Nintendo Switch : le Online payant toujours d'actualité - Gamikaze
Gamikaze
Flux RSS Facebook Page Twitter Page Youtube Page Gamikaze


Nintendo Switch : le Online payant toujours d'actualité
La prochaine annonce "vaudra le coup"

Shopa le 10/02/2018 à 00h26
Image Alors que l'on approche tout doucement du premier anniversaire de la console, le online payant promit par Nintendo ne pointe toujours pas le bout de son nez. Difficile de croire que c'est par pur générosité que les développeurs tardent à déployer le tout, encore plus avec ces cette séance de questions/réponses avec les investisseurs de la marque qui viennent nous apporter quelques précisions à ce sujet.
Tout d'abord si votre porte feuille déborde, n'ayez crainte, on vous rappel que le online payant est toujours d'actualité. Si sa sortie a été repoussée, c'est uniquement pour apporter un contenu satisfaisant lors de son apparition. C'est en réalité assez peu étonnant, tout d'abord parce que les reports et Nintendo accouplés sont un pléonasme, mais surtout car c'est la première fois que la firme japonaise rend le contenu online payant. Si la patience est une vertue, elle est parfois essentielle lorsque l'on est fan de jeux vidéos, mais cette fois, il se pourrait qu'elle soit récompensée. En effet selon le directeur général de Nintendo, la prochaine annonce à ce sujet devrai faire son effet et rassurer tout le monde sur la qualité de l'offre proposée. Pour rappel, le online sur la Nintendo Switch débutera à partir du mois de septembre prochain.
Avatar Hugo Geib shopa@gamikaze.com Biographie : Hey les baltringues qui n'ont rien d'autre à foutre que de visiter mon profil ! Moi c'est Shopa, Yougz, ou votre altesse comme vous voulez. Grand amateur de RPG, je suis de ceux fascinés par les jeux qui ont une réelle profondeur, à la limite du philosophique. Sinon je kiff aussi les jeux de sports, d'actions, les TPS, bref tout un programme ! J'essaye d'être drôle parfois, mais je réussis rarement. Need level up.

 


Commentaires :

Membre Message
Membre Message
Pas de commentaires pour le moment.


Texte :