Test MLB : The Show 18 Playstation 4 - Gamikaze
|

Jaquette

3 ans et plus


Sortie : 27 Mars 2018

Saga : MLB : The Show
Développeur : Sony
Editeur : Sony

Type : Sport

Support : Blu-Ray

Comme c'est le cas pour le football américain, certains sports ne connaissent pas un grand écho dans l'hexagône, mais leur importance outre atlantique leur donne le droit à quelques grosses licences. Plus proche de la simulation que d'un arcade qui ressemblerait à Eyeshield 21, les développeurs de MLB : The Show 18 tentent de nous proposer une expérience qui doit plaire aux puristes.

Image
Prêt à tout donner ?
Le grand défi des jeux de sports est de proposer une expérience de jeu qui s'améliore alors que le support, à savoir le sport en question, restera le même. Il faut donc que les développeurs se creusent les méninges comme jamais pour réussir à renouveler une expérience qui va vite devenir lambda. Pour ce qui est des nouveautés dans MLB : The Show 18, on les comptes malheureusement sur les doigts d'une main. A commencer par le mode Diamond Dynasty qui vous propose de créer votre propre roster à base de carte de joueurs à l'image du célèbre mode FUT d'une autre franchise bien connue. Cette année, on peut remarquer l'intronisation de carte légendaire, ces dernières venant faire renaître des grands joueurs et amènent un peu d'expérience dans votre équipe ! L'occasion de se rappeler aux bons souvenirs d'antant, mais aussi de ramener un bon lot de joueurs cheatés. Pour ce qui est des autres joueurs, on peut souligner un petit manque de jusqu'au boutisme avec des cartes qui ne sont pas toutes ornées de la photo d'un joueur, une bonne partie se contentant simplement de silhouette. Ca peut paraître anodin, mais quel intérêt de collectionner des cartes panini à colorier ? Pour le reste des modes de jeux, on retrouve le classique mode franchise qui n'offre pas de nouveauté particulière cette année même si encore une fois il est assez complet. On pourrait peut être attendre plus de vie, et pas seulement un enchaînement de menu et de tâches à réaliser en tant que GM. A ce titre, trois types de carrières seront possible pour plus ou moins alléger votre emploi du temps et vos fonctions dans la gestion de votre club. On retrouve un mode online allégé du mode franchise en ligne, mais avec un mulTijoueur sensé être capable de remplacer ce dernier. Malheureusement, les nombreux lags et l'optimisation laissent à désirer et rendent le mode compliqué à kiffer. C'est sûrement un paramètre que les développeurs corrigeront dès les premières MAJ, mais pour une sortie ça fait tâche. Vous l'aurez comprit, le contenu du jeu est consistant mais peut être un peu trop classique pour un jeu de simulation en 2018, et ce n'est pas le créateur de moove assez basique qui va nous prouver le contraire;
Image
Plusieurs type de lancés sont proposés
Sur tous les aspects du gameplay vous aurez plusieurs options pour que la prise en main corresponde à votre style. Le tout est toujours aussi intelligent et les développeurs ont bien intégré les spécificités du sport en question, et la prise en main peut se faire plus ou moins facilement selon votre envie, mais aussi en fonction de mécanisme différents. Par exemple en position de batteur, vous aurez plusieurs options avec des aides matérialisées via différents aspects (la zone d'impact de la balle pré-indiquée à moitié par exemple), ou bien vous pourrez directement contrôler votre batte avec le stick R ce qui est à mes yeux l'option la plus réaliste mais aussi l'une des plus faciles à prendre en main. Une fois que vous réussirez à trouver votre swing, vous pourrez rapidement devenir un redoutable batteur pour commencer à scorer de manière régulière. Par la suite, vous pourrez contrôler tous vos joueurs en même temps, où plutôt l'action à effecteur selon la base qu'ils appréhendent. Vous gérerez le tout avec les touches croix/carré/triangle/rond et ils auront alors le choix de poursuivre leur course ou d'arrêter. Pour ce qui est de la phase défensive et pour interrompre un run, vous devrez déplacer votre receveur vers une balle de base ball imprimée sur le gazon, avec une taille qui se réduira pour finalement désigner le point d'impact où votre receveur devra se placer. Selon la réussite du batteur en face, vous ne pourrez évidemment pas toujours être assez réactif, et il faudra alors analyser l'air de jeu pour rapidement prendre une décision. Encore une fois vous gérerez les bases visées avec les touches croix/carré/triangle/rond/ et avoir la puissance nécessaire pour atteindre cette base le plus rapidement possible. Le système est bien pensé, même si j'avoue que je trouve les receveurs parfois un peu trop rigide et pas vraiment naturels, cependant c'est loin d'être un défaut majeur simplement un petit accroc dans un gameplay plutôt solide.
Image
And this is a...
Graphiquement le titre est dans la lignée de ce qu'a proposé la saga ces dernières années. On retrouve une modélisation des joueurs réussie et des environnements réalistes, avec des stades et des supporters convaincant. Au delà du public présent dans les gradins toute l'animation et l'intensité d'un match est bien retranscrite, et c'est une quasi sans faute. On arrive pas encore au niveau des références des simulations sportives, mais on en est tout proche avec un très beau travail réalisé. Nous sommes maintenant à une époque ou la modélisation des joueurs et du terrains ne suffit plus, il faut faire un quasi sans faute pour que l'on soit totalement immergé dans l'ambiance. Les animations des joueurs sont elles plutôt fluides à quelques rares exceptions citées plus haut, mais elles résultent plus d'un défaut de gameplay que d'un réel échec graphique. Car vous l'aurez comprit, visuellement on est sur une belle performance, de quoi réellement nous mettre dedans. D'ailleurs, il faut souligner que toute la présentation des matchs est bien réalisées d'un point de vue « télé ». Les commentateurs sont efficaces, mais surtout les transitions sont rapides et les temps de chargements sont quasiment inexistants au sein d'un match. Une jolie performance quand on sait que d'autres, à l'instar de NBA 2K, ont beaucoup de mal à conjuguer une réalisation qui en jette tout en mettant de côté les tableaux de stats impassable, les animations de temps morts qui prennent trop de temps à l'écran. Seul point négatif de l'aspect visuel du titre avec les menus qui ne sont pas vraiment clair et … un peu pompé sur FIFA. On se retrouve avec des grands carrés à l'écran qui se fonde dans un arrière plan représentant un stade. Je n'ai jamais été fan de cette disposition des menus, et je ne vais pas commencer maintenant ! C'est un des rares défauts d'un jeu très complet, qui saura sûrement répondre à vos attentes si vous êtes un fan invétéré de la petite balle blanche.

Notes

Gameplay

17 / 20
Varié et rapidement intuitif, c'est à nouveau un succès. Que ce soit en mode offensif ou défensif, vous pourrez toujours choisir la prise en main qui correspond le mieux à votre jeu.

Graphismes

16 / 20
Pas grand chose à reprocher à un jeu qui est très convaincant visuellement. De l'animation des joueurs à la qualité des textures, en passant par les effets transitions, c'est simple, tout est réussit.

Bande son

15 / 20
Les commentateurs sont efficaces et nous font vivre le match avec intensité, on est loin du duo Mathoux/Ménes ! Pour ce qui est du choix de la playlist, est ce vraiment une surprise que les américains soient au rendez vous ?

Scénario

10 / 20
Le mode carrière en est dénué et c'est bien dommage. C'est ce qu'il manque au titre pour définitivement se sur-élevé et devenir une référence multi sport. Rendez vous l'année prochaine ?

Durée de vie

14 / 20
Avec un mode online bugué et un mode franchise en ligne qui disparaît, le jeu s'en retrouve forcément impacté. Cependant, comme dans tous les jeux de sport si vous êtes addict vous pouvez rapidement en venir à enchaîner les matchs.

Conclusion

16 / 20
Indiscutablement, si vous êtes un fan de baseball et que vous recherchez à sentir la passion à travers la manette, MLB : The Show 18 est fait pour vous. Mis à part un contenu un peu trop limité et simpliste par moment, la réalisation graphique, mais aussi la prise en main du titre en fond un très bon jeu de simulation.

Ecrit par Shopa le 04/04/2018 à 00h04

Avatar Hugo Geib shopa@gamikaze.com Biographie : Hey les baltringues qui n'ont rien d'autre à foutre que de visiter mon profil ! Moi c'est Shopa, Yougz, ou votre altesse comme vous voulez. Grand amateur de RPG, je suis de ceux fascinés par les jeux qui ont une réelle profondeur, à la limite du philosophique. Sinon je kiff aussi les jeux de sports, d'actions, les TPS, bref tout un programme ! J'essaye d'être drôle parfois, mais je réussis rarement. Need level up.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire