Gamikaze
Gamikaze

Test : Mercury Meltdown Revolution

Jaquette

3 ans et plus


Sortie : 25 Mai 2007

Site officiel
Développeur : Ignition Entertainment
Editeur : Atari

Type : Réflexion

Support : DVD

Connaissez-vous le mercure ? Cette matière aux propriétés étonnantes ? Non ? Et bien vous allez le découvrir dans Mercury Meltdown Revolution, un jeu d'adresse loin d'être aussi simple qu'on ne le pense.

Image
Un héros... pour le moins étrange !
Pour ce qui ne le savent pas, Mercury Meltdown est une série de jeux sortis sur PS2, PSP et désormais sur Wii, la version Nintendo Wii étant en fait un portage de la version PSP. Encore un portage me diriez-vous ? Oui en effet, mais MM (Mercury Meltdown) est ce genre de jeu qui a tout à fait sa place sur Wii grâce à son gameplay adapté. Mercury Meltdown Revolution est un jeu d'adresse à la Wiimote tenue à l'horizontale, vous devrez déplacer en inclinant la télécommande Wii une boule aux propriétés de mercure sur des plateaux côtoyant le vide et tous plus ardus les uns que les autres afin de l'aider (la boule de mercure) à s'échapper de laboratoires démoniaques. Le principe est d'une simplicité flagrante, mais il n'est qu'un prétexte à un titre qui se révèle extrêmement sadique. Le jeu se divise en cinq modes dont trois jouables : le solo, le jeu par équipe (proposant une option multijoueur) et le mode supplément comprenant un didacticiel. Commençons par le mode solo qui est le plus important.
Image
Vous pouvez diviser votre boule de mercure
Il se divise en huit laboratoires (huit mondes si vous préférez) découpés eux-mêmes en une quinzaine de niveaux. Dès la découverte d'un nouveau laboratoire, vous avez accès à tous les niveaux qui le composent et pour en débloquer un nouveau (laboratoire), il faut remplir une jauge de déblocage qui se complète en fonction de votre réussite dans chaque niveau, cette dernière étant exprimée par des éprouvettes. Votre réussite dans un niveau dépendra de différent facteurs, premièrement le temps qu'il vous a fallu pour finir le niveau et deuxièmement le mercure qu'il vous reste à la fin du niveau. Explication : vous déplacez le mercure sur des terrains et vous devez l'amener à bon port (l'arrivée) sans la faire tomber (du moins en entier) mais il suffit qu'une partie du mercure n'ait aucun support pour que cette partie tombe dans le vide. Je vous ai dit que ce jeu était sadique. Pour avoir un repère nous avons droit à une jauge exprimant le pourcentage de mercure qu'il nous reste par rapport au mercure attribué au début du niveau. Et le mercure ne possède pas seulement cette propriété, il peut également changer de couleur pour traverser certaines portes, il vous arrivera fréquemment de devoir diviser votre mercure en deux (si ce n'est en trois) pour mélanger deux couleurs différentes. Vous ne connaissez pas les mélanges de couleurs ?
Image
Il faut savoir gérer son temps
Aucun problème, le jeu propose une charte colorée disponible à chaque fois que vous jouez. Mais ce n'est pas tout, le jeu propose également en plus du vide et des portes demandant un changement de couleur, des obstacles tels que des créatures mangeuses de blob (c'est-à-dire vous) ou encore des terrains glissants, mais également la possibilité de rendre votre mercure solide (le mercure ne se divisera que difficilement) ou à l'inverse liquide (et là le mercure se divisera très facilement). Passons au deuxième mode jouable : le jeu par équipe. Utilisable seul ou à plusieurs, il propose de petits jeux sympathiques (qu'il faut débloquer via le mode solo) tel qu'un rodéo où vous devez déplacer votre mercure sur un petit terrain sans le faire tomber, bien sûr un ventilateur géant vous aidera à tomber ; un mode course dans la veine de F-Zero ou encore une sorte de Tetris. Chaque jeu est divisé en plusieurs niveaux qu'il faudra débloquer au fur et à mesure, ce qui n'est pas une mince affaire, car les niveaux sont de plus en plus difficiles comme dans le mode solo. Dans certains de ces jeux (comme la course de mercure) vous aurez la possibilité d'enregistrer vos fantômes, cette possibilité est également présente en solo pour chaque niveau.
Image
MMR dispose aussi d'un jeu de course
Au niveau des graphismes on a droit à un beau cell-shading, des environnements colorés et agréables. Les thèmes musicaux sont nombreux, mais se répètent, les bruitages sont plus que corrects et la durée de vie est assez colossale au vu de la difficulté du jeu. En fait Mercury Meltdown Revolution a tout à fait le profil du jeu fait pour tous, mais il s'avère en fait réservé aux hardcore-gamers, seuls à pouvoir avoir la force de vouloir aller jusqu'au bout de ce jeu d'une difficulté quasi-surhumaine. En effet, il faut vraiment savoir se contrôler pour ne pas péter un plomb au bout de la quinzième fois que l'on recommence un niveau et c'est le genre de choses qui arrive. c'est le principal défaut de ce titre, mais cela peut également être perçu comme une qualité au vu de la relative facilitée qu'offre la grande partie des jeux Wii.

Notes

Gameplay

18 / 20
Tout à fait adapté à un jeu tel que Mercury Meltdown et d'une précision chirurgicale, vous n'avez donc pas droit à l'erreur. Pour info vous pouvez également jouer à la manette classique mais c'est inutile, le jeu perdrait son intérêt.

Graphismes

14 / 20
Un beau cell-shading, mais le fait qu'il y en ait à tout va pourrait en éc??urer quelques-uns.

Bande son

12 / 20
Des thèmes musicaux nombreux, mais pas forcément adaptés et également répétitifs. Les bruitages principalement émis par la boule de mercure sont quant à eux de bonne facture.

Durée de vie

15 / 20
Deux possibilités s'offrent à vous, soit vous pétez un plomb au vu de la difficulté colossale du jeu et vous le balancez par la fenêtre (pas bon pour l'environnement tout de même), soit vous tenez bon et là vous serez occupé pendant de longues heures.

Conclusion

15 / 20
Mercury Meltdown Revolution s'avère être un bon jeu proposant un challenge de taille, mais sa grande difficulté le réserve à une "élite". A essayer cependant avant de baisser les bras.

Ecrit par Megabloups le 25/05/2007 à 00h00

Avatar Biographie :

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire