Test Okami HD Playstation 4 - Gamikaze
|

Jaquette

12 ans et plus Violence


Sortie : 12 Décembre 2017

Développeur : Capcom
Editeur : Capcom

Type : Action/Aventure

Support : Blu-Ray

Si vous jouez depuis longtemps, il est fort probable que vous ayez entendu parler de Okami. En effet, il s'agit d'un titre ayant marqué la Playstation 2 en 2007 alors que la console était pourtant en fin de vie grâce à une réalisation particulièrement réussi ainsi qu'une histoire soignée. Raison pour laquelle le titre s'offre aujourd'hui un remake.. La question est de savoir si le résultat est toujours aussi saisissant 10 ans plus tard ?

Image
Magnifique non ?
Ce n'est pas la première fois que le jeu s'offre un remake car en 2010 déjà, une adaptation sur Wii est sorti. Celui-ci était en parti justifié avec le gameplay offert par la Wiimote qui permettait de mimer directement les mouvements de pinceaux (ne vous inquiétez pas, je reviendrais un peu plus tard sur le gameplay atypique du titre). Aujourd'hui, la force de cette édition vient de l'aspect visuel qui profite maintenant des dernières technologie de pointe (en outre la 4K). Autant vous le dire tout de suite, le résultat est saisissant ! En effet, la beauté visuelle du jeu qui était déjà d'excellente qualité à l'époque grâce à sa patte artistique l'est encore plus aujourd'hui. Difficile de résister face aux sublimes paysages qu'il vous sera possible de contempler en compagnie d'Amaterasu. Le charme opère toujours, 7 ans après le remake sur Wii ! Surtout qu'il est maintenant possible de profiter de la 4K pour ceux qui sont équipés, une aubaine pour un titre du genre qui profite de l'occasion pour être sublimé. Sachez qu'un mode 4/3 est également de la partie (oui, oui comme à l'époque !). On regrette cependant qu'il s'agit du seul aspect du titre à avoir été modifié pour le remake. Alors certes, le titre original n'a vraiment pas besoin de beaucoup de modifications, cependant, des petits problèmes de caméra sont tout de même présents de même que des chargements bien trop fréquents. Dommage aussi qu'il ne soit pas non plus possible d’accélérer ou de passer les cinématiques aux dialogues parfois très longs. Un véritable contenu inédit n'aurait pas été de trop non plus même si il est vrai que le titre devrait déjà vous occuper pendant un peu plus d'une trentaine d'heures dans un univers dépaysant et franchement magnifique ! Si le titre fût un échec commercial (et ça malgré les critiques élogieuses de la presse) à cause d'une mauvaise communication sur le jeu, c'est ici l'occasion pour Capcom de pouvoir partager son chef d’œuvre à ceux qui n'ont pas pu y jouer à l'époque.
Image
La caméra pose parfois souci
Je me permet pour la suite du test d'inclure notre critique de l'époque, le contenu étant identique ! Okami est basé sur la mythologie shintoïque, vous incarnerez Amaterasu, la déesse du soleil, sous la forme d'une louve blanche vous devrez repousser Orochi, un redoutable démon qui veut faire régner le chaos sur le monde. Afin de redonner des couleurs en ce monde ravagé par des démons de tous genres, vous serez accompagné d'Issun, un genre de luciole qui sera votre guide pendant l'aventure, vous aurez également en votre possession le Pinceau Céleste, qui est essentiel pour la progression dans le jeu et aussi pour glorifier votre rôle en tant que divinité. Le scénario est certes basique, la divinité doit anéantir le mal et aider des villageois, cependant il tranche entre des phases sombres (les terres où règnent le chaos, là où vous aurez des ennemis à affronter) et plus joyeuses (vous pourrez aider les villageois et les animaux). l'histoire est inspirée de la mythologie japonaise, néanmoins l'atmosphère n'en est pas plus solennelle, les interventions d'Issun prêtent souvent au sourire, les phases de dialogue cassent parfois le rythme, mais elles font partie d'un tout, souvent pour vous aider dans votre quête. Le jeu peut être très addictif, la preuve j'ai commencé à jouer vers 15 heures la première fois et 10 minutes plus tard il était 20 heures. En allant vite, le jeu doit se finir en probablement une trentaine d'heures de jeux, mais pour le finir à fond il faut bien compter une quinzaine d'heures en plus, ceci pour une seule partie bien sûr, car après vous pouvez recommencer le jeu avec divers bonus, de nouvelles apparences, vos objets et améliorations de votre partie finie, pour profiter pleinement d'Okami, recommencer une partie avec une Amaterasu boostée et destructrice est pratiquement incontournable. Passons à la bande-son plus en détail, celle-ci est tout simplement énorme, dans tous les sens du terme, cela va de simples musique d'ambiance qui nous font nous sentir calme, en harmonie avec la nature, d'autres comme celles des combats nous font ressentir qu'il y a un danger imminent, des sensations oppressantes.

Notes

Gameplay

17 / 20
Contrôler Amaterasu est toujours aussi agréable et il est toujours aussi facile de donner des coups de pinceaux pour interagir avec le décor. Même si il est vrai que la caméra peut encore se montrer capricieuse à certains moments.

Graphismes

18 / 20
Les développeurs ont fait un très beau boulot sur l'aspect visuel pour ce remake. Si effectivement, le titre était très joli à l'époque, il est maintenant sublime grâce à la 4K par exemple qui nous permet de profiter d'une colorimétrie impressionnante. Une fois de plus il sera impossible de ne pas tomber sous le charme des décors proposés qui nous donnent l'impression de se balader dans un tableau tout au long de l'aventure.

Bande son

16 / 20
Les musiques nous transportent dans un autre monde, celui d'Okami, celui de la mythologie japonaise. Et autant vous dire que celles-ci collent parfaitement au jeu et à son univers. Mais ça, c'était sans prendre en compte les voix qui peuvent en agacer plus d'un, la faute à une tonalité..spéciale ! Même si ok, cela reste un petit détail.

Scénario

18 / 20
Le titre nous plonge dans la mythologie shintoïque pour une aventure digne des plus grands RPG sortis. C'est donc un véritable voyage vers le Japon ancestrale que le titre propose, le tout avec une atmosphère poétique ! Il sera difficile d’arrêter de jouer sans connaitre la fin de l'aventure. Il est que cette aventure avec Amaterasu est un véritable régal.

Durée de vie

17 / 20
Environ 30 heures en allant vite, 40 heures pour finir le jeu à fond, commencer une nouvelle partie après avoir fini la première vous permettra de jouer avec de multiples bonus, qui vous feront redécouvrir le jeu sous un nouvel angle, comptez donc 70 heures pour les plus accros. On regrette quand même qu'il n'y ai aucun contenu inédit pour cette version.

Conclusion

17 / 20
Capcom nous permet ici de redécouvrir un chef d’œuvre dans les meilleures conditions possibles grâce à important travail sur la l'aspect graphique du jeu. Ce qui permet ainsi de profiter de paysages franchement magnifiques pour un titre qui était déjà réputé pour sa direction artistique. Une occasion en or pour ceux qui n'avaient pas pu y jouer à l'époque ! Cependant, on regrette qu'aucun contenu inédit ne soit présent dans cette version.. (faut bien reprocher quelque chose quand même !)

Ecrit par SpaceMonkey le 12/12/2017 à 11h29

Avatar Pery Teddy teddy.pery@gamikaze.com Biographie : Étant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). étant ouvert à la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire