Gamikaze
Gamikaze

Test : Enchanted Arms

Jaquette

12 ans et plus Violence


Sortie : 22 Mars 2007

Site officiel
Développeur : From Software
Editeur : Ubisoft

Type : RPG

Support : Blu-Ray

Déjà sorti sur la console de Microsoft, Enchanted Arms se présente aujourd'hui sur la console de Sony et offre alors à la Playstation 3 son tout premier RPG Nippon. c'est donc avec une hâte sans précèdent que les RPGistes vont se jeter sur ce titre de From Software sorti plus d'un an après la mouture Xbox 360.

Image
Graphiquement, c'est très agréable à l'??il
Déjà plaçons les bases de l'histoire, Atsuma élève dans un lycée spécialisé dans le domaine de la magie (qui a dit Harry Potter ?) est un faignant de première et représente l'archétype total du héros des shonens japonais à savoir un caractère bien trempé un peu naïf qui sur joue toujours un peu d'ailleurs (par exemple "je dois sauver mon chien coûte que coûte") et doté d'un bras mystérieux. Shonen oblige il est bien évidemment accompagné au début de l'aventure par deux acolytes : Toya élève studieux et doué de nature pour la magie et Makoto espèce de travesti complètement amoureux de Toya (ce qui au départ est assez déroutent ...). Bref tout ce petit monde va voir sa vie bouleversé quand lors de la fête annuelle, les golems (sorte de monstres de tout types et crées par la magie) deviennent fous et commencent à saccager toute la ville ... Tout ça pour au final lancer l'intrigue principale car lors de cette confrontation Atsuma et ses amis vont être amenés à se rendre dans une partie interdite du lycée où sommeille un Devil Golem (sorte de Golem surpuissant) et bien évidemment l'arrivée de notre héros (et de son bras mystérieux) va réveiller l'affreux monstre ... Pourquoi le monstre a été réveillé par Atsuma ? Quel est son objectif ? Qui est vraiment Atsuma ? Ce sont autant de questions qui seront amenées à trouver une réponse dans ce jeu.
Image
Le gameplay est plutôt classique
Le jeu parlons en donc car il comporte quelques particularités au niveau du gameplay : Tout d'abord il y'a deux types de combattants, les personnages humains comme Atsuma, Toya et les Golems qui s'obtiennent soit en les combattant dans les donjons soit en les achetant en magasin. Les golems ont tous plusieurs spécificités, certains sont plutôt des healers et d'autre de grosses brutes sans foi ni loi. Les combats se déclenchent aléatoirement comme un RPG classique et transposent alors nos personnages sur une sorte de quadrillage. Ce quadrillage donne lieu alors à une sorte de Tactical RPG ou les ennemis occupent une moitié et nos personnages l'autre moitié. c'est alors à nous de les déplacer de cases en cases afin d'arriver à portée de l'ennemi et de lui assener un coup dévastateur ou alors de se mettre en retrait afin de se soigner. Les commandes ne sont donc pas compliquées et le tutorial de début de jeu explique à merveille le déroulement des affrontements ainsi que les quelques subtilités du jeu comme le principe d'endurance caractérisé par les Vital Points qui diminuent au fil des combats et qui metteront vos personnages à 1 PV si ceux-ci venaient à être épuisé. Les attaques ou sorts sont sous la forme de skill qui s'acquiert soit en avançant dans le jeu soit en les achetant au magasin et leur activation nécessite d'avoir un nombre suffisant de Skill Point que l'on gagne au fur et à mesure de nos victoires en combat.
Image
Le level design est vraiment impressionnant
Ces attaques sont souvent très jolies et s'accompagnent de quelques petits effets très sympathiques surtout pour les Ex Skill que l'on peut comparer aux Limites de Final Fantasy VII ou aux Overdrives de Final Fantasy X. Le rendu musical est plutôt mitigé, le thème de combat n'a pas autant de peps qu'on a déjà pu avoir dans d'autres productions mais reste tout de même très correct. Il manque surtout de musique dans les donjons et on se retrouve quelque fois à traverser un niveau en entendant juste le souffle du vent ce qui peu irriter quelque peu ... Malgré ce petit point noir, le doublage japonais est de très bonne facture et pour ceux qui aiment les animés vous vous sentirez comme un poisson dans l'eau car le casting est excellent et les émotions notamment celle d'Atsuma sont retransmises à merveille. l'autre petit point noir sont les combats aléatoires car s'ils sont très bien dosés au début de l'aventure on se retrouve vite un peu plus tard à faire un combat tous les 4 pas ce qui peut rapidement devenir énervant. De plus la difficulté qui reste quand même relativement simple car adapté avant tout aux débutants s'avère par moment très mal dosée.
Image
La difficulté est parfois mal dosée
On se retrouve par moment à démolir un groupe entier de monstres puis passer au donjon suivant et réellement lutter, le levelling est donc par moment nécessaire si vous voulez progresser sans trop vous prendre la tête d'autant plus que les skills sont parfois très très coûteux et que les Skill Points servent aussi à booster les caractéristiques de nos personnages et Golems. Au final, ce Enchanted Arms est un bon RPG déjà par faute de concurrence mais surtout parce qu'il est adapté à tous et qu'il propose une recette qui a déjà fait ses preuves et qui marche toujours aussi bien. Les fans de RPG Nippons s'y retrouveront et les débutants trouveront sans aucun doute une expérience capable de les rendre addicts. Enchanted Arms est un bon jeu qu'on se le dise.

Notes

Gameplay

15 / 20
Du classique mélangé à une petite touche Tactical ce qui n'est pas forcement pour déplaire et qui apporte un petit peu de sang neuf. Le tout est très intuitif même si par moment les gros golems cachent un peu la vue mais plusieurs options de caméra sont disponibles.

Graphismes

15 / 20
Les donjons sont un peu vides par moment mais en général Enchanted Arms s'en tire très bien et certaines attaques et cut scenes viennent chatoyer la rétine. Une petite mention au level design des Golems qui sont assez varié pour que tout le monde y trouve son compte.

Bande son

13 / 20
Le point faible du jeu ! Pourquoi ne pas avoir fait un peu plus de thèmes notamment pour les combats et les donjons ? Toutefois le jeu possède un doublage japonais excellent qui ravira les fans d'animés.

Durée de vie

14 / 20
Un peu plus de 25 heures mais surtout augmentée par une gestion des combats aléatoires inégale malgré tout le soft se laisse jouer du début à la fin et offre un scénario frais et comportant une bonne intrigue.

Conclusion

15 / 20
Un bon petit RPG que ce Enchanted Arms, sans prétention et première réalisation du genre pour From Software qui crée un peu la surprise. Le tout donne un RPGpour tous qui vaut la peine d'être joué et qui malgré quelques petits défauts procure bel et bien du plaisir.

Ecrit par Zilou le 22/03/2007 à 00h00

Avatar Biographie :

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire