Test God of War Playstation 4 - Gamikaze
|

Jaquette

18 ans et plus Grossièreté de langage Violence


Sortie : 20 Avril 2018

Saga : God Of War
Développeur : Santa Monica
Editeur : Sony

Type : Action/Beat'em'all

Support : Blu-Ray

Si l'on omet God of War III : Remastered sorti en juillet 2015, cela fait presque cinq ans que Kratos est absent sur console de salon ! Depuis l'annonce d'un nouvel opus, les diverses conférences et présentations du jeu n'ont pas éreintés l'impatience des joueurs bien au contraire. Pour la première fois, le célèbre dieu grec va rencontrer l'univers impitoyable de la mythologie nordique ! Fausse bonne idée ou véritable Valhalla pour les fans de la série ?

Image
Kratos a pris de la barbe
Après avoir éclaté presque toutes les dents à une bonne partie de l'Olympe (dieux et monstres confondus), Kratos a décidé de partir loin pour se tenir à l'écart après les évènements de God of War III. Seulement voilà, c'est bien après que démarre l'aventure de ce nouvel opus puisque le célèbre guerrier tatoué a bien vieilli depuis ! Celui-ci a même un fils, Atreus qui sera d'ailleurs présent durant l'intégralité du jeu en temps que partenaire. On y a apprend assez rapidement qu'un long périple s'annonce, celui d'aller au sommet de la Montagne. Bien évidemment, il ne s'agira pas d'une promenade de santé puisqu'il est question tout de même des terres Nordiques ! On va dire que c'est le mieux que je puisse faire pour vous éviter tout risque de spoil potentiel ! Ce qu'il faut retenir de cette nouvelle épopée, c'est le changement, à tous les niveaux y compris le scénario. On sent l'influence de The Last of Us pour les liens qui se nouent au fur et à mesure de l'aventure entre Kratos et son fils, et c'est une très bonne chose car le duo fonctionne assez bien. D'autant plus que s'il sera difficile dans un premier temps pour Atreus de prendre le rythme et d'être utile durant les combats, le petit finira par devenir de plus en plus fort et nous permettra à de nombreuses reprises de venir à bout plus facilement des ennemis. Il me semble important de parler de la durée de vie du jeu qui, il faut bien l'avouer était l'un des points faibles de la saga. Autant vous rassurer tout de suite quitte à en étonner certain, l'histoire vous occupera pendant plus de 25H en ne se préoccupant uniquement de la quête principale. Un très joli score, surtout que je ne note aucun temps morts ou perte d'intensité durant toute la progression (comprenez par là que vous en prendrez plein les yeux durant l'intégralité de l'aventure). Et ça, c'est quand on ne compte pas les nombreuses quêtes annexes aux objectifs assez variés qui devraient vous prendre au moins autant de temps pour toutes les terminer. D'ailleurs, il vous sera possible d'y jouer à tout moment puisqu'il s'agit maintenant d'un monde ouvert (mais ça j'y reviendrai un peu plus tard).
Image
Les balades en bateaux sont vraiment sympas
Mais s'il y a bien un point qui devrait mettre tout le monde d'accord, c'est bien sûr les graphismes du jeu qui nous font baver depuis quelques temps maintenant par l’intermédiaire des différentes vidéos de gameplay du jeu sorties depuis son annonce. Est-ce toujours le cas avec la version finale devant les yeux ? La réponse est clairement oui. Dès les premières secondes c'est un véritable choc visuel qui nous est proposé avec un rendu inégalé jusqu'à présent. Santa Monica Studio a réussi ici une très jolie démonstration de force à presque tous les niveaux. La gestion des éclairages est impressionnante, tout comme la distance d'affichage, le niveau de détail et de définition des textures, les différents effets (explosions, fumée, etc.) et la liste est encore très longue ! Il est très difficile de ne pas rester scotché face à ces paysages de toutes beautés ou même à l'immensité de certains monstres que nous rencontrons durant l'ascension de la montagne. Il y a bien quelques textures qui font un peu plus tâches que d'autres mais restent assez rares. Mention spéciale pour les balades à bateau qui sont de toutes beauté en plus d'être relaxantes (très utile, surtout quand on passe son temps à massacrer des ennemis à tour de bras). Il me semble important de préciser que le test a été réalisé sur PS4 Pro, qui propose de changer à tout moment entre le mode Performance (dont le but est de garder le framerate stable en bloquant la résolution en 1080p) et le mode Résolution (qui permet de profiter d'une résolution 2160p pour les possesseurs d'un écran 4K ou du 1080p en multi-échantillonnage pour ceux qui n'ont pas cette chance) . Le titre reste très beau sur une PS4 basique mais devient olympien sur une PS4 Pro en mode boost sur un écran 4K. Dans tous les cas, on salue également l'absence complète de temps de chargements ce qui est une très belle performance vu le titre (y compris lors des déplacements rapides). J'allais d'ailleurs presque oublier l'énorme travail qui a été réalisé du côté des animations (gestuelles ou faciales) qui n'ont jamais été aussi réalistes. Au point que chaque affrontement, même les plus insignifiants restent un spectacle pour les yeux. L'aspect cinématographique est presque omniprésent dans le titre, notamment le choix d'avoir placé la caméra au plus proche de l'action en la rapprochant de Kratos (ce qui n'avait encore jamais été le cas dans le reste de la série). Contrairement à ce qu'on aurait pu penser de base, cela fonctionne vraiment très bien et renforce notre immersion.
Image
Pensez à bien regarder autour de vous !
Il ne s'agit pas du seul changement a avoir un impact sur le gameplay de la série puisque cet opus compte bien changer les mécaniques de gameplay qui avaient été mises en place. Comme tout bon jeu actuel, celui-ci s'est RPGiser en proposant notamment un monde ouvert dans lequel l'envie de se perdre est souvent présente, tant les décors regorgent de ressources et de trésors à trouver. Surtout que cela n'entache en rien la progression principale qui peut-être continuée à tout moment. Mais il est important de partir parfois en vadrouille, notamment pour faire monter le niveau de Kratos. Vous avez bien lu, on retrouve dans ce nouvel opus la notion de loot et de craft qui était jusque là absente de la série. Customisez l'ensemble de vos affaires (de l'apparence des tenues au pommeau de la hache en passant par les compétences) à l'aide de points d'XP que vous récolterez tout au long de l'aventure ainsi qu'avec de l'argent et de certains matériaux. Il vous suffira d'appuyer sur le pavé tactile pour profiter d'un menu assez agréable permettant de modifier l'apparence ou les compétences. Dans l'autre cas, il faudra se rendre à la forge pour créer ou améliorer tout votre équipement. Il est très important de mettre à jour régulièrement votre arsenal pour tuer les ennemis qui deviennent de plus en plus coriaces au fil de l'aventure. Si cela est dépaysant au début pour un God Of War, on ne peut qu'approuver les différents changements opérés par les développeurs. Atreus se révélera très utile, surtout lorsqu'on sait qu'il vous suffit de viser et d'appuyer sur carré pour lui faire décocher une flèche à tout moment. Il peut également passer dans les passages étroits ou encore lire les runes ! Ceux qui connaissent la saga savent qu'il y a également des phases d'explorations pour trouver des trésors cachés, sachez que c'est toujours le cas ici ! Il vous faudra donc résoudre de nombreuses énigmes, toujours assez bien pensées pour obtenir par exemple des tenues légendaires ou encore des artefacts ! Certaines mécaniques sont un peu datées, mais le mélange exploration/action fonctionne pourtant toujours aussi bien en plus de ravir ceux qui désirent trouver des objets cachés au quatre coins de la map.

Notes

Gameplay

19 / 20
Rares sont les développeurs qui osent faire autant de changements, et plus rares encore ceux qui réussissent à les faire approuver aux joueurs. C'est pourtant l'exploit qui a été réussi pour ce nouvel opus. En intégrant un monde ouvert, du craft, du loot, ainsi qu'en modifiant les combats, cela a permis à la série de passer un nouveau cap. Surtout qu'à côté de ça, chaque affrontement est particulièrement jouissif, les énigmes essaient d'être variées, Atreus se révèle utile lors des combats, et le nombre d'amélioration pour votre équipement ainsi que vos armes est très conséquent. On ne peut donc que féliciter le studio pour sa prise de risque !

Graphismes

19 / 20
Il n'y a presque aucuns reproches à faire tant la qualité visuelle est spectaculaire. Absolument rien n'a été laissé au hasard pour fournir un rendu visuel qui n'avait encore jamais été atteint. Les environnements sont variés en plus d'être magnifiques, de quoi vous décrocher à la mâchoire à de très nombreuses reprises ! On peut parfois trouver quelques textures qui font un peu tâches par rapport au reste, mais cela reste très rare en plus d'être un détail insignifiant face à la beauté générale du titre.

Bande son

18 / 20
Le doublage français est d'excellente qualité et nous propose ici un travail digne des plus grosses productions cinématographiques. Tout comme la bande-son qui propose des thèmes musicaux parfaitement en adéquation avec l'univers du titre. Celles-ci sont parfois un peu trop discrètes mais cela reste là aussi un détail.

Scénario

18 / 20
En plus de découvrir un Kratos plus vieux, cela nous permet également d'avoir un aperçu du célèbre guerrier en tant que père. Jamais l'histoire ne perd en intensité en plus de proposer des moments épiques à de nombreuses reprises. Les relations avec Atreus évoluent au fil du jeu et sont assez intéressantes à suivre. Bien sûr, tout cela ne marcherait pas aussi bien s'il n'y avait pas la mise en scène incroyable dont fait preuve le jeu.

Durée de vie

18 / 20
Si un peu plus de 25H d'histoire en allant toujours tout droit n'est pas excessif, cela reste tout de même une sacrée prouesse pour la série, surtout quand on sait que de nombreuses quêtes annexes sont présentes à côté et devraient vous prendre au moins autant de temps pour êtres terminées. Surtout que c'est avec un certain plaisir que l'on part à la découverte des lieux cachés et que les défis essaient de ne pas être trop répétitifs !

Conclusion

19 / 20
God of War est bel et bien le hit attendu grâce à de nombreux changements, notamment au niveau du gameplay qui permettent ici à la série d'atteindre des sommets. Bien évidemment, le titre ne serait pas autant une claque ou même aussi immersif s'il ne profitait pas de la qualité graphique dont il bénéficie qui fait très certainement de lui le plus beau jeu disponible sur console de salon. S'ajoute à ça un scénario bien ficelé, une mise en scène travaillée ainsi qu'une durée de vie impressionnante (quand on connait le reste de la série) pour faire de ce titre le meilleur de la saga ainsi qu'un incontournable pour tous les possesseurs d'une Playstation 4.

Ecrit par SpaceMonkey le 16/04/2018 à 14h51

Avatar Pery Teddy teddy.pery@gamikaze.com Biographie : Étant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). étant ouvert à la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire