Test Dragon's Dogma : Dark Arisen Playstation 4 - Gamikaze
|

Jaquette

18 ans et plus Peur Violence


Sortie : 3 Octobre 2017

Site officiel
Développeur : Capcom
Editeur : Capcom

Type : Action

Support : Blu-Ray

Cette semaine signe le retour d'un jeu déjà sorti en 2013, il s'agit de Dragon's Dogma : Dark Arisen qui aujourd'hui revient sous un portage HD de notre gen actuelle ! La mode est au portage et autres remakes HD, mais il faut y voir le bon côté des choses, ces versions incluent toujours les DLC sortis jusque-là.

Image
Je crois qu'il me veut du mal
Dragon’s Dogma est l’un des rares RPG de la firme Capcom, mais aussi l’un des rares jeux japonais avec la volonté de s’occidentaliser. En effet, contrairement aux J-RPG classiques, l’aventure ici se passe dans un monde héroïque fantaisie, où les dragons et les gobelins sont plus fréquents que les monstres iconiques des J-RPG. Mais ce que l’ont remarquera, c’est surtout son univers et son scénario mature, qui diffèrent grandement des J-RPG classiques. L’histoire commence, alors qu’on incarne un chevalier inconnu (et qui fera office de tutoriel) qui pénètre dans un donjon lugubre et abandonné. L’occasion pour nous de tuer quelques gobelins, de rencontrer un dragon et de tuer une chimère. Mais ce chevalier ouvre alors une porte qui gardait une bête gigantesque. Après ce combat épique, vous pourrez alors créer et choisir l’apparence de votre héros, via un éditeur de personnages plutôt convaincant, et enchainer sur la vraie histoire. Plusieurs années après que la bête ait été libérée, dans le village de pêcheurs Cassardis, un immense dragon (les dragons seront récurrents) déboule au milieu de la ville et se confronte à votre héros, seulement équipé d'une toge, de ses tongs et de ses poings. Ce dragon vous reconnaitra comme un Élu, il dévorera votre Cœur, mais ne vous tuera pas, et vous deviendrez alors l’Insurgé, un combattant destiné à vaincre le dragon qui lui a dévoré le cœur, déclenchant alors l'aventure épique qui vous attend. Bien que le jeu dans sa version originale laissait à désirer à cause des textures, l'ajout des textures HD dans ce Dark Arisen sont les bienvenues ! Les ombres sont appréciables, mais peu précises en extérieur, la distance d'affichage est vraiment partiellement visible, les personnages sont assez jolis, mais manquent tous cruellement de détails précis et surtout d'émotions. C'est beau, mais ça ne vous décollera pas la rétine.
Image
La création de personnage vous offre le choix
Bien qu'il soit considéré comme un jeu solo, vous serez accompagné durant votre aventure par des pions, des sortes de compagnons de bataille contrôlée par l'IA. Si le jeu vous propose de créer votre pion principal au début, vous pourrez aussi aller chercher ceux de la communauté via des pierres spéciales. L'intérêt de ces compagnons, c'est qu'ils vous épauleront tout au long de votre aventure. Votre pion principal évoluera en même temps que vous, autant le niveau de classe que générale et vous pourrez changer son équipement quand vous le souhaitez. Ils conservent aussi une intelligence et une mémoire, à chaque ennemi qu'ils combattront, ils trouveront leurs faiblesses et les prochains combats seront plus faciles. De plus, les pions que vous irez chercher parmi la Faille auront probablement une autre expérience. Ainsi, vous pourrez tomber contre des nouvelles créatures, et votre pion saura déjà quoi faire pour abattre facilement la créature, le fera partager à tout votre groupe et vous vous en sortirez dans de bonnes conditions. Cette dimension de pion interchangeable avec la communauté est très utile, et même s'il faudra constamment changer de pion tous les deux ou trois niveaux (les pions pris par la faille ne montent pas de niveau), on prend toujours un plaisir sympa à arpenter la liste de pions à la recherche du meilleur pion pour vous. on se retrouve devant un bon RPG Occidental qui risque de vous faire grincer des dents parfois, mais restera dans l'ensemble une bonne expérience, avec son lot d'aventures épiques, et qui vous tiendra en haleine pendant plus de cinquante heures devant votre écran, si vous ne vous contentez pas de foncer tête baissée. Pour ce qui est du gameplay, on est face ici à un gameplay simple, mais efficace, plus lent qu'un Kingdom Hearts, mais plus "réaliste" dans le sens ou certains coups d'épées seront plus lent que d'autre, s'ajoute ici une barre d'endurance à la Dark Soul, mais pas d’inquiétudes, elle remonte assez vite!

Notes

Gameplay

15 / 20
Le gameplay reste relativement simple et se rapproche plus d'un A-RPG comme Kingdom Hearts en un peu plus lent, mais le plaisir est présent.

Graphismes

14 / 20
Le rendu est plutôt bon dans son ensemble, mais comme dit dans le test, quelques inégalités sont visibles. Le jeu tourne sous 30FPS et ça, c'est un peu dommage !

Bande son

14 / 20
Une bande son correct, on y retrouve de très beaux thèmes.

Scénario

13 / 20
Bien que relativement classique, le scénario a le mérite d'être efficace et s'étoffe même avec le temps.

Durée de vie

17 / 20
Impossible de donner un nombre d'heures fixes, tout dépendra de votre façon de jouer et du niveau de vos personnages, quoiqu'il en soit, prévoyez de longues heures pour en voir le bout.

Conclusion

15 / 20
Dragon's Dogma : Dark Arisen est un bon RPG. Son univers donne envie d'être découvert (ou redécouvert), le sentiment de liberté est omniprésent, le système de combat est efficace, les pions sont une des meilleures idées du RPG solo et sa durée de vie est immense (rien que pour finir le DLC, vous devrez atteindre le niveau 100, sans quoi vous décèderez à peine la porte du donjon ouverte).

Ecrit par Vysen le 06/10/2017 à 12h49

Avatar Brice Heitz brice.heitz@gamikaze.com Biographie : Yo, moi c'est VySen, gamer depuis toujours ! Plutôt axé sur les RPG, J-RPG, Jeu de baston, maintenant dans les rangs de GamiKaze pour partager ma passion du jeu vidéo ! Kiffons ensemble !

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire