Gamikaze
Gamikaze

Test : Hitman : The Complete First Season

Jaquette

18 ans et plus Grossièreté de langage Violence


Sortie : 31 Janvier 2017

Optimisé Playstation 4 Pro
Saga : Hitman
Développeur : IO Interactive
Editeur : Square Enix

Type : Infiltration

Support : Blu-Ray

Comme vous le savez peut-être, Hitman est maintenant au format épisodique. Heureusement, Square Enix a pensé à ceux qui souhaiterez voir l'intégralité des épisodes dans une version boite. Le résultat est-il à la hauteur d'un jeu complet traditionnel ?

Image
C'est l'heure de sortir le costume !
Effectivement, avec ce format si spécial, nous sommes en droit de se demander si cela vaut le coup de prendre cette édition complète, qui regroupe on le rappelle tous les épisodes du jeu. Il faut aussi savoir que l'histoire se déroule 20 ans avant Hitman : Absolution et nous permet de renouer le contact avec l'agent 47. Et ce n'est pas le seul, puisqu'on retrouve également Diana Burnwood (agent de liaison de l'ICA, la firme qui fait appel à des tueurs à gages). Seulement voilà, un problème de taille est de la partie: la mémoire de l'agent est incomplète. A vous donc de la retrouver en effectuant des contrats en France, en Italie, au Maroc, en Indonésie, aux USA et au Japon ! Autant vous dire tout de suite que le fil rouge du jeu est difficile à suivre tant le contenu est découpé. Au point que le scénario soit finalement presque absent, pour laisser place à de nombreux défis dans chaque niveau. Alors certains pourraient se dire que 6 niveaux, ça fait peu quand on sait qu'il n'y a presque pas de narration. Seulement voilà, le titre est construit d'une manière vraiment intéressante qui fait que chaque mission propose un nombre incroyable de possibilités dans la manière d'arriver à votre but. Celui-ci mise donc énormément sur la re-jouabilité de chaque destination, qui soit dit en passant est juste incroyable grâce au level-design toujours aussi bien pensé. Il vous faudra facilement plus d'une vingtaine d'heures par niveau pour venir à bout de tous les défis, renseignements et autres objectifs. Cela permet d'avoir une grande satisfaction après la découverte d'un secret, après avoir écouté une conversation (en étant au bon endroit au bon moment) ou encore une fois avoir exécuté notre cible dans les règles de l'art. Maintenant il est clair que ceux qui ne prendront pas le temps de découvrir les nombreuses facettes du décor ne devraient pas mettre plus de 2H pour boucler chaque mission. Mais bon, ce serait passer à côté de l’intérêt du jeu.
Image
Les décors sont vraiment beaux
Et pour ce qui est du gameplay alors ? On a beaucoup reproché à Hitman : Absolution d'avoir délaissé l'infiltration pour faire place à plus d'action. Ici, c'est tout l'inverse, puisque les développeurs ont décidé de remettre la discrétion au goût du jour. Dès votre initiation, vous vous rendrez compte des possibilités qui s'offrent à vous pour ne pas être repéré. En plus de pouvoir se mettre à couvert, il est bien évidemment possible de prendre le costume d'un ennemi pour endosser son rôle. A condition de bien le jouer, car sinon, on risque de se faire repérer et donc compromettre la mission. On retrouve aussi les gadgets que l'on apprécie tant (corde à piano, bombe à distance, pièce de monnaie (pour détourner l'attention, etc.). D'ailleurs, vous pourrez choisir votre équipement avant de commencer une mission, ce qui est une très bonne initiative ! Il est même possible de cacher l'équipement de notre choix quelque part sur la map. Pour le reste, il faut savoir que des aides sont présentes, notamment pour trouver l'ennemi à abattre ou encore pour remarquer les PNJ qui sont susceptibles d'avoir des soupçons. Pour le voir, rien de plus simple, il suffit de passer en mode instinct. Alors certes, cela peut paraître un peu simple quand on sait que celui-ci permet d'avoir une vue de tous les personnages du niveau, en passant à travers les objets ou murs du décor. Mais bon, cela permet aux novice de pouvoir avoir un repère, ce qui n'est pas désagréable, surtout quand on connait la liberté du mouvement du titre qui pourra en dérouter plus d'un. Pour ceux qui voient ça d'un mauvais œil, ne vous inquiétez pas, il est possible de désactiver les différentes aides dans les options. N'oubliez jamais que ce jeu requiert avant tout de la patience et de la réflexion pour venir à bout des nombreux défis et que foncer tête baissée ne sera jamais récompensé ! Mais bon, personne ne va se plaindre, c'est clairement ce qu'on attendait de ce nouvel opus de la saga.
Image
La patience et l'observation sont indispensables
Nous vous parlons depuis le début de la re-jouabilité ainsi que des défis, il est temps d'en parler un peu plus en profondeur pour vous faire un peu mieux comprendre en quoi le format épisodique n'a pas été un problème. Le level-design de chaque niveau est juste incroyable. Que ce soit par la taille, la conception ou l'ambiance, rien n'a été laissé au hasard pour que votre expérience soit la plus réaliste possible. Et c'est justement pour ça que c'est avec plaisir que l'on retourne sur une destination connue, pour par exemple recommencer la mission en étant cette fois-ci un employé infiltré (à débloquer en effectuant une première fois l'objectif). Ce ne sont pas les seuls attraits, puisque les défis sont divisés en quatre sections : assassinat, découverte, exploits et cibles. A vous de remplir les conditions nécessaires pour y arriver (porter un certain costume, se mettre à un endroit précis, prendre un itinéraire différent, exécuter la cible d'une autre manière etc). Au final un score vous sera attribué pour vous donner votre place sur le classement mondial. On retrouve également deux modes supplémentaires pour ceux qui veulent toujours plus de Challenge : "Contrat" et "Escalade". Le premier est assez intéressant puisque c'est à vous que revient la tâche de créer une mission. Une fois l'avoir validée, celle-ci sera enregistré pour être mise en ligne et pourra être effectué par n'importe qui. Le deuxième s'adresse aux plus motivés d'entre-vous, en proposant un contrat avec une contrainte et un mode opératoire à suivre. Seulement voilà, si vous y arrivez, une nouvelle contrainte fera son apparition, et ça, jusqu'à ce que vous réussissiez ! Au final, à part les temps de chargement, il est difficile de ne pas tomber sous son charme.. En plus, c'est une bonne affaire pour le portefeuille pour profiter de l'intégralité du contenu sans payer plus cher. Effectivement, de base pour acquérir le titre, il fallait payer au minimum 15€ pour le Pack d'intro (Prologue + Paris) et s'affranchir de 10€ pour chaque contenu en plus contre 59,99€ pour l'expérience complète.

Notes

Gameplay

18 / 20
Presque tout a été réfléchi pour que vous puissiez vivre une expérience propre à chaque choix. L'idée étant de vous proposer une liberté de mouvement franchement impressionnante. Le pari est réussi, au point d'avoir la sensation de découvrir de nouvelles choses à chaque partie (qui seront pourtant sur le même niveau). On apprécie surtout que les novices puissent autant y trouver leur compte que les joueurs acharnés.

Graphismes

17 / 20
Difficile de lui faire des reproche sur ce point. En plus d'être très beau, celui-ci propose des ambiances bien distinctes selon les destinations. Au final, il n'est pas rare d'être dépaysé tout en étant impressionné par la quantité de détails auquels les développeurs ont pensé pour donner du réalisme. Le seul bémol vient surement des temps de chargement parfois très longs.

Bande son

18 / 20
Si le titre n'est pas doublé en français, ce n'est pas vraiment quelque chose que l'on retiendra tant la qualité de l'ensemble est impressionnante. Que ce soit les dialogues entres personnages, la playlist (toujours de qualité) ou les bruitages, le jeu réalise ici une très belle performance.

Scénario

10 / 20
Clairement le point négatif. Les épisodes découpés ne permettant pas vraiment de suivre le fil. En même temps, on sent bien que malgré les quelques cinématiques, il n'y avait pas l'envie de développer une trame de fond. Dommage !

Durée de vie

19 / 20
Si de base, nous pourrions être outrés par le nombre de niveaux (au nombre de 6), c'est finalement une superbe performance que font-là les développeurs en proposant une re-jouabilité juste hallucinante. Surtout quand on sait que finir un niveau à 100% pourra prendre plus de 20h !

Conclusion

17 / 20
Hitman : The Complete First Season est très certainement le meilleur opus de la saga. Ce verdict est possible grâce à tous les efforts des développeurs pour nous donner un univers plus réaliste que jamais, par son level-design plus détaillé que jamais, mais aussi par la liberté d'action qui nous est offerte presque sans failles. Jamais il n'a été aussi agréable de rejouer un niveau à de nombreuses reprises en ayant à chaque fois l'impression d'y découvrir quelque chose. Un indispensable pour tous les amateurs du genre.

Ecrit par SpaceMonkey le 31/01/2017 à 11h19

Avatar Pery Teddy teddy.pery@gamikaze.com Biographie : Étant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire