Gamikaze
Gamikaze

Test : Halo Wars 2

Jaquette

16 ans et plus Violence


Sortie : 21 Février 2017

Optimisé Xbox One X
Saga : Halo Wars
Développeur : 343 Industries
Editeur : Microsoft

Type : Stratégie

Support : Blu-Ray

Après un premier opus sympa, bien que loin d'être parfait, la série Halo Wars est de retour. Seulement voilà, ce n'est plus Ensemble Studios qui s'occupe du développement, mais 343 Industries. Cela permettra-t-il à ce second volet de marquer les esprits?

Image
Les Hellbringers en pleine action
Bien que pas très beau en plus d'être court, Halo Wars avait tout de même réussi à nous procurer un certain plaisir, qui ne pouvait que nous donner envie de jouer à une suite plus aboutie. Commençons d'abord par le mode histoire que l'on avait jugé pas assez prenant en plus d'être trop court. Ici, c'est avec de superbes cinématiques (nous en reparlerons plus tard) que l'on apprend que le vaisseau UNSC est à la dérive depuis 28 ans, et que seul la moitié de l'équipage à survécu. Pire encore, celui-ci a carrément disparu de la carte. Mais bon, cela n'empêche pas un miracle de se produire et de découvrir un signal assez proche pour donner de l'espoir. C'est donc une escouade de reconnaissance Spartan qui doit aller faire un tour pour voir ce qu'il en est. Après une rapide exploration, on comprend vite qu'on aura à faire à un ennemi pas commode: une brute nommée Atriox. Son histoire inspire la crainte à ses adversaires, en étant le seul survivant d'un conflit dévastateur en plus d'être un résistant à la puissante Alliance Covenants. Heureusement, vous pourrez compter sur l'aide d'Isabel (l’équivalent de Cortana) qui ne dresse pourtant pas un tableau très prometteur pour l'avenir. Si l'aventure se savoure sans être spécifiquement originale, on pourra cette fois encore lui reprocher d'être trop courte avec seulement 12 missions au compteur. Ne comptez pas plus de 6 heures pour venir à bout des missions, assez répétitives il faut le dire. En effet, au final, il vous sera très souvent demandé d’écraser la base ennemi, défendre des points de contrôle et dominer des points d’intérêts pour avoir des tickets. Cependant, celui-ci profite d'une très bonne narration qui devrait convaincre sans problèmes les fans de la série, mais aussi ceux qui n'y connaissent rien (et donc un bon moyen de mettre un pied dans la vaste saga de jeux Halo). Même si il faut bien avouer que le problème de longueur du premier opus n'a pas été réglé, loin de là.
Image
Visuellement, c'est vraiment pas mal
Du coup, venons-en au gameplay, qui était assez agréable dans le premier volet. Autant vous le dire tout de suite, cette fois-ci encore, la jouabilité à la manette a été pensée de manière à ce que ce ne soit pas du tout un problème, grâce à une interface de qualité en plus de contrôles bien pensés. Premier point non négligeable, il est possible d'aller rapidement d'une base à l'autre, ce qui est fort pratique, il faut le dire. De même que le fait de pouvoir assigner des groupes de contrôle à la croix directionnelle ou de pouvoir passer facilement sur tous les points d'alerte. On va dire que le seul bémol vient du fait que l'on peut vite trouver les limites du gameplay, qui reste finalement très facile. Rajoutez à cela le fait que les missions du mode solo ou même en multi restent tout de même similaires et nous touchons ici certainement le plus gros problème du titre. Car comme dans tout bon jeu de gestion qui se respecte, vous aurez le choix d'attaquer à la première occasion, ou d'amasser un max de ressources. Ici, c'est très souvent ceux qui choisirons la deuxième option qui serons récompensés. Seulement voilà, il vous faudra faire attention au ratio récolte/production, qui peut vite devenir déséquilibré! Et ce n'est malheureusement pas la tâche la plus simple du jeu que de créer des unités de productions, que ce soit pour la mise en place d'un bâtiment ou l'apparition de troupes. Et pour finir dans les points négatifs, il me semble important de parler de l'IA, qui n'est clairement pas toujours à la hauteur des attentes. De quoi donner encore plus de raison de se rendre dans le mode multi. Une bonne manière de s'opposer à ceux qui ont commencé à bien maîtriser le jeu! Là encore on retrouve la facilité d'une partie en solo, et on obtient assez rapidement les ressources nécessaires pour pouvoir mener son attaque contre l'adversaire. Là encore, nous vous conseillons d'avoir une capacité de production suffisante pour faire des micro-transitions dans le but de faire face à un ennemi qui s'adapte.
Image
A vous d'activer le pont pour passer
La grosse nouveauté vient surtout du mode Blitz qui propose quelque chose d'original (pour une fois!). Après avoir réalisé un Deck à l'aide de boosters de cartes (que vous obtiendrez durant la campagne solo ou en effectuant des objectifs quotidiens ou hebdomadaires), vous pourrez affronter les ennemis, seul ou en coop contre des adversaires. Le véritable plus vient surtout du rythme, qui n'est pas du tout le même que dans une partie simple. Les ressources viennent de la providence, les maps plus petites et où seul le coût d'invocation de votre carte à une importance. Celles-ci permettrons de pouvoir faire apparaître vos pouvoirs (qui différents d'ailleurs selon votre leader) ou des unités. Le gros intérêt vient donc de la chance qui influence directement le cours de votre partie, pour le meilleur et pour le pire! Il est maintenant temps de parler de la réalisation de ce Halo Wars 2, qui comme nous vous le disions plus haut, profite de très belles cinématiques lors de la campagne. Si c'est déjà pas mal, il est normal de se demander quel est le rendu que l'on obtient sur le champs de bataille. A ce niveau, c'est assez agréable à l’œil, on ne peut pas lui enlever ça. Certes, ce n'est pas ce qui se fait de mieux, mais grâce à de jolis effets (notamment les explosions) et un framerate qui reste correcte dans la majeure partie des cas. Il n'y a que les moments où de nombreuses unités sont présentes que cela frétille un peu. Pour le reste, on ne peut qu'apprécier les environnements de l'Arche qui sont très variés et qui devraient ravir tous les amateurs de la franchise. Découvrez des terrains verdoyants, des étendues désertiques, ou encore des plaines où les structures ne peuvent venir que des Forerunners. On apprécie également la modélisation et les animations qui ont profité d'un soin tout particulier. Il n'est pas rare de se contenter de regarder les affrontements qui sont vraiment sympas. Difficile de ne pas remarquer le pas qui a été fait depuis le 1er. Bien évidemment, il me semble important de mentionner la bande-son qui est plus que fidèle à l'univers.

Notes

Gameplay

14 / 20
Son atout est également son défaut: le titre est trop simple. D'un côté cela permet à n'importe qui d'apprécier rapidement les principes de bases et de jouer des parties intéressantes dès le début, mais de l'autre on se retrouve avec quelque chose de répétitif qui trouve rapidement ses limites. Cependant, on ne peut qu'applaudir une fois encore la prise en main à la manette, qui se fait sans problèmes (sans bien sûr permettre la précision d'un clavier/souris).

Graphismes

16 / 20
Commençons par parler des superbes cinématiques durant la campagne, qui ont profité d'un soin tout particulier et permettent d'avoir une narration plus intéressante. Ce qui ne veut pas dire que les phases de gameplay soient en reste, bien au contraire. Ce n'est pas ce qui se fait de mieux, mais on ne peut que trouver très agréable à l’œil ce qui nous est proposé. Dommage qu'il y ai des chutes de framerate quand de nombreuses unités sont à l'écran.

Bande son

17 / 20
Ce n'est un secret pour personne, chaque opus de la série à le droit à une bande son de qualité, celui-ci ne déroge à la règle. Une fois encore nous profitons des thèmes cultes de la saga.

Scénario

12 / 20
On ne peut pas vraiment dire que l'histoire soit vraiment prenante, en plus d'avoir comme défaut d'être assez courte. Si les fans devraient apprécier les nombreuses références, pas sûr que cela suffise aux autres pour s'éterniser dans ce mode campagne, loin d'être original.

Durée de vie

13 / 20
Une campagne répétitive en plus d'être très courte (6 heures maximum), un mode multi qui reste très similaire à ce qui nous est proposé en solo, l'IA foireuse en moins. Le mode Blitz est une bonne idée qui permet de passer de bons moments, mais ne suffit pas à remplacer le reste du contenu qui se veut limité par la simplicité du gameplay.

Conclusion

14 / 20
Halo Wars 2 est belle et bien meilleur que le premier opus. On retrouve ce qui avait fait le charme du précédant dans une version améliorée, où le gameplay bien qu'un peu trop simple se laisse manier sans soucis à la manette. Notre principal regret vient d'une campagne un peu trop courte, ainsi que trop peu de nouveautés entre les deux versions. Oui c'est plus beau, le mode Blitz est cool et les amateurs devraient s'y retrouver sans soucis... mais pas sûr que ceux qui jouent à la concurrence y trouvent leurs comptes.

Ecrit par SpaceMonkey le 21/02/2017 à 19h44

Avatar Pery Teddy teddy.pery@gamikaze.com Biographie : Étant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). Ouvert à la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire