Test Dead Rising 4 : Frank's Big Package Playstation 4 - Gamikaze
|

Jaquette

18 ans et plus Grossièreté de langage Violence


Sortie : 5 Décembre 2017

Saga : Dead Rising
Développeur : Capcom
Editeur : Capcom

Type : Action/Beat'em'all

Support : Blu-Ray

Capcom a bien compris que les joueurs étaient en général assez friands de redécouvrir d'anciens titres à travers des remakes. Sauf qu'ici il s'agit d'un titre assez récent puisque Dead Rising 4 est sorti l'année dernière sur Xbox One. En plus de permettre aux joueurs Playstation de découvrir les joies du quatrième opus, cette édition inclue également tous les DLC sortis en plus d'un inédit. S'agit-il d'une compilation indispensable à avoir sous le sapin ?

Image
Les dernières aventures de Frank débarquent enfin sur PS4
Comme il s'agit d'une version presque identique à la version originale au niveau de l'histoire, il s'agira surtout de parler des différences de contenu. Comme vous pouvez l'imaginer, les nombreux DLC (Pack de Costumes Street Fighter, Pack My Bloody Valentine, Candy Cane, Crossbow, Slicecycle, Sir-Ice-A-Lot, Ugly Winter Sweater et X-Fists) sont de la partie, de quoi pouvoir se déguiser comme jamais grâce au vaste choix proposé. Mais les fans seront surtout ravis d'apprendre qu'il sera cette fois possible de profiter de la véritable fin qui avait été coupé au montage pour être proposé plus tard sous la forme de contenu additionnel : “Avènement de Frank”. Celle-ci prend place directement après les évènements de l'histoire principal et vous donne la possibilité d'incarner Frank dans un mode qui fera plaisir aux amateurs de la série puisque notre héro se retrouve lui même transformé en zombie et n’a qu’une heure et demie (véritable temps) pour fabriquer un vaccin et quitter la ville. Ici exit les armes et autres déguisements, votre survie tient à la quantité de sang que vous arriver à ingérer. Les zombies restent offensifs à votre égard mais permettent néanmoins de récupérer de la vie facilement. Ce qui ne veut pas dire qu'il sera facile pour vous de terminer cette extension, le timing étant particulièrement serré en plus d'avoir assez peu de checkpoints (d'ailleurs, mourir vous fera perdre du temps) de quoi rappeler les origines de la saga. Mais c'est surtout le mode "Capcom Heroes" qui est spécial puisque celui-ci est inédit à cette version. Et ce n'est pas rien car le DLC propose de prendre possession de plus de 17 héros (de Viewtiful Joe à Dante en passant par Ryu) de l'univers Capcom ! Et il ne s'agit pas uniquement du déguisement mais également de la panoplie de coups propre au personnage ! De quoi bien s'amuser, surtout quand on connait la puissance dévastatrice de certain d'entre eux (la seule activité proposé est de tuer du zombie à la pelle). Il me sembler important de boucler cette partie en parlant du Mini Golf qui s'apparente presque à une simulation de golf à la sauce zombie (balle qui rebondit sur des zombies explosés) grâce à un gameplay bien pensé. En plus d'être sympa, celui-ci est jouable en multi, on regrettera quand même un petit manque de précision. Pour ce qui est des graphismes, on apprécie la disparation des ralentissements, ainsi que des crashs sonores même si on l'on remarque toujours des bugs de collisions !
Image
L'extension Capcom Heroes est un véritable plus pour les fans
Le reste du test est maintenant repris du test originale de Dead Rising 4. Dead Rising avait réussi en son temps à créer une ambiance bien spéciale, grâce au danger constant lié à la masse de zombies, mais aussi au stress la difficulté étant particulièrement ardue. Le moindre faux pas pouvait vous faire perdre toute votre progression, le problème étant que les sauvegardes étaient limitées, les psychopathes étaient des fous furieux sur-armés, sans parler du temps qui était plus que limité. Puis d'épisode en épisode, la série s'est détériorée au point d'en arriver à Dead Rising 3, qui fût un échec critique et commercial. Une raison suffisante pour Capcom de vouloir faire marche arrière ! C'est donc en 2021 que se situe ce nouveau volet dans la ville de Willamette (rappelez-vous, comme en 2006 dans le 1er opus), en compagnie de Frank West (là encore le héro du 1er) lors d'un rêve qui le ramène tout droit dans le centre commercial où tout a commencé. Une bonne manière de nous remettre dans le bain. Enfin bref, à votre réveil vous en apprenez un peu plus sur la nouvelle vie de Frank. Celui-ci est devenu prof suite à sa renommée. C'est ainsi qu'il fait la rencontre de Vick, une de ses élèves, qui a décidé de faire une enquête sur une zone gouvernementale pour le moins louche. Amené un petit peu malgré lui, Frank découvre que le gouvernement est lié à des essais qui utilisent le fameux virus zombie. Forcément, cela ne se passe pas comme prévu et il va devenir l'ennemi publique numéro 1, selon le Pentagone.. Quelques temps après, une épidémie se propage lors du Black Friday au centre commercial de Willamette. Vick a décidé de partir contre l'avis de son prof pour dénoncer les actions liées aux militaires. Vous l'avez compris, Frank doit retourner sur le terrain pour sauver son élève ! Pour le reste, ne vous attendez pas à du grand spectacle, loin de là. L'histoire n'a pas beaucoup d’intérêt, si ce n'est de faire évoluer Frank dans le monde qui l'entoure. En effet les missions principales s’enchaînent et se ressemblent durant une dizaine d'heures.
Image
Devenez un zombie dans la fin qui était normalement absente dans la version originale
Si il y a bien un atout à mettre en avant c'est certainement l'humour, qui est clairement de mise dans ce nouvel opus. Certes cela ne suffit pas à rendre plus intéressantes les conversations entre Vick et Frank, mais au moins il arrive à nous faire sourire ! Côté gameplay, comme vous l'imaginez, on découvre beaucoup, beaucoup, beaucoup de possibilités niveau armes, combos, mais aussi véhicules. Et ça, c'est sans citer les nombreux habits à essayer pour rendre parfois l'ambiance complètement débile, avec Frank vêtu en écolière à tutu en train d'affronter une horde de zombies coiffés de têtes de Lego... Immortalisez le tout en prenant un magnifique selfie (car oui, il est maintenant possible de prendre des selfies). Il y a d'ailleurs une notation pour les différents genre (brutale, comique, etc.) pour vous donner des PP supplémentaires. Malheureusement cela ne fait pas tout, car si on s'amuse bien au début, cela devient vite lassant ! Et pourtant ce n'est pas le choix de choses à faire ou de manière de tuer qu'il manque. Mais en devenant un titre d'action comme tout les autres, celui-ci est devenu bien trop simple et presque inintéressant au niveau défis. Ce qui est tout l'inverse de ce que l'on avait connu dans le 1er jeu de la saga. En effet, avec des sauvegardes automatiques régulières, des ressources "dissimulés" un peu partout, des capacités à améliorer grâce à des points d’expérience, qui ne sont soit dit en passant pas très difficile à gagner. Il n'y a donc aucun problème à traverser sans appréhension une nuée de zombies lambda. Le titre est devenu bien trop simple, au point que les maniaques ainsi que la milice Obscuris passent pour des bisounours à côté des anciens psychopathes que l'on a pu connaitre. Même les zombies mutants ne vous poseront pas plus de soucis que ça. Au final, il n'y a presque aucun problème à finir le jeu sans mourir ! De quoi faire rager les plus Hardcore Gamers d’entre nous, qui affectionnaient tant la série.
Image
Le titre est un peu plus joli sur PS4 mais reste un peu en dessous la concurrence
Finalement, peut-être que celui-ci nous donne également tant d'équipement assez incroyable dès le début que cela casse un petit peu l'envie de progresser. D'autant plus que celui-ci n'est pas exempt de défauts niveau gameplay, notamment la conduite et la visée dont la précision laissent à désirer. On ne retiendra pas non plus l'IA qui est loin d'être bonne. Un mode multi est lui aussi de la partie, découpé en quatre épisodes qui ne se débloquent qu'après un certain quota de missions accomplies. Là c'est un petit peu plus compliqué en revanche, avec des ennemis plus forts et résistants le tout avec une fréquence d'apparition renforcée. Le but étant de jouer avec quatre joueurs, puis de faire ses courses le matin dans les boutiques du centre commercial en sachant que vous n'aurez qu'une minute pour faire vos courses avant que les grilles ne se lèvent. A vous ensuite de survivre la journée deux fois de suite en essayant de faire un maximum d'objectifs, puis de retourner à votre abri avant la fin du compte à rebours. On apprécie que chaque personnage possède ses propres répliques, mais aussi son arme unique pour commencer. Si ce mode multi est bien sympa, on regrette néanmoins que celui-ci soit limité au centre commercial et pas à toute la ville. Un mode coop pour l'histoire n'aurait pas été de trop non plus...

Notes

Gameplay

16 / 20
De très nombreuses armes à trouver, vêtements à porter, constructions d'objets à faire ! Très facile de prise en main, vous n'aurez aucun problème à vous amuser. L'IA est en revanche bien plus perfectible, de même que la conduite et la visée qui sont trop sensibles.

Graphismes

14 / 20
Le titre est loin d'être ce qui se fait de mieux graphiquement parlant. Si l'ensemble reste assez joli en plus d'être toujours stable au niveau du framerate (et ça peut importe le nombre d'ennemis). Dommage qu'il y ai encore pas mal de bugs de collisions en plus de certains problèmes qui subsistent toujours (textures parfois inégales par exemple).

Bande son

14 / 20
Si la VO est plutôt sympa, ce n'est pas vraiment le cas de la VF qui aurait pu être bien meilleure. Pour le reste, les thèmes musicaux collent assez bien puisqu'il s'agit en grande partie de chants de noël !

Scénario

12 / 20
Une histoire qui n'a pas beaucoup d’intérêt et qui se sert essentiellement des lieux et du personnage principal plus que de ce qui l'entoure. D'autant plus que les conversations entre Frank et Vick n'ont rien d’intéressant.

Durée de vie

16 / 20
A peu près une dizaine d'heures pour venir à bout de la quête principale. Sans être mauvaises, on regrette que les missions soient répétitives, le tout avec un scénario qui ne nous motive pas beaucoup plus. Heureusement que le multi n'est pas désagréable, bien que limité au centre commercial. Et ça, c'était sans compter l'apparition de tous les DLC qui rajoutent clairement des heures supplémentaires en plus de rajouter un peu de variété au gameplay (mention spécial à "Capcom Heroes" et le "Mini Golf".

Conclusion

14 / 20
Dead Rising 4 : Frank's Big Package est l'occasion pour tous ceux qui n'ont pas pu jouer au dernier volet de la série de se le procurer à petit prix (tous les DLC sortis inclus). Ce qui est une très bonne nouvelle, sachant que celles-ci sont loin d'être de mauvaise qualité. D'autant plus que l'extension inédite "Capcom Heroes" est une très bonne idée qui permet de redécouvrir l'aventure avec des personnages emblématiques de la compagnie. Dommage que visuellement, certains soucis soient encore de la partie.

Ecrit par SpaceMonkey le 11/12/2017 à 21h54

Avatar Pery Teddy teddy.pery@gamikaze.com Biographie : Étant un amateur de culture (livres, films mais surtout de jeux vidéo) depuis mon enfance, j'essaie de partager ma passion pour l'univers vidéoludique à travers Gamikaze (et ouai, c'est moi le webmaster). étant ouvert à la plupart des genres, j'ai quand même une grosse préférence pour les jeux d'actions : FPS, TPS, aventures etc.

Les commentaires des joueurs

Poster un commentaire