreté de langage Violence


Sortie : 31 Aout 2018

Site officiel
Saga : Naruto
Développeur : Soleil
Editeur : Bandai Namco

Type : Combat

Support : Blu-Ray

Après de nombreux jeux de combats qui misaient essentiellement sur l'histoire du manga éponyme, Naruto to Boruto : Shinobi Striker a décidé quand à lui de miser sur l'aspect multijoueurs. Après quelques essais lors de la Gamescom ou à l'E3, nous avons maintenant la version définitive ! Alors, pari gagnant ?

Image
Créer son avatar devrait plaire aux fans de la série
Tout d'abord, il est important de préciser que les titres les connus de la franchise ont été développés par CyberConnect2 à qui l'on doit notamment la saga Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm pour ne citer qu'elle. Hors, ici c'est Soleil qui se charge du développement ! Pour ceux qui connaissent la série Dragon Ball Xenoverse, sachez que l'idée est un peu près la même à la seule différence qu'il n'y a pas de voyage temporel. Pour commencer il vous faudra créer votre Ninja et à ce niveau là, vous aurez la possibilité de le customiser de la tête au pied. Si dans un premier temps le choix est assez limité, remporter des missions vous permettra de l’agrandir largement. On y retrouve donc tous les tenues, coupes de cheveux, armes et équipements, des origines du manga jusqu'à maintenant avec chacune un niveau propre (4000 items au total). De quoi satisfaire les fans de la première heure ainsi que ceux ayant connus la franchise il y a moins longtemps. Après avoir terminé votre avatar il vous sera désormais possible d’accéder au hub du jeu pour tenter de vous faire une place dans la Ligue Mondiale des Ninjas ! Le titre n'ayant pas de mode histoire, votre principal objectif sera donc de passer les rangs les uns après les autres dans le but de devenir le meilleur. Du moins en théorie car il est très difficile d'arriver à tomber sur des joueurs ayant le même niveau, ce qui a pour conséquence de rendre particulièrement inégale le combat. En effet, comme expliqué plus haut les techniques, votre tenue etc. ont des niveaux, ce qui influence forcément un combat au profit de celui ayant les plus élevés. On aurait aimé que le matchmaking soit plus efficace (trouver une équipe ou des adversaires peut se révéler très long) et regroupe les joueurs par niveau pour éviter la sensation de handicap face aux joueurs plus élevés. Pas sûr que les fans apprécient ce mode principal qui en plus d'être bancal devient rapidement répétitif.
Image
Les missions peuvent parfois être sympas
Il est quand même possible d'effectuer des missions scénarisés pour gagner de l'expérience même si celles-ci ne sont pas très intéressantes. La raison principale est certainement le manque de cohérence entre chacune en plus d'être assez simple même si cela permet d'effectuer des combats cultes. Celles-ci prennent toutes leurs sens à plusieurs, la coopération étant presque indispensable pour les mener à bien. Petit plus, il est possible d'avoir un maître d'enseignement (les ninjas les plus connus du manga) pour avoir plus de puissance lors des missions en solo en plus d'apprendre de nouvelles techniques après l'avoir sélectionné dans la Bibliothèque de Ninjutsu. On sent clairement la volonté d'offrir le maximum de fan service à ceux qui connaissent franchise. Mais quand est-il du gameplay ? Pour commencer il est important de préciser que le titre est un 4 VS 4 où les deux équipes doivent faire preuve de coopération pour gagner (Attaquant, Défenseur, Soigneur et Distance). Raison pour laquelle les arènes sont bien plus grande que dans les jeux précédents pour offrir un maximum de possibilités aux joueurs qui préparent un assaut. Le but n'est pas de vaincre les ennemis mais de capturer une zone ou un drapeau, à vous de bien réfléchir à la manière de vous y prendre. Heureusement les déplacements ont été optimisés pour aller rapidement d'un point A à un point B. Vous pourrez donc courir sur les murs aisément ou encore vous téléporter à l'aide de votre Kunai à filin. Au niveau des affrontements, vous pourrez compter sur des attaques simples et des attaques plus puissantes comme un ninjutsu ou une technique secrète tout en pensant à utiliser la garde au bon moment. Si l'ensemble est plutôt agréable bien que répétitif, on ne peut que regretter le manque de suivi de la part de caméra qui doit constamment être retouchée pour suivre le combat correctement. Un véritable problème qui entache profondément la jouabilité du titre.
Image
Voici le hub du jeu
Ce n'est pas le seul bémol, puisque le nombre de modes de jeu (5 au total) est clairement réduit en plus d'être focalisé sur la capture de zone. Si les parties peuvent être amusantes au début, cela devient très rapidement répétitif. Alors bien sûr, personnaliser son avatar pour renforcer sa puissance et sa cosmétique peut vous changer un peu les idées mais pas très longtemps. Tout comme la boutique d'outils ninja qui vous permettra d'acheter des armes et autres ninjutsus ! En revanche le système de rouleaux à traduire après avoir étés obtenus laisse à désirer du fait que les objets soient débloqués de manière aléatoires. Là où le titre est plus convaincant, c'est dans sa réalisation qui nous permet de retrouver de manière fidèle l'univers de l'animé. En effet le Cel Shading est encore un peu plus affiné que dans les épisodes précédents. Alors ok, ce n'est pas le plus beau titre à utiliser ce procédé, mais il faut bien avouer que les différents effets visuels ainsi que les animations des personnages sont franchement sympathiques à regarder. Le résultat n'est donc pas impressionnant mais cela reste du travail bien fait qui fournit le nécessaire pour pouvoir s'amuser (pas de chute de framerate à signaler). Le level-design des arènes est lui aussi bien travaillé pour donner de nombreuses possibilités au joueurs (notamment avec le Wall Run) en plus d'être assez grandes. Et comment ne pas tomber sous le charme des nombreuses tenues et équipements fidèlement adaptés pour le titre ? Nul doutes qu'un bon nombre des accrocs de la série risquent de bien s'amuser à créer le Ninja de leurs rêves.
Image Image Image Image Image

Notes

Gameplay

9 / 20
Il y avait bien de bonnes idées, notamment en ce qui concerne les déplacements qui sont efficaces et rapides à utiliser. Tout le problème vient des affrontements qui auraient pu être fun mais qui sont gâchés par la caméra qui ne cesse d'être mal positionné. On passe du coup plus de temps à s'occuper de celle-ci qu'à attaquer nos adversaires correctement. Le matchmaking est assez hasardeux et n'hésite pas à vous envoyer contre des ennemis bien plus forts, tout comme le système de loot aléatoire.

Graphismes

14 / 20
Certainement le point le plus réussi du titre puisque l'univers du manga est fidèlement retranscrit sans être beaucoup plus beau que ses prédécesseurs. Cependant, c'est un travail solide qui a été fourni à ce niveau là et on ne peut que le saluer. Mention spéciale aux effets visuels ainsi que les animations des personnages qui sont particulièrement réussis.

Bande son

13 / 20
Globalement assez réussi en ce qui concerne les bruitages, on regrette tout de même des thèmes musicaux soient trop en retrait.

Durée de vie

8 / 20
Un point particulièrement décevant, que ce soit au niveau du faible nombre de modes de jeux présents (5 seulement), de l’intérêt des missions à effectuer ou du sentiment de répétitivité qui s'installe rapidement. L'absence de mode solo se fait cruellement sentir dans cet opus multijoueurs aux combats qui sont loin d'être toujours intéressants.

Conclusion

10 / 20
Naruto Naruto to Boruto : Shinobi Striker est un jeu moyen qui s'adresse aux fans de l'univers à Naruto qui n'avaient rien à se mettre sous la dent en ce moment. La création de son avatar ainsi que le nombre d'items disponibles devraient en effet séduire les amateurs. Seulement voilà, face à ses prédécesseurs, celui-ci ne tient clairement pas la route, la faute à des missions pas très intéressantes, des modes de jeu restreints et une caméra agaçante. Un épisode qui ne marquera pas les esprits mais qui permet tout de même de faire la transition jusqu'au prochain.

Ecrit par SpaceMonkey le 03/09/2018 à 11h57

Avatar Pery Teddy teddy.pery@gamikaze.com Biographie : Étant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire