Gamikaze
Gamikaze

Test : Jonah Lomu Rugby Challenge 3

Jaquette

3 ans et plus


Sortie : 24 Juin 2016

Saga : Jonah Lomu Rugby Challenge
Développeur : Tru Blu Entertainment
Editeur : BigBen Interactive

Type : Sport

Support : Blu-Ray

Après 3 ans d'abandon Tru Blu Entertainment est donc venu ravir (ou du moins essayer) les amateurs de l'ovalie avec le retour de la saga Rugby Challenge via son troisième opus que votre serviteur s'est chargé de testé.

Image
Bienvenue dans le monde de Rugby Challenge 3. Ca annoncé la suite
Si les fans de rugby de désespéraient de voir un bon titre arriver sur console, peut être avaient ils placés leurs espoirs dans Jonah Lomu Rugby Challenge 3. Malheureusement, ils vont vite déchanter. Dès le premier match on se prend un claque graphique dans le mauvais sens du terme. Graphiquement le titre n'est pas vraiment au niveau de ce qu'on peut attendre d'un jeu sur une console next-gen. On sent ici la licence qui doit faire avec des moyens plus limités en plus de sortir le titre sur des consoles d'anciennes générations. Or je suis peut être dur ou ma pupille s'est habituée aux graphismes de la Playstation 4, mais j'ai pas l'impression que le titre affiche des graphismes qu'une Playstation 3 ne pourrait pas s'offrir. Pire encore le titre renvoie parfois une impression de "tristesse", la faute à des couleurs bien trop ternes même pour celles qui sont sensées être vives. C'est évidement l'un des plus gros points faible du titre, car même si un gameplay attrayant peut dans certains cas combler les lacunes d'un rendu graphique de mauvais goût nous sommes ici dans un jeu de sport. Même si les modes de jeu peuvent être variés on se retrouvera toujours sur ce rectangle vert qui finit par nous lasser pour être gentil. Un jeu de sport nécessite des graphismes agréables en continue comparé à d'autre titres qui peuvent s'en sortir grâce à l'effet "waaaaahou" quand on découvre un beau paysage. Ici, même l'herbe nous semble morne et sans vie, même pas bonne à fumer. Heureusement le titre sauve la face (enfin, presque) grâce à la modélisation de certains joueurs plutôt ressemblant aux "vrais". Ne vous emballez pas on reste dans un niveau plus que moyen mais le titre part de loin.
Image
Les différentes phases de jeu sont parfois confuses
Une fois la manette en main le ressentit du gameplay est mitigé. Car la complexité d'un jeu de rugby est d'allier le jeu collectif à la spécificité des différents poste et des différentes phases de jeux. Concernant la répartition des commandes la manette et plutôt bien utilisée. Mis à part les débutants qui auront besoins de quelques matchs pour maîtriser les différents types de jeu au pied proposés, mais rien de bien méchant. Pour la pratique c'est tout juste moyen. Si les rucks ont subit quelques changements on retrouve un gameplay inspiré du précédent opus de la saga. Si les changements se comptent sur les doigts d'une main (on peut citer la façon de gérer les rucks) un invité surprise vient se glisser ici. Vous l'aurez comprit c'est pas la joie et un invité surprise va venir rendre le tout laborieux: la caméra. En effet celle ci est vraiment mal adapté au titre en plus d'être pauvre dans les changements de plans. Heureusement, on peut changer de caméra me direz vous ! Evidemment, sauf qu'aucune ne fait vraiment l'affaire et que chacun d'entre elle viendra rendre le jeu quelque peu confus. Ca pourra éventuellement vous taper sur le système surtout si vous jouez avec les commentaires activés. Pourquoi ? En plus de souffrir d'une réalisation amateur, on sent clairement les bouts de phrases enregistrées collées côte à côte, le ton du commentateur s'en retrouve irrégulier et donc irréaliste pour finir irritant. Car en plus de ce premier défaut le son ressort saturé et grésillant. Welcome in 2000.
Image
Graphiquement le titre ne rend pas heureux
On retrouve tout de même des modes inconnus à Rugby Challenge 2 avec une nouveauté. Le rugby à 7 fait son apparition dans le titre pour ce constitue l'une des principales nouveautés. Bien que ce soit toujours appréciable d'avoir plusieurs mode de jeu peut être aurait il fallu se concentrer sur les lacunes déjà présentes sur le reste du jeu. Certains manquements sont parfois hallucinant, comme le fait de ne pas avoir un menu gestion d'équipe avant le début d'un match. A vrai dire c'est tout le côté tactique du jeu qui est à revoir celui ci étant quasi inexistant hors game. Au niveau du WTF le fait de ne pas pouvoir faire de transfert entre les ligues en mode carrière paraît assez hallucinant. Un problème de licence se cache sûrement derrière tout ça mais ça reste regrettable. La rançon du fric. Au niveau de ces dernières on pourra d'ailleurs noter que les joueurs français ne sont pas bien lotis. En effet si le championnat français ainsi que la Pro D2 sont bien présent dans le titre ce sera sous de fausses licences. Certes un menu existe pour éditer et façonner le tout, mais on souhaite parfois éviter de se remémorer les Roberto Larcos & co. A vrai dire l'intérêt principale du titre se situera dans le mode devient pro. Ce dernier vous permet de devenir un joueur professionnel en partant du petit échelon pour arriver sous les lumières de la gloire. D'un modeste joueur, vous évoluerez en star incontournable en réalisant certains objectifs en match. Indiscutablement le mode le plus fun, même si on le connaît déjà trop de par l'ancienneté du principe. Entre les différentes compétitions, un mode online -qui ne vous propose que des 1 contre 1-, le rugby à 7 et le mode deviens pro la durée de vie du titre est plutôt correct. C'est à vrai dire le seul vrai argument du titre, la possibilité de faire durer le titre, mais en a t'on vraiment envie ?

Notes

Gameplay

13 / 20
Sans réelle innovation, celui ci ne souffre pas de défaut particulier mis à part le fait d'être un peu trop rugueux parfois.

Graphismes

9 / 20
Le titre manque de couleur et affiche un rendu beaucoup trop triste.

Bande son

8 / 20
Les commentaires décris plus haut sont amateurs au niveau de la réalisation quand la bande son du titre est sans émotion.

Scénario

8 / 20
Inexistant.

Durée de vie

13 / 20
Le titre est plutôt bien fournie avec l'arrivée du rugby à 7, les différentes compétition, le mode carrière ou encore le mode "be a pro".

Conclusion

11 / 20
C'est simple, comparé à 2K, Fifa, ou PES nous sommes dans un autre monde. Ce dernier est morne, terne, et tout simplement pas au niveau de ce que peut attendre un joueur pour ce prix et la console sur laquelle il joue. La moyenne pour la durée de vie.

Ecrit par Shopa le 24/06/2016 à 00h00

Avatar Hugo Geib shopa@gamikaze.com Biographie : Hey les baltringues qui n'ont rien d'autre à foutre que de visiter mon profil ! Moi c'est Shopa, Yougz, ou votre altesse comme vous voulez. Grand amateur de RPG, je suis de ceux fascinés par les jeux qui ont une réelle profondeur, à la limite du philosophique. Sinon je kiff aussi les jeux de sports, d'actions, les TPS, bref tout un programme ! J'essaye d'être drôle parfois, mais je réussis rarement. Need level up.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire