Gamikaze
Gamikaze

Test : Heavy Rain Chronicles - Chapter 1 : The Taxidermist

Jaquette

18 ans et plus Grossièreté de langage Violence


Sortie : 1 Avril 2010

Saga : Heavy Rain
Développeur : Quantic Dream
Editeur : Sony

Type : Aventure

Support : Blu-Ray

Après la très bonne expérience Heavy Rain offerte par le studio français Quantic Dream, voici l'une des premières chroniques The Taxidermist contenu nouveau que propose les développeurs.

Image
Nouveau look pour Miss Page dans ce DLC
Ce premier contenu, faisant partie des chroniques d'heavy rain, tourne autour de l'un des protagonistes importants de l'histoire initiale à savoir la belle et intrépide journaliste, Madison Page. Les évènements se déroulent bien avant la trame principale du titre, aucune influence donc si ce contenu est fait avant ou bien après avoir fini le jeu de base, à noter que ce DLC était gratuit pour les bénéficiaires de l'édition collector du jeu. c'est donc peu de temps avant les évènements que cette journaliste munis d'informations secrètes se rend chez un taxidermist dans l'espoir d'enquêter sur son identité et savoir s'il pourrait bien être le tueur aux origamis. A titre informatif un taxidermiste à pour fonction de se charger de l'empaillement des animaux afin de les rendre vivant et aussi vrai que nature, ce n'est en aucun cas un super taxi man ou bien encore le gérant d'une chaine de taxi. Ce premier contenu reprend en tout point la base du jeu comme ingrédient principal tant au niveau graphique que jouabilité, l'univers brumeux et pluvieux est aussi présent. c'est donc sur sa formidable moto que Miss Page se rend chez ce pseudo fanatique killer et à partir de ce moment-là, libre court à votre imagination.
Image
Cet épisode propose un univers très angoissant et glauque
Petit exemple concret, Page pourra entrer en douceur, récolter les informations croustillantes et sortir en douceur ni vue ni connue. Ou à contrario elle pourra se montrer diplomate et sonnera tout d'abord à la porte, frappera, avant de fouiller boite aux lettres, poubelles, garage du suspect. Encore une fois de plus le joueur fait ce qu'il veut il est le héros et l'acteur principal du jeu et contribue à son fonctionnement.Ce contenu offre uniquement 45 minutes de gameplay à savoir que bien évidemment plusieurs fins sont disponibles à la fois bonne comme mauvaises. Possibilité donc encore une fois de faire ce que bon nous semble, passer par la fenêtre de derrière, la porte, évitez le combat, sortir discrètement ou encore jouer à cache-cache avec le tueur dans son propre foyer. Autant de possibilités qui apportent une nouvelle fois plusieurs embranchements à découvrir. Mais en vue de tous ces forts petits points voilà que des points faibles viennent s'y greffés.
Image
Mais que fais-tu avec ce téléphone COURT !!
Le premier bien évidemment étant du point de vue durée de vie ou même en essayant toutes les possibilités cette chronique reste très légère, on rentre, on intègre très vite la situation, on est angoissé et hop voilà c'est fini. c'est vrai qu'un certain goût amère reste dans la bouche et la fameuse phrase "quoi déjà finit" sera évoquée plus d'une fois par les joueurs. Le deuxième point noir est d'un point de vue scénariste, non pas que ce dlc lasse ou n'arrive pas à transporter dans cet univers très morbide et glauque, bien au contraire, mais surtout qu'il n'apporte rien au personnage de Madison, et encore moins à la trame, c'est uniquement un épisode de plus qui aurait très bien pu figurer à la fin du jeu comme special scene ou bien encore au début comme préambule. Bien évidemment sur ce point le studio manque son objectif qui était de se rapprocher un peu plus de l'histoire de ces quatre protagonistes, ce DLC déçoit. Heureusement que la modique somme de quelques euros rattrapent la donne même si les amateurs de collector ont pu en bénéficier gratuitement.
Cette première chronique de la saga Heavy Rain manque à son objectif principal à savoir en apprendre plus sur Miss Page, il n'en reste pas moins un épisode sympathique, plus sombre que les autres et très angoissant que pendant quelques minutes de jeu dommage, mais pour quelques euros il en vaut vraiment la peine.

Notes

Gameplay

16 / 20
Le même gameplay reste le même qu'auparavant rien de bien innovant si ce n'est que les séances de QTE allient parfaitement discrétion, angoisse et fuite.

Graphismes

17 / 20
l'univers sombre et glauque de ce contenu et l'angoisse est vertueusement retransmise. Le domicile du taxidermiste avec ses animaux empaillés nourrit anxiété et peur. Quant aux personnages ils restent dotés de la même modélisation qu'Heavy Rain.

Bande son

16 / 20
Toujours à la pointe avec des dialogues de qualités et une très bonne ambiance sonore remplissant parfaitement son rôle.

Scénario

10 / 20
Le scénario n'apporte rien à la trame principale ou bien encore sur les origines de cette journaliste, ceci étant l'ambiance glauque de ce DLC est tout de même immersive.

Durée de vie

7 / 20
45 minutes suffisent afin de venir à bout de ce premier DLC autant dire que l'expérience reste courte malgré les différents embranchements.

Conclusion

14 / 20
Un DLC assez faible de part son contenu même si son milieux mystérieux et angoissant arrive à captiver et séduire, mais uniquement que pour quelques instants de jeu. Une chronique très faible et pâlotte, mais qui par son faible prix vaut le coup du téléchargement. Dans l'attente et l'espoir d'un travail plus profond des prochaines chroniques.

Ecrit par Mussino le 01/04/2010 à 00h00

Avatar cyberyashiro@msn.com Biographie :

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire