Gamikaze
Gamikaze

Test : Command & Conquer 3 : Les Guerres du Tibérium

Jaquette

16 ans et plus Violence


Sortie : 11 Mai 2007

Site officiel
Développeur : Electronic Arts
Editeur : Electronic Arts

Type : Stratégie

Support : DVD

Command & Conquer, que dire de cette licence qui a été secouée, et finalement qui est passé des mains de Westwood à celle de Electronic Arts. Que va donner ce 3ème opus sur Xbox 360 ? Réponse dans le test.

Image
Les graphismes sont très jolies
Le jeu peut énerver beaucoup de personnes dès le début car, vous êtes obligé de faire le boot camp soit le camp d'entraînement où l'on passe 20 minutes à apprendre comment créer des unités et les mettre en action. Le tutoriel aurait dû être en option, en option parce qu'à chaque fois que vous commencez une partie vous devez le faire. Le tout se présente bien avec un contenu qui rappelle les Red Alert sur PC mais avec une touche de nostalgie car on y retrouves les NOD et les GDI les 2 armées qui se faisaient la vie dur. Le jeu est assez compliqué car vous avez à utiliser des combinaisons de touches pour arriver à certaines choses comme sélectionner toutes les unités à l'écran. Vous pouvez choisir la difficulté du jeu. Les missions sont assez faciles au début, il suis le même scénario que d'habitude soit les GDI tentent d'empêcher les NOD de conquérir la planète. Au début vous devez choisir entre la campagne des NOD ou celle des GDI. Dans ce jeu vous devez construire, établir et diriger une armée pour détruire celle de votre ennemie. Il y a plusieurs types d'unités que vous pouvez construire dans l'infanterie pour les GDI, soldats standards qui viennent en groupe et qui sont munis de fusils automatiques, ensuite il y a le lance rocket qui coûte un peu plus cher mais vous débarrasse des tanks quand ils sont en groupe.
Image
Le gameplay est confus
Reste encore les grenadiers et finalement l'ingénieur qui peut capturer des bâtiments ennemis et les mettre sous votre contrôle très pratique il y a aussi le commando qui est très puissant et peut mettre des bombes dans les bâtiments. Pour les NOD, c'est la même chose sauf que les grenadiers sont remplacés par des lance-flammes et les commandos par des kamikazes qui se suicident avec des bombes. Comme véhicule, il y en a beaucoup mais, certain sont originals tels que : le mammoth tank qui est munit de 2 canons et d'un canon laser assez impressionnant, utile en combat mais qui coûte très cher. Comme bâtiment vous avez différent type de tours, des centrals nucléaires pour l'électricité, un bâtiment maître qui vous est essentiel pour en construire d'autre, des baraques, des usines de tracteur, des aéroports etc. En combat vos actions doivent être stratégiques, vous pouvez envoyer vos troupes contrôler des bâtiments civils ou envoyer des ingénieurs capturer un bâtiment ennemi important qui peut changer le déroulement du combat. Le Live est mal organisé et les serveurs instables empêchent de finir les parties. Pour conclure Command & Conquer 3 : Les Guerres du Tibérium est un bon RTS comme ont en voit pas souvent, ce qui ramène la confiance des fans envers Electronic Arts.

Notes

Gameplay

11 / 20
Trop compliquer, le gameplay est assez confus et il est donc courant de se tromper de commandes.

Graphismes

17 / 20
Très bon pour un jeu du genre, les unités sont claires et bien faites, on peut remarquer chaque petit détails des graphisme.

Bande son

18 / 20
Assez bon, bien qu'on ne la remarque moins, mais c'est excellent comme les anciens C&C

Durée de vie

16 / 20
Bonne durée de vie avec des campagnes assez longues, le Live et un mode libre.

Conclusion

16 / 20
Bon jeu mais, avec un gameplay décevant qui gâche un peu le plaisir de jeu. A ne pas rater pour les fans !

Ecrit par Zecker le 11/05/2007 à 00h00

Avatar Biographie :

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire