Test Dragon Ball FighterZ Xbox One - Gamikaze
Gamikaze
Flux RSS Facebook Page Twitter Page Youtube Page Gamikaze


Test : Dragon Ball FighterZ

Jaquette

12 ans et plus Violence


Sortie : 26 Janvier 2018

Saga : Dragon Ball Z
Développeur : Arc System Works
Editeur : Bandai Namco

Type : Combat

Support : Blu-Ray

Il est enfin là, Dragon Ball Fighter Z, ce titre aura longtemps émis une hype incroyable auprès des fans des jeux de baston et du manga. Après plusieurs présentations, en vidéos et en gameplay, le jeu de baston en 2.5D de Bandai Namco et Arc System Works arrive enfin sur nos consoles. Les plus nostalgiques d'entre nous se souviendront des tous premiers épisodes diffusés à la télé il y a maintenant une trentaine d'années. Alors, ce titre est celui tant attendu depuis des lustres ? Explose t-il littéralement la rétine (au sens positif) du joueur avec un kaméhameha ? On regarde ça tout de suite.

Image
Un destruction finish magnifique
Il continue encore aujourd'hui à être l'un des animes les plus regardés et célèbre au monde, Dragon Ball Z a eu le droit a tout une panoplie de jeux vidéos sur absolument toutes les consoles que ce soit des consoles de salon aux consoles portables, en passant par nos téléphones, Dragon Ball Z est vraiment partout. Si depuis quelques années les jeux estampillé de la saga ne cesse d’accroitre, plusieurs d'entre eux n'ont pas eu l'effet escompter ; gameplay trop rigide, ou trop proche du précédent opus. Sauf que depuis son annonce, Dragon Ball Fighter Z a su raviver la flamme chez les joueurs avec au début seulement quelques vidéos présentant le titre. Chez Gamikaze, nous avions eu la chance de l'essayer lors de la Gamescom 2017, autant dire que cette session de jeu nous avait laissé un très bon présage pour le titre final. Et maintenant qu'il est sorti, par où commencer ? Un peu comme San Gohan Adulte, Dragon Ball Fighter Z dévoile et déchaine son potentiel. Vous arrivez directement dans le HUB, une sorte de menu principal ou vous choisissez et diriger votre petit avatar que vous pourrez modifier et personnaliser au cours de vos péripéties. Cet endroit s'appelle le "Hall" et c'est ici que vous allez pouvoir accéder à chaque mode de jeu. Mode histoire, mode arcade, entrainement, combat local, combat en ligne, tout y est, ou presque... En effet, l'un des premiers réflexes, c'est d'aller directement faire un combat contre l'IA, et par la même occasion, faire le tour du roaster. Pour certains, c'est ici que le jeu va rencontrer son premier point noir : le roaster. Il se compose de 24 personnages iconiques (ou pas si par exemple vous ne regardez pas Dragon Ball Super). Ce qui pourra faire peu pour certains joueurs ayant été habitués à avoir un roaster conséquent de plus d'une soixantaine de personnages durant les opus précédents. La bonne nouvelle, c'est que dans Dragon Ball Fighter Z, aucun personnage ne se ressemble et chacun à ses propres movesets ! Chose plutôt rare pour un jeu DBZ.
Image
C-21, conçue spécialement pour le jeu
Bien évidemment, ce nombre de personnages augmentera avec les futurs DLC qui prévoit déjà de nouveaux combattants. Côté baston, on est ici face à un titre des gars de chez Arc System Work (papa de BlazBlue et Guilty Gear). Ici, c'est du 3v3 tag team, vous constituez donc vos 3 combattants sachant que chacun à ses propres particularités. Le plus est l'exemple de Krillin expliqué quelques temps après l'annonce du jeu, si le personnage n'est pas spécialement puissant dans la série, ici, il a le mérite de servir a quelque chose (eh ouais, mais je t'apprécie quand même Krillin !). Comme chacun possède ses statistiques de combat, la force de Krillin n'est guère élevé, en revanche, celui-ci fait un très bon support qui peut régénérer la vie de vos personnages en plein combat. Avec les touches L1 ou L2, il est possible en appuyant légèrement sur la gâchette d'invoquer rapidement un soutien pour balancer un petit kaméhameha ou une petite attaque histoire de tenir à distance votre ennemi. Si vous restez appuyer sur cette même gâchette, vous changerez donc de personnage avec ceux que vous avez choisi au préalable, utilise lorsqu'il s'agit de laisser se reposer votre personnage ! 2D, Technique, combos, c'est comment la prise en main ? Eh bien que les néophytes se rassurent, le titre est vraiment facile et plaisant à prendre en main, c'est fluide, dynamique, ça ne manque jamais de punch et les combos s'enchainent à foison. Bien évidemment, réussir à maitriser chaque combos de chaque personnage va vous demander du temps et de l'entrainement. Double saut, téléportations, attaque spéciales, destruction finish chaque combat est saupoudré de l'univers Dragon Ball Z, est c'est franchement bien retranscrit. Un vrai bonheur pour tout fan de la série ou pour tout amateur de jeu de baston 2D. Ici, c'est de la 2.5D, les décors et personnages sont modélisés en 3D mais la caméra est placée de façon à voir un jeu de combat 2D classique, mais cette dernière se place selon les attaques de façon a voir la modélisation parfaite du titre.
Image
Blue Goku voit rouge (ahah)
Parmi les modes de jeux proposés, nous avons forcément un mode histoire. Celui-ci diffère assez des anciens opus et ²²²²²²de l’œuvre originale d'Akira Toriyama. Le pitch : Goku se réveille dans un état second et tombe nez-a-nez avec C-16 (supposé mort dans l'arc Cell). Une horde de clones des principaux héros et des principaux ennemis de la saga sèment le chaos sur leur passage. Ils découvrent finalement qu'un vilain cyborg est à l'origine de toute cette pagaille et nos héros décident donc de sauver l'univers. Pas franchement marquant en toute honnête, surtout que le mode story se finit facilement en une petite journée. Vous pourrez toujours vous rabattre sur le mode Arcade pour prolonger la durée de vie du jeu et ainsi faire face à quelques challenges. Pas énormément de chose à faire au final, heureusement que le online est là pour rattraper le tir. Graphiquement, être proche de la perfection serait un doux euphémisme, la première chose qui saute aux yeux, c'est la magnifique direction artistique vraiment fidèle a l'animé. C'est simple, on a juste l'impression de jouer dans le dessin animé. Tous les personnages sont modélisés avec soin, leurs attaques également, les environnements sont fidèles au manga, tout est y, c'est un vrai bonheur. Le jeu comporte des doublages Japonais et Anglais très convaincants, les fans de la première heure regretteront sûrement l'absence de doublages VF et surtout des musiques de l'animés qui eux, seront disponible dans le season pass... Namco Bandai et d'Arc System Works ont écouté les joueurs et pris le développement très aux sérieux et ça se sent. Un titre à posséder pour tous ceux aimant les jeux de bastons ou l'univers Dragon Ball Z.

Notes

Gameplay

17 / 20
Proposant un gameplay en équipe de 3 vs 3, tous les personnages proposent un gameplay propre un chacun, rarement un roaster n'aura été aussi varié. Les combos s'enchainent avec une facilité déconcertante même s'il faudra de l'entrainement pour maitriser le tout. Simple et efficace, dynamique et fluide, le gameplay regorge de petites subtilités que vous découvrirez une fois manette en mains.

Graphismes

20 / 20
Jamais Dragon Ball Z n'aura été bien retranscrit en terme de jeux vidéos. La réalisation est parfaite de bout en bout. Que ce soit les personnages, les arènes, les attaques, tout y est fidèlement et magnifiquement réalisé.

Bande son

16 / 20
Les thèmes accordés durant les combats sont sympas mais ne resteront pas gravés dans vos mémoires. Les sons des attaques ou les gimmicks des personnages eux sont bien présents. On regrettera de ne pas avoir de base les musiques de l'anime.

Scénario

16 / 20
La aussi, ça pêche un peu, difficile de noter le scénario tant qu'il s'éloigne de l’œuvre original. En soit, ce n'est pas une mauvaise chose, mais l'impression de facilité scénaristiquement parlant est visible a chaque cinématiques aussi magnifiques soient-elles.

Durée de vie

18 / 20
Le mode histoire ainsi que le mode Arcade ne prendra pas énormément de votre temps, heureusement, le mode online est là pour rallonger considérablement la durée de vie. Le marchand de lootbox (capsules in-game) pourra lui aussi rallonger la durée de vie du titre si vous avez l'envie de collecter les différents avatars pour le Hall, ou autres cartes online à personnaliser.

Conclusion

18 / 20
On ne va pas y aller par quatre chemins, Dragon Ball FighterZ est très certainement le meilleur jeu inspiré de l'univers DBZ au jour d'aujourd'hui. Visuellement impeccable sur tous les points, l'intensité de chaque combat procurera une bonne dose d'adrénaline qu'on demandera encore et encore. Ça valait le coup d'attendre si longtemps qu'un studio nous ponde une poule aux œufs d'or de cette trempe. Dragon Ball Fighter Z est tout juste magistrale et c'est un jeu de baston à clairement posséder.

Ecrit par Vysen le 27/01/2018 à 00h10

Avatar Brice Heitz brice.heitz@gamikaze.com Biographie : Baignant dans l'univers du jeu vidéo depuis tout petit, le cinéma, la culture Japonaise ainsi que les mangas et animes, la passion s'est toujours étendue depuis toutes ces années et continue de s'agrandir ! Plutôt axé RPG, J-RPG, Jeux de baston, Arcade et FPS. I need coffee.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire