Test Knack 2 Playstation 4 - Gamikaze
|

Jaquette

7 ans et plus Violence


Sortie : 5 Septembre 2017

Saga : Knack
Développeur : Inconnu
Editeur : Sony

Type : Plates-formes/Action

Support : Blu-Ray

Tout d’abord, vous êtes plutôt Knack où Merguez ? Bon ok, sur cette vanne magnifique, on s’attaque au plat principal (et ce jeu de mot n’était absolument pas voulu…). Le premier épisode de Knack, sorti en 2013, avait moyennement convaincu la presse tout comme le grand public, Sony a tout de même décidé de rempiler pour la réalisation d’un second volet. Est-ce les défauts du premier opus ont été corrigé 4 ans plus tard ? Réponse dans notre test.

Image
Venez, on vous attend !
C'est lors de la sortie de la Playstation 4 en 2013, que Sony avait présenté une nouvelle franchise à destination d’un jeune public lors du Line-up de lancement de la console. Exclusivité décevante du lancement de la PS4 donc, puisque le jeu avait été décrit par la presse comme beaucoup trop dur. L’univers trop enfantin du jeu avait également poussé de nombreux joueurs à l’oublier aussitôt sorti. Quatre ans plus tard, le studio de développement à l’origine du jeu nous livre une suite direct et toujours en exclusivité sur Playstation 4 nommé sobrement Knack 2. Chronologiquement, ce second épisode se situe avant les évènements du premier, il est donc censé permettre au joueur de mieux comprendre comment le conflit entre les humains et les gobelins a débuté. Futuriste, l’univers de Knack 2, n’en reste pas moins très (trop?) coloré. L’intérêt principal du jeu reste bien sûr le héros de l’aventure, Knack, une sorte de golem composé de vieilles reliques qui sont reliées entre elles grâce à une magie ancestrale. Knack est capable d'absorber des pièces spécifiques de l'environnement pour grandir. Accompagné de ses deux amis, Lucas et son oncle, Knack tente d’arrêter l’avancée des gobelins qui veulent anéantir l’humanité. Un scénario plutôt basique dans son ensemble et qui ne laisse malheureusement aucune surprise, quelques retournements de situation par-ci, par-là, mais rien de très folichon. Les dialogues restent assez bateaux et surtout enfantin, c'est l’univers qui veut ça, donc forcément l’histoire ne sera pas convaincante, peu importe l'âge que vous avez. Au final, c’est l’action qui prime et on ne s’en plaint pas étant donné la qualité des dialogues. D'ailleurs, il vous faudra très certainement un humour bien spécial pour rire aux vannes des personnages !
Image
Le bougre est plutôt cool
En y regardant de plus près, Knack 2 est un jeu plutôt complet et plutôt bien fait. Jeu de plateformes à la base, le titre n’hésite pas à mélanger plusieurs genres en proposant des séquences de combat et des énigmes. La progression se fait de manière assez intuitive et on avance dans l'histoire assez rapidement. On ne voit pas le temps passer et on a rarement l’occasion de s’ennuyer entre les ennemis à battre ou les énigmes à résoudre, les énigmes qui sont malheureusement trop faciles pour la plupart. Au niveau des plateformes, les choses s’emboitent bien. N'ayez crainte, la difficulté ici n'est pas abusée, ni facilitée d'ailleurs, c'est plutôt bien dosé de ce côté-là. Malheureusement, l’expérience est gâchée par une caméra capricieuse qui a du mal à s’adapter. C’est bien souvent un handicap et au final, c'est plus frustrant qu'autre chose. En fonction des zones et des chapitres, Knack peut s’adapter aux différents milieux et intégrer de nouveaux éléments ce qui lui permettra d’acquérir de nouvelles attaques. Exit la redondance des coups de pieds et de poings avec des variantes plutôt sympas. On regrette d’ailleurs que certains enchainements ne soient pas permanents. Ce nouveau titre intègre également un arbre à compétences qu’on peut compléter en accumulant de l’énergie. L’occasion d’améliorer les coups du personnage et de débloquer de nouveaux enchainements. En collectant des pièces durant la progression, Knack pourra s’enrichir de nouvelles protections et autres facilités.
Image
Goûte à mon canon !
Malheureusement, la grande spécificité de Knack semble tout de même mal gérée. Les QTE ont vraiment que peu d’intérêt. Passer d'un grand colosse à un petit ourson, c'est plutôt sympa, et ça souligne justement la ponctualité de son utilité. Durant les combats, être petit est vraiment conseillé. À croire qu’elle ne sert qu’à collecter des coffres bien cachés ou à s’infiltrer dans des passages indiqués. Un autre défaut du jeu reste toutefois sa réalisation. Le level-design manque cruellement d'inspiration et on a trop souvent l’impression de se retrouver face à un jeu qui n’est pas fini. Si certains points de Knack sont réussis, le reste du casting l’est nettement moins. Les décors sont pauvres et les effets visuels ne vous mettront pas de claque. La bande sonore du jeu est correct mais rien de très marquant non plus. Par rapport au premier volet, Knack 2 gagne quand même en assurance. Le titre de Sony introduit en effet un mode coopératif à deux joueurs qui permet de combiner les pouvoirs de deux Knack pour lancer des attaques surpuissantes. Beaucoup plus agréable à parcourir à deux que seul, le jeu se laissera dévorer avec plaisir par les plus jeunes. Au niveau de la durée de vie, prévoyez une dizaine d’heures pour explorer l’univers du jeu de fond en comble. C'est donc une nouvelle exclusivité Playstation 4 qui voit le jour, si beaucoup auront du mal à faire avec l'univers, l'humour et le level-design, les plus jeunes pourraient être séduits par ce titre, notamment avec l'ajout du mode coop qui donne une autre dimension au jeu.

Notes

Gameplay

14 / 20
Mieux pensé que le premier volet en termes de Gameplay, le jeu est très agréable à parcourir et la variété de nouveaux combos dévastateurs font plaisir à voir.

Graphismes

12 / 20
Les graphismes ne sont pas le point fort du jeu, peu de nouvelles inspirations par rapport au premier volet, le tout est visuellement un peu fade tout en étant coloré.

Bande son

13 / 20
Du côté de la bande-son, les musiques, les bruitages ainsi que les voix font leur boulot sans réellement marquer les esprits.

Scénario

13 / 20
Un scénario plutôt basique comme dit dans le test, pas vraiment de surprise au fil de l'aventure. Nous sommes quand même contents de voir comment le conflit entre les humains et les gobelins a débuté.

Durée de vie

15 / 20
Knack 2 reste proche du premier épisode en termes de durée de vie : environ 10 heures pour en voir le bout. Plus ou moins d'ailleurs selon le niveau de difficulté choisi ou encore le mode contre-la-montre

Conclusion

13 / 20
Knack s’affirme ici comme une licence familiale pour Sony, avec un univers sympa et enfantin, ses personnages hauts en couleurs, son Gameplay bien plus complet que dans le premier opus et surtout pensé au maximum pour le jeu en coopération. Le titre s’enchaîne rapidement tout en étant bien rythmé. Encore pas mal de défauts en revanche, la Playstation 4 nous à habituer à mieux.

Ecrit par Vysen le 08/09/2017 à 20h43

Avatar Brice Heitz brice.heitz@gamikaze.com Biographie : Yo, moi c'est VySen, gamer depuis toujours ! Plutôt axé sur les RPG, J-RPG, Jeu de baston, maintenant dans les rangs de GamiKaze pour partager ma passion du jeu vidéo ! Kiffons ensemble !

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire